Acte 2.

Jeudi 30 avril 2020

« Dès la fin de votre "emprisonnement", un sursis vous sera accordé. Il ne sera pas éternel ! La prochaine alerte lui emboîtera le pas. Au cours de cette pause salutaire, la vie reprendra la plupart de ses droits. Vous serez néanmoins étroitement surveillés !

La Secte mondiale à l’emblème du triangle épie vos libertés, et grippe les engrenages de votre société. La pluie et le beau temps, c’est sa spécialité ! Vous pleurerez longtemps si elle vous a ciblés. Mais comme toute organisation mafieuse et sans pitié, sa décapitation par le Grand Horloger sera réalité. Cette force de l’Ombre s’est mise à son service sans même le soupçonner. À son tour arrosé, l’arroseur criminel sera anesthésié !



La première phase de la transmutation engagée ne permettra pas d’atteindre l’objectif escompté. Certes, il y aura bien quelques prises de conscience, mais le naturel reviendra au galop. L’humain est faible, fragile et manque de constance, pour ne pas dire de consistance spirituelle dans la durée. Il ne comprend pas le sens profond de cette transformation bénéfique de son être, et de la société. Il croit avoir affaire à une épidémie qui ne remettra rien en cause dans sa vie. Il en ira tout autrement ! L’épidémie virale, magnétique et agnostique, se répandra partout sur la surface du Globe.

Oui, l’humain se trompe lourdement en imaginant un avenir ressemblant au passé. La nostalgie est bien sûr porteuse de merveilleux souvenirs, et c’est heureux pour vous. Toutefois, la vie d’avant est également chargée d’erreurs et de faux-pas qu’il vous faut corriger. Comme je l’ai déjà dit, le passé ne doit pas se traîner comme l’on traîne un boulet. Retournez-vous pour voir le chemin parcouru mais ne revenez jamais sur vos pas, ce serait le signe de la régression. Vous devez uniquement le faire si un obstacle ancien vous empêche d’avancer. Dans ce cas, il vous faudra l’identifier et le faire disparaître. Vous y serez aidés !

Malheureusement, la vie d’hier se poursuivra contre le sens de l’histoire. Les incrédules boulimiques seront joyeux et heureux de reprendre la valse de la consommation qui s’était brutalement arrêtée. Ils ne s’en priveront pas et se livreront aux excès que vous imaginez. Mais d’autres événements surgiront pour freiner et infléchir cette fuite en avant. Le destin de l’humanité n’est plus négociable. Elle est allée trop loin dans l’exaction planétaire et en paiera le prix ! Tôt ou tard, les humains devront le comprendre. Se puniront eux-mêmes les réfractaires, les paralysés de l’âme, les endormis de la conscience !

Vous – êtres éveillés –, qui avez compris l’essentiel de la marche du siècle et de cet épisode surréaliste que vous vivez, n’accompagnez pas ce mouvement quelque peu fanatique, irresponsable et débilitant d’une précipitation massive vers le néant. Les sceptiques et les incroyants n’ont rien compris du sens spirituel de l’épreuve qui permet de grandir. Ces gens sont chaussés de bottes de plomb les fixant solidement à la matière dans les profondeurs d’un bassin d’eau troublée, tels des scaphandriers. Ainsi que nous le proclamons à ceux qui sont restés : acceptez le départ, acceptez l’épreuve et même, bénissez la ! C’est ici dans cette abnégation que réside la clé, la véritable clé de la victoire sur vous.



Aujourd’hui, les départs sont multiples. Ils se manifestent chez les humains qui rejoignent leur demeure originelle. Mais le sol prendra également la poudre d’escampette, et se dérobera sous vos pieds. Tout bougera en tous sens. Les édifices inébranlables – qu’ils soient physiques ou mentaux –, s’écrouleront comme des châteaux de carte. Les certitudes ancrées depuis des millénaires deviendront des monceaux de poussière face à la Vérité. C’est ainsi que se déroulera le Grand Mouvement de la reconquête. Surtout, soyez du bon côté pour accompagner cette éclatante Victoire !

Ah, cette matière, que feriez-vous sans elle ? Pourriez-vous vivre si votre vie matérielle se limitait aux besoins essentiels ? Quel sens aurait votre existence sans argent, sans loisirs atrophiants, sans fantaisie sexuelle ? Est-il imaginable de vivre comme l’ancêtre, le premier homme ou presque ? Lui était nu et innocent comme l’enfant qui vient de naître. Doté d’une conscience embryonnaire, il a fait ce qu’il pouvait pour avancer dans le Monde hostile qui l’accueillait.



Ce que vous vivez aujourd’hui et qui s’accentuera demain, exigera de vous tous la mise à nu totale de votre être intérieur. Cette nudité retrouvée comme l’enfant du berceau, vous permettra de revêtir les nouveaux vêtements qui attendent ce merveilleux moment. La garde-robe est prête et remplie d’attributs vestimentaires lumineux et resplendissants. Choisissez celui qui vous sied le mieux, et repartez fièrement à l’assaut de cette Haute Montagne dont la cime vous sera désormais accessible. Colérique et parfois capricieuse, elle exigera de vous plusieurs allers/retours avant d’être conquise. Où en êtes-vous de cette périlleuse mais inéluctable ascension ?

Les cordées s’organisent. Certains sont loin devant sur le sentier pentu et escarpé de l’ultime arrivée. Les pionniers planteront très bientôt leur piolet dans les rochers hostiles de la dernière ligne droite. Pendant ce temps, les pauvres hères endormis et drogués de mensonges, attendent patiemment que le ciel se dégage. Cette attente sera vaine, le ciel s’assombrira ! L’avalanche qui ne cesse de gonfler ensevelira les léthargiques. Ceux qui sortis à temps se seront élancés à l’assaut du Lumineux Soleil, s’en trouveront gratifiés. Chantant à pleins poumons leur Joie d’être sauvés, leur Bonheur ne sera plus jamais sacrifié ! »




web counter
Comments