La planète Kosmo.

 
 

Olivier était passionné d'astronomie. Il l'est bien sûr resté compte-tenu de la facilité déconcertante avec laquelle il se déplace désormais dans l'immensité galactique.

 

A l'automne 1996, au tout début de nos "dialogues", il évoqua une planète très lointaine, située dans la galaxie la plus proche de la nôtre : Andromède. Il fera à l'esprit cartésien et pragmatique que j'étais, un descriptif inattendu et plutôt étonnant de cette planète et de ses habitants.

 

Force est pourtant de constater que nous ne sommes pas les seules créatures de l'univers. La vie existe ailleurs, même si elle n'est pas pour l'instant observable. De nombreux témoignages accréditent depuis longtemps cette thèse. Elle n'est pas farfelue, loin s'en faut. Les preuves existent, mais elles sont actuellement plus ou moins cachées. Cependant, le voile officiel sera peu à peu levé quant à leur existence. C'est une certitude ! En attendant, découvrez les échanges surprenants et parfois surréalistes que j'eus avec mon fils. J'allais de découvertes en surprises.

 

 
Extraits de " Passeport pour l'au-delà " et " Vers un Monde d'Amour "
( Dialogues actualisés sur Kosmo ).
 

 Vendredi 6 septembre 1996

- As-tu visité d'autres planètes ?

- Oui, Mars, Jupiter, Neptune... Papa, l'univers est en perpétuelle évolution, son renouvellement est sans fin. Tu ne peux l'imaginer.

- Est-ce beau ?

- Oui. La beauté de la création nous est offerte gratuitement. Nul, sur cette Terre, ne peut avoir accès à ce que nous voyons. Le monde spirituel nous est révélé dans toute sa splendeur. Le monde physique, mais surtout le monde éthérique : celui qui somatise les énergies les plus subtiles, invisibles pour l'œil humain.  

- Y-a-t-il des habitants sur une autre planète ?

- Oui, Kosmo, dans la galaxie d'Andromède, ils viennent nous visiter et sont beaucoup plus évolués que nous.

 

 
Galaxie d'Andromède
 

- Je retrouvais dans cette réponse, ce garçon passionné d'astronomie. Cette affirmation n'était toutefois pas pour me surprendre, je pense en effet, que parmi les milliards de mondes qui peuplent l'univers, d'autres planètes sont habitées et pourquoi pas celle dont parle Olivier ?

 

Samedi 7 et Dimanche 8 septembre 1996

- Je reviens sur la planète Kosmo, car je suis troublé par cette information. Comment sont ses habitants ?

- Les habitants sont lilliputiens, ils mesurent 1,40 m, leur peau est jaune, parfois brune. Tout dépend de l'environnement qui les accueille. Finalement, c'est un peu la même chose pour les terriens. 

- De quel gaz est composée l'atmosphère de Kosmo ?

 - L'oxygène est beaucoup plus condensé sur leur planète. Il est plus important en pourcentage, mais se combine toutefois avec le gaz néon. Le gaz néon existe en très grande quantité sur la planète Kosmo. C'est lui qui est à l'origine des multiples colorations de leurs vaisseaux. Le gaz néon est très pur et n'altère aucun corps.

- De quoi se nourrissent-ils ?

- Les légumes et les fruits sont la base de leur nourriture. Mais ils consomment aussi de nombreux oligo-éléments qui leur permettent d'être en bonne santé durant toute leur vie. Ils sont végétaliens depuis longtemps. Leur structure corporelle n'a strictement rien à voir avec la vôtre. Ils ont un appareil digestif extrêmement petit qui privilégie le liquide et le broyé. Chez eux, les gros estomacs n'existent pas !

- Comment est leur planète ?

- Le jour est permanent, éclairé par un soleil. C'est un soleil spirituel et sa lumière est permanente. Le jour où vous franchirez la barrière physique de votre Terre, la réalité du monde et de la vie vous sera plus précise. Vous constaterez alors, comme les habitants de la planète Kosmo et de nombreuses autres, que la nuit physique n'est qu'une illusion liée à l'absence de perception de vos corps.

- Ces réponses concernant Kosmo, sont précises, elles m'interpellent et devront un jour trouver confirmation.
 

Dimanche 6 octobre 1996

- Qu'avez-vous fait aujourd'hui ?

- Promenade en prairie, près de drôles d'oiseaux, ce fut très loin d'ici, à Kosmo.

- Qui faisait partie de la promenade ?

- Elie, le nononcle, ton papa, Norbert, c'est tout.

- Michel n'y était pas ?

- Non, il connaissait déjà.

- Qui a conduit le groupe ?

- C'est moi.

- Comment est cette planète ?

- Belle, moins grosse que la Terre, moins peuplée.

- Qui la peuple?

- Les habitants de Kosmo sont "les petits". C'est ainsi que nous les avons surnommés.

- Y-a-t-il des animaux ?

- Les animaux ont quasiment disparu de la surface de ce globe. C'est une planète éclatante de lumière. Kosmo préfigure ce qui va se passer sur la Terre.

- Êtes-vous bien accueillis ?

- Les habitants sont très gentils. Ce sont des êtres dénués de toute haine envers quiconque. Ils racontent beaucoup d'histoires drôles et sont plus gais que les terriens. Quand tu les rencontreras, tu comprendras pourquoi nous les adorons. 

- Vous voient-ils contrairement à nous ?

- Oui, leurs vibrations sont proches des nôtres. Plie bagage maintenant, tu es fatigué.

- Oui, tu as raison, bonne nuit Olivier.

- Bonne nuit, papa.

- Ce message complète les premières informations reçues au sujet de cette planète Kosmo, située dans la galaxie d'Andromède, selon Olivier. Cette galaxie est à deux millions d'années lumière de notre galaxie (1 année lumière = 9500 milliards de kilomètres). Seuls des déplacements à la vitesse de la pensée peuvent permettre de parcourir d'aussi grandes distances, c'est-à-dire l'instantané.

 

Vendredi 1er novembre 1996

- Que révélera "Passeport pour l'au-delà" ?

- On brouillera le monde avec Kosmo.

- Pourquoi cette brouille ?

- Parce que les humains n'aiment pas entendre de telles révélations, ils veulent garder le pouvoir sur la terre. Pourtant, il leur faudra un jour le partager.

- Ces informations sont-elles connues ?

 Les Américains le savent, le secret ne pourra plus être gardé très longtemps. Ils connaissent les informations que nous communiquons à propos de la vie extraterrestre, mais ils les gardent en secret, espérant pouvoir profiter d'un avantage surtout technologique sur les autres puissances. Malheureusement, ces gens sont trop prétentieux et ne pourront jamais égaler la connaissance de nos amis de Kosmo. Prenez surtout très au sérieux nos révélations. Nous savons qu'elles provoquent chez de nombreux humains l'ironie ou le sarcasme, parce qu'elles semblent irréelles et lointaines des préoccupations de l'homme.

 

 

Samedi 16 novembre 1996

- Bénis cette idée. De gentils oiseaux écrivent nos travaux.

- Quels sont-ils ?

- Ce sont de bons amis, de bons compagnons de Kosmo.

- S'ils viennent sur terre, je leur souhaite la bienvenue.

- De ce poli accueil, ils te remercient.

- Norbert me dit

- Olivier est angoissé ostensiblement.

- Olivier poursuit :

- Michel Belline pilote le tour de la planète Kosmo dans sa " Kosmobile ". C'est une façon pour nous, de matérialiser notre moyen de locomotion.

- Décris-moi de nouveau les habitants de Kosmo ? 
 

- Ça dénote par rapport à nous, Belline demande le pendule : ils sont bien paisibles, petits. Leur peau est jaune.

 

- Avec quels moyens se déplacent-ils ?
 
- Michel Belline ne peut pas répondre, c'est un moyen inaccessible aux humains.

- Et eux ?

- Ils ne peuvent pas accepter cette question, c'est un secret.

- Cependant, sur mon insistance, mon fils m'apportera cinq années plus tard un début de réponse à mes interrogations. Il complétera également le message concernant le mode de reproduction des "gens" de Kosmo. Toutefois, il me demandera de ne révéler qu'au compte-gouttes les informations communiquées, à ceux qui sont prêts à les entendre. La science se poserait d'après lui, beaucoup de questions à ce sujet, mais, me dit-il :

- Les solutions ne sont pas pour demain.

- En conséquence, vous n'aurez pas le loisir de tout savoir aujourd'hui. Chaque chose en son temps. Je cite maintenant olivier :

- Les habitants de Kosmo se déplacent avec des machines qui surclassent tout votre matériel le plus sophistiqué. Vous êtes les hommes de la préhistoire, à côté d'eux. Vous n'avez pas encore découvert l'énergie la plus merveilleuse qui est répandue dans tout l’univers. C'est une énergie gratuite qui sera mise à la disposition des hommes, lorsqu'ils en auront terminé avec l'exploitation honteuse et matérielle des ressources terrestres. Dieu, lui-même, vous permettra de la découvrir, lorsque vous aurez acquis la sagesse.

Quand l'homme en sera arrivé à ce stade, vous aurez atteint grâce à nous,  l'évolution la plus significative de votre humanité.

 

- J'en arrive à ma question suivante : Comment se reproduisent-ils ?

- Comme les hommes, mais avec des organes différents. Papa, sors de tes concepts de terrien pour tenter de comprendre. Les habitants de la planète Kosmo parcourent des milliards de kilomètres sans que leur organisme n'en subisse la moindre contrariété. Ils sont dépourvus d'organes physiques au sens où vous, les humains, le concevez. Élevez considérablement votre appréciation de la mutation possible du corps humain pour essayer de comprendre. Le corps de ces êtres exceptionnels est composé d'une matière limbique, à mi-chemin entre votre corps et le nôtre. Leur reproduction est vortexale. 

- Pardonne-moi, mais je souhaite que tu développes ce thème.
 
- Essaie de te creuser un peu la cervelle. La reproduction des habitants de Kosmo s'opère très lentement. Ils s'accouplent comme les hommes, mais avec beaucoup moins de fougue, et leur relation n'est pas vraiment physique. Les organes qui leur permettent de libérer la substance reproductive, sont cachés sous leur épiderme. Ils sont véritablement organisés comme un entonnoir qui reçoit le nectar fertilisant. Le vortex est une forme d'entonnoir, c'est la raison pour laquelle j'ai parlé de reproduction vortexale. Tantôt mâle et tantôt femelle, il est interchangeable. A partir de cette information, ne me fais pas l'affront de me demander : quelle est leur sexualité ?

 

- Je crois avoir compris et te remercie infiniment pour tout ce que j'apprends. Ça dépasse l'entendement, mais je reçois ce message avec une telle clarté qu'il m'est interdit d'en douter.

 

- Restes-en là pour le moment, tu sauras davantage plus tard.
 

 

Message reçu le 7/01/2003.

 

- Notre relation avec les êtres extraterrestres, et en particulier ceux qui viennent de la planète Kosmo, est amicale et non belliqueuse. Ce sont des entités dont la structure corporelle est à mi-chemin entre la nôtre et la vôtre. C'est-à-dire que les habitants de Kosmo, sont plus avancés que vous dans l'élaboration de leur principe divin.
L'ensemble de la population de Kosmo, a déjà vécu les grands bouleversements qui se produiront un jour sur votre terre. Ils ont considérablement évolué sur le plan spirituel, à cause de ces bouleversements. Ils ont compris, comme l'homme le comprendra lui-aussi, mais sous la contrainte, qu'ils n'étaient pas les êtres les plus évolués de l'univers, ni les maîtres de cette immensité galactique. Papa, ne sois pas plus curieux pour l'instant.
 

  

Kosmo : complément d'information.

 

- C'est l'énergie gravitationnelle. C'est l'énergie qui organise l'univers. Il suffit de la comprendre pour l'utiliser intelligemment. Je sais, papa, que la science se pose beaucoup de questions quant à ce sujet, mais les solutions ne sont pas pour demain. Garde ces informations pour toi et ne les révèle au compte-gouttes qu'à ceux qui sont prêts à les entendre.

 

- C'est l'énergie gravitationnelle qui meut les véhicules des habitants de Kosmo. Les véhicules sont alors propulsés à des vitesses qui dépassent votre imagination. La vitesse passe au-delà de la vibration atomique qui est elle-même extrêmement rapide. Le transport se fait par cette énergie propre et canalisée, sans rejet pour l'environnement. Mon père est un peu plus savant à partir de cet instant.

 

- L'énergie gravitationnelle est une énergie gratuite pour tous. Vous pourrez l'exploiter facilement dès que vous en aurez compris le profil.

 

 Message du 23 juin 2009 

Les êtres de Kosmo sont venus sur la Terre, et reviennent fréquemment vous visiter. Leurs visites ne datent pas d'hier, mais elles sont très lointaines. Les Etats Unis d'Amérique ont reçu leur visite à plusieurs reprises, et en ont tiré de très larges profits. Mais, pour l'instant, ces informations sont demeurées secrètes. Pourtant, leur éclatement au grand jour se produira bientôt.

 Le crash d'ovnis qui a eu lieu sur la base de Roswell, en 1947, était lié aux habitants de la planète Kosmo qui se déplaçaient à bord de petits véhicules, partant d'un immense vaisseau positionné plus haut dans l'espace. Leurs machines ont été déstabilisées par des radiations nucléaires que leurs pilotes n'ont pas supportées. Leur corps physique étant extrêmement vulnérable.

 

Ne maîtrisant plus leurs véhicules pourtant sophistiqués, ils ont tenté un atterrissage forcé, mais n'ont pas réussi leur manoeuvre compte-tenu de l'atteinte importante de leurs corps frêles et fragiles, totalement inadaptés aux vibrations lourdes et pesantes de la Terre. Lesquelles furent renforcées pour l'occasion par la présence d'éléments radioactifs de forte puissance.  Il était impossible que nos amis de Kosmo survivent à cet accident. Mais ils n'ont pas pour autant souffert, parce que leur corps physique est d'une légèreté et d'une telle subtilité qu'en mourant, il est presque instantanément reconstitué dans le monde divin, c'est-à-dire extrasensoriel. Les liens avec la matière lourde sont pratiquement inexistants.

 

Les êtres les plus évolués spirituellement, les plus allégés de la matière particulièrement épaisse de la Terre, ne souffrent pas lorsqu'ils meurent. Ils se débarrassent très vite et très facilement de leur fragile enveloppe devenue inutile, et rejoignent presque immédiatement la demeure spirituelle.

 

Les corps récupérés par les spécialistes américains de l'espace sont actuellement congelés, et précieusement conservés. Vous aurez un jour la possibilité de les observer dans la réalité. Oui, le voile sur le crash de Roswell sera très bientôt levé.

 

  
 

 

Mais, il vous faut malgré tout savoir que les visiteurs de l'espace sont particulièrement nombreux, et ne sont pas tous – contrairement à nos amis de Kosmo – porteurs de paix et de sérénité. Au contraire, ils viennent jeter de l'huile sur le feu de la Terre déjà bien enflammée par la haine et le mal. Leur objectif est la destruction de la planète et pour parvenir à leurs fins, ils utilisent les marionnettes politiques et religieuses que vous connaissez.

 

La lutte est intense et sans pitié. La partie est rude mais elle sera gagnée. Comme vous le constatez, les forces du bien et du mal se combattent actuellement avec une grande intensité, que ce soit dans l'Univers ou sur votre Terre. Le terrain de la bataille est, je le répète, universel.

 

Il en va ainsi de l'évolution permanente de la Création de notre Seigneur Absolu : Père Céleste de toutes les créatures de l'univers.

 

Le mal est généré par l'humain et par ses frères de l'espace qui n'ont pas d'autre ambition que détruire. Le mal n'est pas une fatalité. Le mal doit être combattu. Le mal est inutile et destructeur. Il a pourtant un énorme avantage : c'est celui de vous faire rencontrer le bien. Sans l'existence du mal, le bien ne peut être compris. La complexité du Grand Dessein de Dieu est peut-être cela. Mais il n'est pas toujours facile pour vous : les esprits incarnés, de le comprendre.