Agrotorture au Salon !


- Lundi 23 février 2015


« La vitrine animale et végétale qui s’expose actuellement à Paris est une immense escroquerie, un ignoble mensonge, un crime abominable.

Ce spectacle honteux nous afflige. Il ne grandit pas l’humain mais l’abaisse, au contraire, considérablement. En effet, derrière l’apparat, une triste réalité est bien sûr volontairement masquée. Il vous suffira de creuser un peu pour comprendre que ce "salon" de la honte, n’est ni plus ni moins qu’un encouragement de plus à violer le monde animal et végétal, manipulé et maltraité chaque jour afin d’augmenter le rendement.

Qui peut croire un seul instant que ces bêtes de foire – c’est le cas de le dire – sont heureuses dans ce cirque ambulant ? Qui peut raisonnablement penser une seule seconde que tous les animaux présentés, ainsi que la masse de ceux qui sont cachés dans l’arrière-boutique, sont élevés naturellement et ne subissent pas les sévices que les éleveurs – la plupart tortionnaires – leur infligent ?

Il est grand temps de vous réveiller et de vous lever face à ce crime silencieux qui ne fera que croître.

Ce sont toujours les animaux qui paient le prix fort. De l’expérimentation en laboratoire, en passant par l’élevage industriel, et finir dans d’ignobles abattoirs qui ne prennent aucune précaution pour leur éviter la souffrance et leur permettre de mourir dans la dignité, comme tout être vivant le mérite.


                                                    
La vache à hublot, une nouvelle torture au nom de la science.

 

La solution à ce massacre passe bien sûr par l’arrêt immédiat de la consommation de viande, pour tous ceux dont l’âme évoluée le réclame. Il n’est point besoin de dévorer la viande d’un cadavre pour vivre normalement. Il existe de nombreuses alternatives à cette consommation immodérée qui ne fait qu'augmenter. Croyez-vous un instant qu’absorber la viande d’animaux battus, maltraités, mal élevés, mal soignés… sera sans conséquence pour le bon équilibre de votre organisme ?

N’oubliez jamais que la mémoire cellulaire est immortelle. Ce qui veut dire que toute cellule animale ou végétale absorbée par l’humain porte avec elle le souvenir de sa vie. Je pense qu’il n’est pas nécessaire d’aller plus loin dans la démonstration. Chacun aura compris que de nombreuses maladies physiques ou mentales portent dans leurs racines les tares que je viens d’évoquer.

Pour les autres, ceux qui ne peuvent se passer de la viande de nos frères animaux – qu’ils soient terrestres ou marins –, je leur conseille vivement de les élever eux-mêmes dans le respect de leur condition animale ou d’en connaître la provenance. Et enfin, s’ils en ont le courage, de les tuer de leurs propres mains comme le faisaient les anciens. Malheureusement, l’humain est lâche et se masque la face. Il ne veut pas voir l’horreur de la mort, mais accepte volontiers la victime innocente dans son assiette.

Réfléchissez bien, c’est le conseil qu’il me faut vous donner. En sachant que vous participez malgré vous au grand génocide animal et végétal dont est victime la planète, vous chargez votre barque, vous empilez des responsabilités qu’il ne tient qu’à vous de délester. N’attendez pas demain, il sera probablement trop tard.

Dans notre Monde, ceux qui ont fait souffrir, maltraité leurs frères les animaux, ou qui ont simplement cautionné ces insupportables pratiques par silence ou lâcheté, sont à leur tour victimes d’un remords si profond, qu’ils ne peuvent être en paix. Pour la santé de l’âme, la prévention est de loin la meilleure thérapie !

Tout n’est pas perdu pour l’humanité, mais il est grand temps de se réveiller.

Je finirai ce message en citant le grand Pythagore, ancêtre spirituel de notre Maître Jésus :

"Aussi longtemps que des hommes massacreront des animaux, ils se tueront entre eux. En effet, celui qui sème les graines du meurtre et de la souffrance, ne peut pas récolter la joie et l'amour. La Terre donne des richesses en abondance et de la nourriture pacifique. Elle nous offre des repas qui ne sont tachés ni de sang ni d'assassinat." 

Gardez cette déclaration ancrée en votre esprit ! » 






Comments