infrastructure système informatique

Aujourd'hui on assiste à un phénomène consistant à faire la course à l'optimisation des ressources numériques utilisées par les entreprises. Cette optimisation met fortement en jeu deux paradigmes du monde des technologies d'information  qui sont : la sécurité des réseaux et la virtualisation des systèmes informatiques sur lesquels marchent les applications des services fournis au public.
Le premier paradigme qui existe déjà dans les anciennes infrastructures informatiques se retrouve encore plus contraignant dans la mesure où la virtualisation consolide encore plus les applications sur les machines . Il suffit d'attaquer le cœur de la virtualisation et on peut casser tout un ensemble d'applications plus facilement qu'avant. Pour l'instant on n'assiste pas encore à ce type d'action mais cela ne tarde pas à venir car en fin de compte ceux ne sont que des systèmes créés par l'homme qu'un autre homme peut connaître et y trouver des faiblesses.

Par dessus cette infrastructure physique se trouve l'infrastructure logique des systèmes d'information. Les systèmes d'information sont organisés dans des règles qui permettent de fluidifier la circulation des informations et de rendre leur traitement le plus performant possible. On parle dès lors d'urbanisation des S.I.. L'infrastructure physique des systèmes informatiques contribue à cette urbanisation et peut aider à l'optimiser. 

Pour augmenter la productivité les entreprises utilisent des services qu'on appelle des SaaS qui se trouvent dans le "cloud" (drop box, Office 365, Salesforce sont des examples), terminologie que nous définirons dans un autre chapitre. Ces services sont donc accédés à travers le web. Les données sensibles sont souvent gardées à l'intérieur de l'entreprise. Or il peut y en avoir des corrrélations à faire ou des nécessités d'utilisation, dans ce cas pour utiliser des données propres non accessibles de l'extérieur en principe, l'entreprise est obligée de prévoir des filtres de sécurité entre ces deux localisations. L'entreprise doit aussi prévoir la résilience de leurs chemins de communication.
Comments