À vos marques !


Dimanche 10 juillet 2016


«La stupidité humaine atteint son paroxysme. Le désordre mental dont j'ai déjà parlé dans de nombreux messages, se répand comme une traînée de poudre. Vous êtes et serez davantage demain, les témoins de cette dérive, de ce dérangement cérébral qui aura de lourdes conséquences !

Oui, bien sûr, il faut que l'humain se défoule, se débride, se libère de ses tensions internes, de ses pulsions ou autres pressions qui s'exercent sur lui.

Les jeux du cirque qu'on croyait révolus, sont revenus au premier plan de ses activités, même s'ils sont moins mortels ou dangereux qu'à l'époque romaine. Faut-il encore en mesurer le véritable impact !



La fuite en avant, la recherche de plaisirs éphémères et parfois violents, sont devenus le passe-temps favori de bon nombre d'entre vous. Il est des activités nobles, douces et paisibles, qui ne génèrent aucun stress, aucune angoisse, aucune violence, et qui sont bien sûr à encourager. Mais il en est d'autres – et vous en avez actuellement le triste exemple – qui stigmatisent l'appartenance, l'identité, la différence, la domination...

Je vous rappelle que nous sommes tous issus du même moule, du même monde, de la même source d'Amour, avant de vivre une nouvelle incarnation. Malheureusement, un grand nombre parmi vous se délestent rapidement de ce bagage qui devient encombrant, afin de ne plus être pollués par cette énergie d'Amour, ô combien dérangeante, et qui vous empêcherait d'être vous-même.

En effet, aimer, vivre d'amour, parler d'amour, dire "je t'aime"... sont des notions souvent considérées comme un aveu de faiblesse, qui peut s'accompagner d'une sensibilité exacerbée. L'humain ne parle plus d'amour, il n'a que des mots de haine à la bouche ! Il déteste l'amour et organise sa vie dans le conflit permanent, le rapport de force, la compétition... surtout lorsque l'orgueil et l'ego l'encouragent en ce sens. Ce n'est pas l'amour-passion qui fait l'objet de mes propos, bien qu'il soit lui aussi susceptible d'un retournement brutal, générateur de haine ou d'agressivité. Chacun a pu le constater, parfois à ses propres dépens. 

Notre objectif à tous est de construire, ici-bas, une société libre et sans entrave d'aucune sorte. Lorsque la conscience humaine sera suffisamment développée, il ne sera plus nécessaire de recourir aux structures qui, aujourd'hui, enchaînent votre vie et l'empêchent de s'épanouir sereinement.

En effet, sous couvert de sécurité civile, alimentaire, sanitaire..., les gouvernants de tous ordres, de toutes obédiences... vous enferment – pour votre bien, disent-ils – dans une prison qui n'a pas de murailles visibles, si ce n'est celles de l'esprit qu'ils ont conditionné.

Libérez-vous, ne vous laissez plus manipuler, ne courez plus après le miroir aux alouettes qui tente de vous séduire et de vous endormir de multiples manières. Aujourd'hui, il s'agit de football et d'argent sale, mais demain, ce sera autre chose !

La coupe est presque pleine, elle va bientôt déborder et se déverser pour vous faire comprendre qu'il est temps de reprendre la route, en éliminant l'inutile, le superflu, tout ce qui nuit gravement à votre vie et surtout, à votre évolution spirituelle.

Ne soyez pas inquiets ! Les choses changeront, se modifieront par la Force divine et les lois immuables et intangibles qui sont les siennes. Le déséquilibre qui s’accroît ne pourra pas éternellement demeurer en l'état. Il sera corrigé d'une manière ou d'une autre. Il n'est pas possible de s'y opposer. Certains humains le croient, ils se trompent malheureusement très lourdement et constateront que chaque jour qui passe, apporte sa petite correction à l'édifice qui s'écroulera, tel la tour de Babel.


Il n'est plus possible de faire marcher arrière. Le point de non-retour est dépassé depuis très longtemps. Il vous faut simplement revenir au divin, au Créateur dont vous êtes issus, et larguer, se délester de tout ce qui nuit à votre vie : qu'il s'agisse de biens matériels inutiles ou d'idées devenues ringardes, qui vous sont hostiles.

Faites le tri, ne laissez personne diriger votre vie ! La relation que vous entretenez ou entretiendrez demain avec votre Créateur, sera suffisante. En Lui, ayez confiance et restez en permanence reliés à sa Source.

Nous vous aimons et nous vous attendons.»












Comments