air cars       accueil     menu     en bref     news     histoire     faq     MDI    Engineair     Regusciair     Tata Motors      recharge                                                                                                       
AUTRES

Le groupe fraçais PSA (Peugeot - Citroën) a présenté un système hybride le 22/1/2013, Hybrid-Air, développé en partenariat avec Bosch, qui est une combinaison d'un moteur à essence et de l'air comprimé. L'air comprimé (en réalité de l'azote) n'a pas besoin de recharge puisqu'il s'agit d'un système fermé et la voiture comprime elle-même de façon hydraulique en freinant, pour après utiliser cet éphèmère stockage d'énergie lors de l'accélération. Ce système entraîne un surpoids de 100 kg. Le prototype consomme moins de 3 litres au cent, premier pas vers l'objectif de 2 litres. Hybrid Air serait appliqué dans les véhicules du segment B  (Citroën C3, Peugeot 206,...) dès 2016.
Voici une vidéo qui illustre le fonctionnement de la Citroën C3 dotée de la technologie Hybrid Air et ici. En juillet 2014, quelques journalistes ont fait un test avec des prototypes de la technologie Hybrid-Air. Conduite rugueuse, un peu de bruit, avec des "trous" à l'accélération. A mettre au point. En ville, embouteillages obligent, 60% a été effectué en zéro émissions, un gain de 45 % en carburant mais seulement 5% sur autoroute.. (vidéo et 2 et 3). Le coût additionnel serait très raisonnable, surtout si on le compare à celui d'une voiture électrique. PSA cherchait un demi milliard pour pouvoir passer à la production, mais était elle-même en manque de finances et a cherché en vain un partenaire. Le Chinois Dongfeng, qui s'était déjà offert une partie de PSA, n'a pas mordu. Projet arrêté...
 Afbeeldingsresultaat voor hybrid-air


Du Quebec nous vient la 
Quasiturbine, invention de la famille Saint-Hilaire. C'est un moteur rotatif sans vilebrequin, vibrations ni point mort. Il est très léger et fonctionne entre autres avec de l'air comprimé. Voyez le  site officiel et aussi le site d'une association pour la promotion de ce moteur et puis une vidéo de 2009.
En 2012 l'inventeur brittanique Peter Dearman a testé avec succès une première version de son moteur à air liquide dans une voiture. Sa technologie est soutenue par des partenariats avec quelques universités et la société motoriste Ricardo s'emploie à la développer comme un moteur à air liquide qui peut simplement être rechargé à la pompe. En octobre 2012 un sommet d'experts a confirmé que l'air, liquidifié à - 190°, peut être utilisé pour propulser une voiture ou stocker l'énergie verte intermittante.
En 2014 le consortium autour de la DEC (Dearman Engine Company) a reçu un montant de 1,9 millions de £ de la part du Strategic Technology Board. Ainsi est co-financé un projet qui vise à intégrer un bloc moteur à l'azote liquide dans un camion frigorifique, pour ainsi assurer la réfrigération. A l'avenir des camions hybrides avec un moteur LiN à côté d'un moteur diesel sont dans les cartons. La chaleur résiduelle du moteur diesel est partiellement récupérée et le camion roule beaucoup plus propre en ville. Une économie de 25 à 50% en diesel et de 40% en CO2 rembourserait le surcoût en 3 ans. Un rapport du European Road Transport Research Advisory Council (ERTRAC) soutient cette solution pour un transport plus propre.
 Afbeeldingsresultaat voor dearman engine
Photo: l'inventeur Peter Dearman
Le motoriste Scuderi (Massachussets, USA), travaille sur un "split cycle engine" qui en version hybride produit de l'air comprimé lors du freinage et s'en sert lors de l'accélération. Ils ont breveté un système fin 2014 pour récupérer la chaleur résiduelle lors du stockage de l'air comprimé.
Le Scuderi Group a développé en 2013 un moteur à combustion split-cycle au GPL avec stockage d'air comprimé. Beaucoup de constructeurs sont intéressés et ont signé des contrats de non-divulgation pour pouvoir étudier ce moteur économique, propre et silencieux au rendement de 75 %. Jusqu'ici, cela n'a conduit à aucune voiture roulant avec cette technologie, mais Scuderi a signé une lettre d'intention pour fournir dans les 18 mois 4 générateurs au GPL et air comprimé à la police de San Juan (Puerto Rico).


ElectroAirBike
 était un projet français partiellement porté par des étudiants, en partenariat avec la ville de Reims. L' ElectroAirBike 003 est un utilitaire qui fonctionne à l'air comprimé à 200 à 300 bar. Il a été en démonstration au Salon Inov'Act 2009 à Reims.
Première sortie 5
Gerelateerde afbeelding
En Inde Kanak Gogoi, après avoir conçu un petit véhicule hybride doté de panneaux solaires sur le toit, a présenté son 
Trygo Pwan Ex. Il roule à l'air comprimé (article en anglais) et Kanak Gogoi a essayé d'intéresser Tata Motors
La voiture minuscule sait apparemment atteindre une vitesse de 90 km/h ... à tombeau ouvert! Il faut 5 minutes pour remplir le réservoir ou 2h30 en utilisant un compresseur embarqué branché sur le réseau électrique. Après quoi on peut circuler pendant quelques 2 heures.
vidéo

Et Glenn Bell, de Air Fuel Auto, dans la Silicon Valley, a intégré son moteur à l'air comprimé 
MIIN-AER (Minimally Intrusive Intensely Pneumatic - Air Energy Recovery) dans sa Porche Boxster. Elle a une autonomie de 80 km et une vitesse maxi de 100 km/h.
Attachment 002 logistiek image amt24357i02

L'ingénieur vénézolan
Luis Solórzano a dévéloppé un "générateur thermique", qui démarre grâce à l'apport de vent d'un ventilateur, mais une fois en action produit plus d'énergie que ce dont il a besoin. L'air perd de sa température lors de son passage dans le moteur. En raccordant le générateur au ventilateur ce moteur continue à tourner sans devoir emporter une réserve de quoi que ce soit, et sans pollution aucune. Voici une présentation vidéo en espagnol et une version accélérée en anglais. Petite interview en espagnol
 


Le projet français Equideus développe un moteur à air comprimé et cherche des investisseurs qui veulent acheter une licence pour le commercialiser. Il s'agit d'un moteur rotatif - turbine, invention d'André Laurent Bernard et breveté(anglais) en Europe et en Chine, et qui n'a pas de limitations ni en puissance ni en autonomie, à ses dires, avec un rendement 5 fois supérieur aux moteurs à air comprimé actuellement connus. Il n'a pas besoin d'un réservoir à air cher, encombrant et lourd et utilise 100% de la détente. Voici le site.
Gerelateerde afbeelding
 LN2 turbine 
Nitro-Turbodyne (Los Angeles) a développé en 2012 un moteur turbine à l'azote liquide, le MFET. Il peut approvisionner en énergie un puits de pétrole isolé, fournir de l'électricité à un bâtiment ou être intégré dans un véhicule. Le  LN2 est disponible en abondance dans l'industrie et coûte autour de 9 centimes de dollar le litre. Le MFET livre avec 3 litres de LN2 autant de travail qu'un litre d'essence. 
Mon interview avec Ed De Reyes.