Mascarade !


- Jeudi 15 mai 2014


« La canonisation à laquelle vous venez d'assister est une mascarade, une cérémonie ridicule sans aucun intérêt spirituel.

Il n'est pas question pour moi de porter une appréciation sur la qualité ou la sainteté des papes qui ont été canonisés. C'est Dieu qui s'en est chargé par le lien de leurs âmes. Non, je veux simplement rappeler que les humains, quels qu'ils soient, n'ont pas l'autorité ni la dimension spirituelle pour décider qu'un tel serait devenu saint au cours de sa vie terrestre, et que les autres – la multitude – ne le sont pas. De plus, c'est ignorer totalement et passer à la trappe le capital spirituel acquis lors des vies précédentes. Qu'il soit pape, président ou reconnu comme tel, l'homme n'y a pas accès. Dieu seul est comptable de ce bilan.



Être saint n'est pas synonyme de célébrité. Il existe de nombreux saints sur cette Terre, reconnus par Dieu – le Père céleste, Créateur de toutes choses –, qui vivent leur sainteté dans l'anonymat et la discrétion la plus absolue. Il n'est pas utile d'être désigné saint aux yeux de tous. Cela n'a aucun sens, si ce n'est celui de l'ego ou de l'apparat.

La religion, quelle qu'elle soit, n'est pas qualifiée pour estampiller les humains. Seule la Conscience supérieure, l'Être divin par excellence, reconnaîtra les siens à partir de ce qu'ils auront fait sur la Terre, dans le sens du Bien ou du Mal. Mais sachez que même l'humain le plus mauvais hier ou aujourd'hui, peut se retrouver saint et l'élu du Seigneur absolu. C'est bien sûr Lui qui le décidera, qui le reconnaîtra comme la brebis égarée revenue au troupeau. La condamnation éternelle est un mensonge. Elle serait contraire à l'Amour inconditionnel du Père.

Sachez qu'il existe de nombreux saints reconnus officiellement et canonisés par l'Église catholique, qui, en réalité, ne le sont pas ! Mais, comme je l'ai déjà dit, il en existe de nombreux, inconnus, jamais remarqués par l'autorité religieuse, qui jouissent aujourd'hui d'une reconnaissance infinie dans le monde divin.



En résumé, vous avez une nouvelle fois la preuve que l'humain, quel que soit son domaine d'activité, se met sans aucun état d'âme au niveau de Dieu. Il est absurde et ridicule de vouloir se comporter ainsi.

S'il est un autre aspect en décalage total avec le message du Christ Jésus, cherchez donc à connaître le coût de ces festivités, mais également l'origine de ceux qui les ont financées. À partir de ce triste constat, vous n'aurez plus beaucoup de doutes sur la fragilité de l'esprit humain et son désir de briller ! »




Comments