Lorsqu'on parle de Roping, la plupart des gens pensent immédiatement aux épreuves de rodéo de Calf et Team Roping, à la vitesse des chevaux, aux cris de la foule et il faut bien le dire, à du bétail traité sans trop de ménagement. Et encore, à condition que le sujet du roping arrive dans une conversation.

Mais le Ranch Roping, version moderne des pratiques ancestrales de manipulation du bétail en élevage extensif à ciel ouvert, seul permettant les soins et le marquage, implicant l'usage de "la reata" (lasso de rawhide) pour attraper et retenir l'animal pendant qu'un  homme à pied acomplit le travail, est très très éloigné de ces épreuves de vitesse.

Le Ranch Roping se faisait à vitesse lente et non sans raison, afin de ne pas affoler l'animal, étant donné qu'il était déjà probablement malade où très jeune et qu'il allait être suffisamment stressé par les nécessaires marquage et castration que le bétail subit encore aujourd'hui. Le stress impliquant dépense d'énergie et amaigrissement possible, c'est un non-sens que d'effrayer des animaux élevés pour leur viande.

 Le Ranch roping plonge ses racines profondément dans l'usage des lassos de style "Vaquero/long rope/dally" . Actuellement il connaît un intérêt renouvelé non seulement de la part des cowboys et des éleveurs de bétail, mais également de la part de cavaliers passionnés.

Les "Sidearm", "Houlihan", "Scoop Loop", "Johnny Blocker", "La Flor del Viento", tous ces termes se réfèrent à un niveau de compétence au lasso qui est aujourd'hui une rareté, dans les lieux même où ces pratiques ont vu le jour. Ils se réfèrent également à un niveau de raffinement du cheval et un niveau de tact équestre du cavalier qui disparaissent rapidement.

Aujourd'hui cette pratique semble revenir à l'ordre du jour et les cavaliers semblent retrouver une grande valeur à ces traditions pour eux et pour leur cheval.

La pratique de cette discipline se réalise le plus souvent en équipe de 3. Il est très important de comprendre que l'on est alors au coeur d'une intéraction entre 3 cavaliers, 3 chevaux, 1 bovin (avec souvent un troupeau autour) et 2 ou 3 lassos.

Le lasso est un outil extraordinaire mais il peut rapidement devenir très destructeur. Il est donc impératif à chacun d'avoir un total contrôle de cet outil et de son cheval afin de ne blesser aucun des 7 êtres vivants en jeu.

Sur ce site nous aborderons tous les aspects de cette discipline passionnante, à savoir la pratique proprement dite, comment dresser un cheval à cette discipline, l'équipement nécessaire pour pratiquer et comment un cavalier peut-il se former à cette discipline encore rare en France.

                                                                                                  Bonne lecture!

                                                            Liens