Accueil‎ > ‎

Rencontre mémorable

publié le 15 nov. 2010 07:36 par Garrel Dominique   [ mis à jour : 15 nov. 2010 07:41 ]

Je n'entends pas tirer ici un bilan de notre soirée du 29 octobre, cela ne m'appartient pas et je n'en tire donc que quelques enseignements et je vous livre ici mon appréciation.

 Je rappelle ici que cette soirée basée sur le multucuralisme avait pour ambition de mieux présenter la communauté Tsigane (Rom, Rrom, gitane, Manouche, ...). Elle faisait suite à des décisions politiques iniques et une manifestation diversement appréciée.

 Au dernier moment des musiciens du Rajasthan (pays d'origine des Tsiganes) avaient annoncé leur participation.

 La soirée elle même

D'une grande tenue elle est une réussite totale et restera gravée dans beaucoup de mémoires.

Sur les participants.

Volontairement nous avons laissé le choix de faire venir ou pas, d'informer ou pas. Il s'agissait de faire voir ce que représentait la communauté gitane - pas d'emmener des spectateurs. C'est pour cela que Payou avait décidé de faire cette manifestation aux Promelles et non dans une salle plus ad hoc.

Sur les détails techniques

On m'a fait remarquer qu'il fallait ceci ou cela ou qu'il aurait fallu ceci ou cela. Là encore c'est un choix de Payou qui a voulu faire une soirée Gitane - pas un spectacle.

Sur ma responsabilité

Ce n'est pas le genre de la maison - je suis solidaire des décisions du Payou et les propos ci-dessus n'ont pas pour objet de me dédouaner.

 

Sur les enseignements

Chacun qui suit nos acticités depuis quelques années aura remarqué que nous avons mis en relation les Sioux - les Maasaï - les Indous - les Tsiganes - Les Corses - Les Cévenols (nous aurons à revenir sur la Camargue). Nous avons fait donc quelque chose d'unique en reliant ces cultures - souvent pour la première fois de leur histoire. Sans modestie - des premières mondiales au niveau culturel. J'insiste sur ce dernier mots. Il y a eu ici ou là des rencontres musicales, cinématographiques, littéraires ou d'autres domaines de l'art. Il s'agit souvent de "parisianisme" ou de business charité.

Sur les à coté

Nous avons noté à chaque fois que le plus intéressant c'est ce que vous ne voyez pas, ce à quoi vous ne participez pas, les soirées privées.

Autant vous dire par exemple qu'avec nos amis du Rajasthan nous avons fait pendant 3 ou 4 quatre jours des journées des nuits de rêve d'échanges, de musiques, d'amitiés de fraternités et de partage.

Nos futurs projets sont de faire partager ces moments là. Nous ne sommes pas des entrepreneurs de spectacle nous sommes des partageurs de sentiments de fraternités et d'amour.

Notre prochain grand projet (des petits évènements auront lieu en attendant) prévu pour 2012 devrait tenir compte de ces éléments. 

Sur une info particulière

C'est parce qu'ils ont passé quelques journées avec nous que nous avons pu découvrir que nos amis Rangila Langa, musiciens du Rajasthan Barkat Khan et Mohammet Rafik avaient une réputation mondiale. Ce ne sont pas de petits musiciens de rues qui sont venus mais de très grands professionnels qui se sont produits sur les plus grandes et les plus prestigieuses scènes du monde. J'ai pu avec quelques privilégiés (voir ci-dessus) découvrir cela avec émerveillement. Cela se valide aussi sur google par exemple.

Nous avons peut-être la chance de les avoir encore quelques instants avec nous.

Si vous voulez en profiter faites nous le savoir très rapidement.

Nota ce sera gratuit : Nous avons bien noté que c'était difficile parfois de suivre pour ce qui ne maîtrise pas l'anglais, grâce à JM Suau et au Conseil Général mon épouse va donner des notions. On se renseigne sur les modalités en nous envoyant un message. 

Je suis preneur de toutes observations

bien chaleureusement à toutes et tous

Dominique Garrel



Comments