Quelques conseils d'entretien


Les planchers de bois, même ceux faits de bois très durs, peuvent marquer si certaines précautions ne sont pas prises. Voici quelques conseils importants pour l'entretien de votre plancher:

  • Avant d'installer votre recouvrement de sol en bois, il est important de mettre en place un papier pare-vapeur adéquat. Les papiers recommandés sont ceux dont le taux de perméance est inférieur à 0.7, notamment le papier goudronné #15. Les papiers dont les faces sont recouvertes d'une couche de cire sont aussi acceptés.
Attention: les papiers gris de construction ne rencontrent pas ces normes.

  • Ne jamais laver votre sol de bois à la grande eau; une vadrouille humide une fois la semaine est suffisant. En cas de déversement, nettoyez immédiatement le dégât; une boisson gazeuse sucrée renversée sur le sol doit être nettoyée sans délai.
  • Ne pas utiliser le premier produit nettoyant publicisé; informez-vous auprès de votre fournisseur de bois de plancher pour savoir quel produit est recommandé. Il est important de ne pas verser le produit nettoyant directement sur le sol; appliquez-le plutôt sur votre vadrouille et procédez ensuite au nettoyage.
  • Un objet lourd échappé sur votre sol, à partir d'une hauteur donnée, laissera très certainement une marque appelée «blessure», et ce, peu importe la dureté de l'essence de votre sol.
  • Ne traînez jamais les meubles sur le sol; il faut plutôt les soulever.
  • Appliquez des coussins protecteurs sous chacune des pattes des meubles et des électroménagers.
  • Portez une attention particulière aux souliers à talons hauts: les talons doivent être pourvus d'un petit caoutchouc protecteur qui empêche le clou à tête ronde fixé sous le talon d'être à découvert et de marquer votre sol de façon irréversible.
  • Les bois de sciage utilisés pour la fabrication des bois de plancher sont séchés en étuves afin de ramener leur taux d'humidité (taux de siccité) à des pourcentages qui peuvent varier entre 6% et 8%. Ce taux de siccité restera stable si le taux d'humidité relative de votre résidence (taux H.R.) se maintient dans une plage allant de 40% à 50%, avec un idéal à atteindre de 45%.

Si le taux H.R. de votre résidence se situe hors de cette plage pour une période prolongée, des changements au niveau de la structure de votre sol seront visibles.

Ainsi, une forte baisse du taux H.R. fera rétrécir les pièces de votre sol, laissant voir des interstices de différentes largeurs à plusieurs endroits. À l'opposé, un taux H.R. trop élevé sur une période prolongée apportera des déformations de concavité plus ou moins importantes. L'importance des déformations est directement reliée à l'importance du changement du taux de siccité des pièces.

Afin de bien gérer ces changements de taux H.R., il est important de se munir d'appareils pour contrôler l'atmosphère de votre maison, tel un humidificateur ou un déshumidificateur selon vos besoins.