boomerang de oufs !!!

 

accueil de oufs

mountainboard de oufs

boomerang de oufs

cerf-volants de oufs 

skimbat de oufs

avions de oufs

skateboard de oufs

rollers de oufs 

ski de oufs

surf de oufs

snowboard de oufs

bodyboard de oufs

kitesurf de oufs

autres sports de oufs

K1 de oufs

basejump de oufs

graphisme de oufs

internet de oufs

pubs de oufs 

fonds d'écran de oufs

photos de oufs

art de oufs

humour de oufs

high tech de oufs

animations de oufs

musique de oufs

petits jeux de oufs

animaux de oufs

saut à l'élastique de oufs

voitures de oufs

motos de oufs

Vélos de oufs 

inclassables de oufs 

contact de oufs

 

 

Un peu d'histoire et de technique :

Un boomerang est un projectile qui possède la propriété de revenir à son point de départ. Ses pales possèdent un profil semblable à celui d'une aile d'avion, de telle sorte qu'en tournant dans un sens, les pales du boomerang présentent le même profil (ou bord d'attaque), lui procurant cette trajectoire caratéristique. Un boomerang se lance dans un plan proche de la verticale, en le faisant tournoyer.

 

Le boomerang est dérivé d'une arme de jet, qui se présente comme un bâton à lancer hautement perfectionné, dont la forme aérodynamique permet d'accroître la portée.

 

Son nom, utilisé, à l'origine, par les aborigènes d'une région des Nouvelles Galles du Sud, s'est étendu aux armes de guerre ou de chasse analogues dans d'autres régions d'Australie (où le boomerang est connu depuis des millénaires) ou d'ailleurs. Une variante de cette arme, qui était pour les aborigènes australiens une sorte de jouet, possède la propriété de revenir vers son lanceur ; on s'intéresse aujourd'hui davantage à ce type de boomerang, ce qui explique que le terme « boomerang » s'entend généralement pour un projectile revenant vers son point de départ.

 

La pratique sportive du boomerang fait l'objet de compétitions un peu partout dans le monde, comportant différents types d'épreuves. Suivant celles-ci, le classement s'établit en fonction de la longueur de la trajectoire, de sa précision, de sa durée, de la vitesse, ou de rattrapages imposés.

 

La trajectoire n'est pas circulaire, parce que la force de rappel n'est pas fixe, mais dépendante de nombreux paramètres. Les paramètres qui vont influer sur le phénomène de retour sont donc :

  • les éléments fixes :
    • comme tout projectile : le poids,
    • le profil des ailes (qui commande la portance),
    • le moment d'inertie du boomerang (plus il est fort, plus la précession et donc l'effet de retour sont forts)
  • les paramètres de lancement :
    • comme tout projectile : la vitesse initiale, qui en plus influe sur la portance (plus de vitesse = plus de portance)
    • le plan de lancement (plus vertical, plus le recourbement de la trajectoire se produit tôt)
    • la vitesse de rotation (plus elle est forte, plus la différence de portance est grande, et plus le recourbement est fort).

Bien entendu, il faut aussi tenir compte du vent.

 (source : Wikipedia)

 

 Vidéos sur le boomerang :

 Trop fort le gars... :


Boomerang sur MTV :

 

Championnat à Madrid en 2003 :


Un peu de technique... (y s'la pète, le gars !!!) :