L'Adultère


- Lundi 3 février 2014


« L'adultère est une infidélité de l'âme. Toute âme qui n'aime pas l'âme du partenaire commet un adultère, lorsque les personnes se livrent à une activité sexuelle uniquement bestiale et charnelle. L'adultère n'existe que pour les gens qui sont conscients de le commettre. Pour les autres, ceux dont la conscience ne s'est pas suffisamment développée, l'adultère n'existe pas. Il s'agit, là aussi, d'un problème d'évolution spirituelle et d'illumination de l'âme qui rend l'humain responsable de ses actes, quels qu'ils soient !


La femme adultère libérée par Jésus.


L'acte sexuel n'est en rien répréhensible, bien au contraire. Mais cette intimité ultime entre époux ne peut se réaliser qu'avec l'amour sincère, profond et désintéressé de leurs âmes. Il ne saurait être question qu'une âme en manipule une autre.

L'activité sexuelle ne doit se pratiquer qu'à ce prix. C'est là que l'âme vous donnera la plus belle des jouissances, l'extase absolue, l'illumination. Il n'est pas question de mariage religieux ou civil, ni de documents paraphés visant à satisfaire les deux parties. C'est l'amour et lui seul qui doit vous guider dans une relation sentimentale, qui pourra atteindre le sommet du plaisir et vous procurer le plus grand des bonheurs.

Toute personne qui se livre à une activité d'amour superficielle mettant uniquement en jeu l'organe physique masculin et féminin pratique l'adultère, même si l'un et l'autre des partenaires est totalement libre de ses actes et de ses choix. Dans ce cas, il s'agit d'une infidélité au Père, au Créateur, à Dieu. Il s'agit d'une violation de cette fidélité, parce que la conscience n'aura pas suffisamment parlé et fait taire le mental qui n'a qu'un objectif : la jouissance physique.



Marie-Madeleine lave de ses larmes les pieds de Jésus.

L'absence de conscience n'innocente pas pour autant l'acteur, mais modère considérablement sa responsabilité. C'est exactement ce qui se passe dans le monde animal. La conscience reste instinctive mais n'est pas totalement affirmée. Ce message n'a qu'un but : celui de l'éveiller !

Donc, en résumé, abstenez-vous d'avoir une relation d'amour sexuel si les conditions précitées ne sont pas réunies. En clair, c'est l'amour, le véritable amour, le pur amour, qui doit être l'indicateur et le modérateur de vos désirs charnels. »


Comments