Accueil

       Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer. 
( proverbe arabe)

                 

Manifeste du R.I.R.E


«  La formation des médecins doit être revisitée. Dès la première année, celle du concours, elle doit faire une place aux questions de société, autrement que de façon cosmétique. Quitte à bachoter, autant bachoter socialement utile… Cela passe par un rééquilibrage entre les sciences dites dures et les autres, celles qui sont là pour nous rappeler que, si nous sommes des êtres biologiques, nous sommes aussi des êtres sociaux.  »                                       

    "Le corps médical et le corps social au bord de la fracture", P. Micheletti, dans POLITIS   ( 4/12/12)


Le RIRE (Réseau des Initiatives et Réponses Étudiantes) est un collectif de personnes, historiquement étudiant.es en médecine à Paris 7, né de la nécessité de dépasser la culture de la critique, et de proposer une alternative au modèle dominant de la formation médicale. 


"Nous faire médecine pour liberté. Mais si médecine prison dorée, tu sais ou tu peux te la carrer"


Le RIRE a été monté:


  • Pour se réapproprier nos études, et repousser les murs de la formation officielle

  • Cultiver des espaces de formation à côté.

  • Réfléchir à une pratique cohérente de la médecine.

  • Rompre avec la culture du chacun(e)-pour-sa-gueule omniprésente dans les facs de médecine, et apprendre par des expériences pédagogiques innovantes.

  • Déconstruire les discours de justification d'un système hospitalier défaillant dans lequel nous sommes, malgré nous.                        (cf rubrique "un peu de nombrilisme étudiant")

  • Mettre en évidence les dissensus politiques qui traversent le monde de la santé, auxquels la faculté de médecine ne nous expose pas.

  • Etre bien-traitant.e envers soi et dans le microcosme pour apprendre à être bien-traitant.e envers tout un chacun. 

  • Cultiver l'art de la Bidouille à l'Ecole de la Discipline.



   Concrètement,

  • Nous ne cherchons pas de représentant.e, ou de personne dirigeante car nous jugeons que chaque engagement a valeur égale et que ce mouvement ne s’épanouit que par les membres qu’il rassemble. Ainsi, toute décision se prend après débat.  Chaque individualité au sein du groupe participe à l'élaboration d'une pensée et d'un fonctionnement commun.
  • Nous croyons en un "Nous" comme synergie, et non comme somme de "Je". 
  • Ce réseau n’a pas d’existence légale et doit être considéré comme un champ fertile d'où germent des idées. Des petits groupes creusent des problèmes qui se posent concrètement à nous. Sous formes d'ateliers, d'actions ou d'événements, interconnectés en réseau, virtuellement et réellement.
  • La forme des rencontres prend racine dans l'éducation populaire. Ce choix délibéré de fonctionnement brise le mythe de l'enseignant.e unique et exclusive.f , et met en évidence la complexité de l'acquisition des savoirs, en faisant un accueil digne au remodelage régulier de ce qui est construit.
  • L'intelligence est collective, ou elle n'est pas. Dans un cadre global subi qui fait de la rigueur dite "scientifique" une obsession, nous faisons prévaloir l'expérience assumée sur l'expertise.
  • La médiatisation de notre existence se résume à ce site ainsi qu'aux modes de communication conviviaux  ( ce qui revient au même).

Enfin, parce que nous sommes vigilant.es à toute forme d'aliénation, qu'elle vienne des études, du travail-rémunéré, valorisé comme tel, ou symbolique et invisible, nous sommes des intermittent.es assumé.es. 
Nous choisissons de faire les choses par sens, plutôt que par hygiène. Nous espérons que vous pardonnerez l'activité inconstante de publication sur ce site. 



Sous-pages (1) : le RIRE et sa TROUPE