2018 - Presse

Un premier bel article avant le rallye dans Speed Magazine:   
http://www.speed-magazine.be/orientation-ronde-wapi-vaut-doublement-deplacement/



Retour de la Ronde Wapi sur News Classic Racing
http://www.newsclassicracing.com/La-Ronde-Wapi-2018-Wallonie?var_mode=calcul#prettyPhoto


Le retour sur la ronde wapi dans Speed Magazine:   
http://www.speed-magazine.be/orientation-wallonie-classic-tour-entre-han-bouillon-cloturer-bot/


Ronde WaPi: bonne humeur malgré la pluie

Le parcours de la Ronde WaPi a fait l’unanimité

Le 23 septembre, la Benoît Stéphenne et son équipe ont joué de malchance, la Ronde WaPi ayant dû composer avec quasiment le seul jour de pluie du mois. Mais l’organisation était à nouveau si sympathique et si bien ficelée que tous les concurrents affichaient malgré tout une bonne humeur générale. Pourtant, ils ont nombreux à être tombés dans les classiques pièges de Benoît, qui a l’art d’amener les concurrents à la faute sans qu’ils s’en rendent compte.

Cette fois, c’est la Warandedreef, à Anzegem, que la plupart des équipages ont abordée par le mauvais bout, apprenant au terme de la boucle qu’ils auraient dû la prendre par une petite route totalement dissimulée dans la végétation entre les villas. Deux recouvrements de cartes, dont un dans un méli-mélo adroitement agencé, ont également fait des dégâts. Dommage que ce temps maussade n’ait pas permis d’apprécier pleinement les beaux paysages du Pays des Collines traversé dans l’après-midi. Mais quel plaisir de découvrir lors des haltes de midi ou du milieu d’après-midi des établissements aussi charmants que la Brasserie des Légendes à Ellezelles (où est faite la Quintine) ou le Moulin du Mouflu à Wodecq!

En Initiés, Bernard Verstraete et Baptiste Gengoux (bien efficace malgré une nuit blanche) ont pris la direction des opérations dès le matin et ont ensuite préservé leur avantage malgré une seconde moitié de journée parfaite de la part de Jacques Minguillon et Bernadette Sandront. A distance respectable, Roger Vandewatere, secondé par un équipier néophyte dans le chef d’Eric Jadot, a créé la surprise en prenant le meilleur sur Vincent Stinglhamber et surtout Christian Van den Eynde, vainqueur la veille en catégorie GT à la Route des Eoliennes. Ayant préféré ici sa Mini Cooper à la Jaguar XJ, Jean-Louis Mertens complétait le Top 5 avec son épouse Frédérique Rahir, avec une belle marge sur les références Eric Piraux et Catherine Monard. Victimes en fin de course d’un souci mécanique sur l’Alpine A310, Jean-Claude Micheau et Jean Gauchet auraient mérité mieux que la 8ème place.

En catégorie Balade, Bouvy-Bingen et le couple Baudoul-Maquils n’étaient à mi-journée séparés que par la différence de relevé kilométrique. Un 3e CP raté par les seconds cités allait fixer le résultat final, avec un podium complété par Marc & Stefen Fontaine pour 10 points devant Jean-Philippe & Floriane Quarante. Derrière, Alain et Anne Hougardy, Richard Guerin-Séverine Rousseau et Yves & Adrien Clinquart terminaient dans un mouchoir. Pol Gusbin et Philippe Delmotte s’offraient quant à eux une 10ème place suffisante pour prendre la tête du BOT.

Benoît Stéphenne et sa compagne Véronique Gravet ont déjà donné rendez-vous en mars 2019, pour les Boucles du Pays Vert, aux concurrents unanimement enchantés par le parcours et la gestion de cette Ronde WaPi, avec les solutions affichées tant à la halte de midi qu’à l’arrivée à Tournai. (B. Verstraete; photos Retro Classic Events)