2018 - Ils ont dit

Un grand merci pour vos retours:

Bonsoir Benoît,
Encore merci pour l'excellente journée que nous avons passé. Hormis le temps que n'était pas la partie, votre organisation et votre parcours était au top.


Un parcours de toute beauté. ce parcours a été bien travaillé, tant mieux pour les présents. c'est  une très belle épreuve.

Superbe journée, parcours fantastique et organisation au top.     Félicitations à tous les membres de l'organisation.    Même la météo belge était au rendez vous !!!!   Vite la ronde 2019,

Bien rentré , merci , excellent parcours et super organisation !!!!! merci encore !!!!!! 

Belle découverte pour notre première participation, belles routes et bonne ambiance qui nous ont fait presque oublier les 2-3 gouttes tombées ... par seconde !!!  A une prochaine fois avec plaisir (et ce coup-ci on fera un effort pour mémoriser les consignes !!!  


Superbe parcours , ma copilote chérie a fait une overdose de cartes, en ayant parfois cherché midi à 14 h mais on apprend à chaque fois de nos erreurs. PS.elle s'en est bien remise tout de même.

Très chouette journée avec un très beau parcours. Dommage pour le temps mais malheureusement nous ne pouvions rien y changer.  À l’année prochaine.

Encore merci. Super parcours et paysage

Le kiff intégral . Merci à l'organisation

Pour une première nous avons été baptisé. Quel plaisir ... À refaire 

Le mot “pigeolerie” a été inventé il y a quelques années, on sait pourquoi, mais je pense que le mot «benoîterie» a sa place également dans le dictionnaire des rallyes ! 
Cette fois ce sont les cartes qui nous ont « perdus » notamment la carte « puzzle » avec chevauchements et la carte « nuts » où nous n’avons pas respecté la règle de base « au plus près » ! 
Dommage nous étions 2ème à l’issue de la 1ère section et terminons 4ème au classement final derrière les équipages Verstraete et Minguillon. Arrêt « tarte » inattendu l’après-midi, au Moulin du Mouflu, où la Balade du Mouflu est née il y a 10 ans déjà, souvenirs, souvenirs. L’unique averse de la journée, qui a duré toute la journée, nous a à peine dérangés tant ce roadbook était captivant et tout en finesse. 
La question du jour est évidemment ; que va-t-il trouver comme « benoîterie » l’année prochaine, on est certain qu’il en a encore en stock, merci Benoît ? 
Tu peux envisager une version Aquatique de ta Ronde tant nous avons « ramé » cette fois au propre comme au figuré !


Organisée le samedi 23 septembre par notre ami Benoît STEPHENNE dans la région de Tournai, la RONDE WAPI s’est déroulée dans une ambiance très conviviale malgré une pluie généreuse.
Deux catégories permettaient à chacun de choisir son parcours et de l’adapter à son niveau de navigation ou à son désir de se compliquer la vie. Les 13 participants à la catégorie “navigation” ont été servis par un road-book impeccable, sans errer et d’une simplicité machiavélique.
Il est une tradition chez Benoît de nous promener entre fléché allemand, cartes muettes et à tracer, cases inversées, méli-mélo de cartes avec chevauchement imperceptible et autres astuces d’apparences simples qui vous fait arriver à l’heure au break avec un large sourire et la conviction d’avoir réussi un sans faute ! ... mais le verdict est tout autre et les pénalités pleuvent, tout comme la pluie continue du jour. 
En général, le proverbe est “pourquoi faire compliqué quand tout peut être simple, mais ici “pourquoi faire simple quand on peut se compliquer la vie” et surtout la vie des autres. Ici les cartes sont du style; le chemin le plus court est le plus long et le trajet le plus rapide est le plus lent! On se croirait chez les jésuites. 
Comme nous n’avons pas tous eu la chance d’avoir cette éducation élitiste. 
Nous ne parvenons pas à voir la complication quand l’apparence est simple. 
Voici donc un rallye ou les simplets seront les heureux et les tordus les bienheureux, mais comme nous sommes de simples normaux, nous ne savons plus ou l’on se situe, naviguant d’une 2ème place en matinée à une 5ème place l’après-midi, nous terminons finalement au pied du podium sans rien comprendre, mais avec le plaisir d’avoir traversé des régions mal connues et d’avoir revu de nombreux membres du Val d‟Or. 
Merci Benoît sans rancune pour cette analyse “acide” digne de tes cartes “basiques”.