ÉVÉNEMENT STONEWALL.40 EVENT


Vendredi 26 juin- Au couché du soleil

Cinéparc dans le parc Martineau (entre de la Visitation et Panet sur la rue Martineau juste au nord de la rue Ste-Catherine) en cas de pluie, la projection est annulée

Les gais sortent de l’ombre (1969-1979)” – de l’émission Tout le monde en parlait 2008 - Radio Canada

Être lesbienne” 2008 - Documentaire de Diane Heffernan et Suzanne Vertu

Quand l'amour est gai” 1995 - Documentaire de l’ONF sur les hommes gais de Montréal, leurs luttes, leur culture et leurs identités.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Samedi 27 juin

 Journée Commémorative dans le parc Raymond Blain (sur la rue Panet, entre de Maisonneuve et Lafontaine) en cas de pluie, dans le Comité Social Centre-Sud, 1710 rue Beaudry


12h30 @ 13h00 : Présentation de la journée et introduction sur les émeutes de Stonewall
13h00 @ 15h00 : Conférence "Histoire des mouvements d'émancipation"1ere heure : interventions de Marie-Marcelle Godbout, Diane Heffernan et Ross Higgins
2e partie : Questions et commentaires                                                    15h30 @ 17h00 : Débat "Nos révoltes actuelles"Deux introductions sur la "Situation politique actuelle entourant la sexualité" et “la Criminalisation de la transmission du VIH"                                        5@7(@9) : Pique-nique avec kiosques communautaires, musique et performances (Douche La Douche, Dee Dee Dragon, et d'autres)        9h00@10h00 : "Belles et Rebelles marchent sur le Village"        Accueil et
discours de début de la marche 9h30 : Départ du contingent avec la Fanfare anarchiste


  10h00 @ 3h00 AM : "Riot Drag Party" au Comité Social Centre-Sud (1710, rue Beaudry) Contribution volontaire de 5$ appréciée22h00 : Ouverture du Bar
22h30 - minuit: Show punk avec The Rimjobs et Pom Pom War     Minuit – 3h00: DJ Xavier (de Faggity Ass Fridays)
DJ Trannysaurus Rex

++++++++++++++++++++++++++++++++++++

TRÈS FIÈRES D'INVITER :

Diane Heffernan

Depuis plus de 37 ans Diane Heffernan milite ans le mouvement féministe et dans les communautés de lesbiennes. Coordonnatrice du Réseau des lesbiennes du Québec / Quebec Lesbian Network (RLQ-QLN), l’artiste et vidéaste Diane Heffernan a fondé en 1972 avec sa collègue Suzanne Vertu le Réseau Vidé-Elle, un collectif de lesbiennes visant à produire, réaliser et diffuser des vidéos sur le vécu politique, social et culturel des femmes et des lesbiennes d'ici et d'ailleurs. C'est ainsi qu’à l’heure actuelle, une bonne part des événements sociaux et culturels des mouvements féministes et lesbiens au Québec sont à tout jamais immortalisés sur bandes vidéo.

En tant que militante communautaire, Diane Heffernan coordonne et anime le Réseau des lesbiennes du Québec / Quebec Lesbian Network (RLQ-QLN), un organisme phare qui œuvre à la défense des droits des lesbiennes québécoises. Le RLQ a été créé en 1996 lors d'un congrès de fondation par des lesbiennes qui souhaitaient avoir une voix autonome sur la place publique et qui voulaient aussi raviver les occasions d'échange entre elles. Au fil des ans, outre des soirées festives, des colloques, des célébrations, des lancements, des co-productions vidéo, le RLQ-QLN, est intervenu dans de nombreux dossiers sociaux et politiques. Dernièrement le RLQ concentre sur les besoins des lesbiennes aînées.

Lors du premier Gala des prix Arc-en-ciel, de la Table de concertation des lesbiennes et des gais du Québec (TCLGQ), en 1994, le Réseau Vidé-Elle – et Diane par le fait même - s’est vu récompenser pour l’ensemble de son œuvre, en recevant le trophée destiné à la meilleure réalisation en communication.

Mme Marie-Marcelle Godbout

Fondatrice de l’Association des transsexuel(le)s du Québec (ATQ), Marie-Marcelle Godbout fait figure de pionnière sur toute la question de la transsexualité au Québec. Depuis plus de trente-cinq ans, elle travaille sans relâche à la fois pour répondre aux besoins particuliers de la communauté trans (droit de la personne, santé physique et mentale, famille) mais aussi pour démystifier cette réalité dans la société en intervenant sur de nombreuses tribunes.

Ross Higgins : témoin actif et critique de notre monde

Dès son arrivée à Montréal, en 1975, Ross Higgins s'intéresse de près à l'histoire des gais et des lesbiennes de Montréal. Sa thèse de doctorat en anthropologie porte justement sur le sens de l'appartenance à la communauté qui s'exprime en partie par l'utilisation de certains lieux par les gais à Montréal, notamment les bars de l'Ouest de la métropole. Témoin et acteur, Ross Higgins qui a travaillé au sein du collectif de la librairie l'Androgyne de 1976 à 1979, assiste au déménagement progressif de ces commerces vers l'Est et contemple le développement culturel, social et commercial de cette portion de la rue Sainte-Catherine (une courte partie de ces travaux a été publiée en français sous le titre De la clandestinité à l'affirmation, Comeau & Nadeau, 1999)., près de la rue Beaudry. C'est un temps des plus intéressants pour le sociologue – anthropologue, doublé de l'activiste!

Militant, intellectuel renommé, Ross Higgins a fait sa marque en défendant activement nos droits, en écrivant et en publiant aussi bien dans des revues anglophones de l'époque que dans le défunt mensuel gai Sortie, dans les années 1980. On le trouve parallèlement dans quelques associations ou groupes leur apportant son œil critique. Puis, au fait de notre histoire, de ses enjeux, en lien avec presque tous les militantes et militants de l'époque, riche d'une documentation inédite, en 1983, Ross Higgins met sur pied les Archives gaies du Québec (AGQ) avec Jacques Prince.

Docteur en anthropologie, Ross Higgins agit à titre de professeur au Département d'anthropologie et de sociologie à l'Université Concordia et de conférencier invité en études interdisciplinaires de la sexualité à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université McGill. Ses sujets de prédilection en recherche comprennent, entre autres, la culture gaie au Québec et le rôle de la communauté LGBT dans la lutte contre le sida. Depuis des années, par le biais d'Internet, il propose différentes bibliographies sur des sujets d'importance dont l'homophobie, les études en sexualité (http://alcor.concordia.ca/~higgins/isr/). Parmi ses ouvrages, il faut lire le trop court De la clandestinité à l'affirmation / Pour une histoire de la communauté gaie montréalaise (Comeau et Nadeau, 1999, consultez Internet pour la liste complète de ses publications).

Ross Higgins n'est pas seulement grand physiquement, c'est un pionnier acharné et farouche qui a ouvert toute grande la voie aux études gaies et lesbiennes d'ici.




Friday June 26th: at dawn

Cinéparc in Martineau park (between de la Visitation and Panet on Martineau street, just north of Ste-Catherine). In case of rain, the projection will be cancelled.


Les gais sortent de l’ombre (1969-1979)” – from the show ''Tout le monde en parlait''2008 - Radio Canada

Être lesbienne” 2008- Documentary from Diane Heffernan and Suzanne Vertu

Quand l'amour est gai” 1995 – NFB documentary on gay men in Montréal, their batles, their culture and their identities.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Saturday June 27th

Commemorative Day in the park Raymond-Blain (on Panet, between de Maisonneuve and Lafontaine). In case of rain, the event will be at the Comité Social du Centre-Sud, 1710 Beaudry.


12h00 @ 12h30 : Prssentation of the event and Stonewall
12h30 @ 14h30 : Conference "Histoire des mouvements d'émancipation"    1ere hour : Marie-Marcelle Godbout, Diane Heffernan et Ross Higgins
2e partie : discussion and debate                                                                14h30 @ 16h30 : Debate "Nos révoltes actuelles", "Situation politique actuelle entourant la sexualité" et “la Criminalisation des séropos"    5@7(@9) : Picnic, community kiosks, music and performances (Douche La Douche, Dee Dee Dragon, and others)                                            9h00@10h00 : "Belles et Rebelles marchent sur le Village"Commemorative march through the village 9h30 : Departure of contingent with the anarchist fanfare


10:00 p.m. - 3:00 a.m. Riot Drag Party at the Comité Social du Centre-Sud (1710 Beaudry street)A voluntary contribution of $5 is greatly appreciated.10:00 p.m. : Doors open
10:30 p.m. - midnight: Punk show with The Rimjobs et Pom Pom Warmidnight – 3:00 a.m.: DJ Xavier (from Faggity Ass Fridays)DJ Trannysaurus Rex

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

VERY PROUD TO PRESENT !

Diane Heffernan

For more than 37 years, Diane Heffernan has been active in the feminist mouvement and in the lesbian community. Coordiantor of the Quebec Lesbian Network (QLN-RLQ), artist and filmaker, she founded the Réseau Vidé-Elle with her collegue Suzanne Vertu in 1972, a collective of lesbians that produce, direct and distribute films about the political, social and cultural lives of women and lesibans from Québec and beyond.


As a community activits, Diane coordiantes the Quebec Lesbian network, an organisation that works to defend the rights of the lesbians of Quebec. The QLN was founded in 1996. Throughout the years, on top of the soirées, conferences, film lauches and video co-productions, the QLN has intevened on several political and social issues. Recentely, the group has been focused on the issues of elderly lesbians.

At the first Gala for the «Arc-en-ciel» awards of the Table de concertation des lesbiannes et des gais du Québec (TCLGZ) in 1994, the Résau Vidé-Elle – and Diane – were honoured for the ensemble of their works by receiving the award for best direction in communication.

Ms. Marie-Marcelle Godbout

Founder of the Association of Transexuals of Quebec (ATQ), Marie-Marcelle Godbout is a pioneer of the transexual mouvement in Quebec. For 35 years, she has worked on many issues in the trans community (trans rights, physical and mental health, family) but has also worked to demystify trans issues and has intervenened on many panels.


Ross Higgins : témoin actif et critique de notre monde

Since his arrival in Montreal in 1975, Ross Higgins has been interested in the history of gays and lesbians in Montreal. His doctoral thesis in Anthropology speaks of the feeling of belonging to the community expressed in part by the use of certain sites by the gays of Montreal, nottably the bars of the West of the city. Witness and activits, Ross Higgis worked with the collective of the Androgyne bookstore from 1976 to 1979, assisted in the migration of several gay business towards the east and contemplated the cultural, social, and commercial developpement of what is now the village.


Activist and intellectual, Ross Higgins has made his mark by actively defending gay rights, by writing and publishing as well in several gay revues such as the defunct monthly ''gay Sortie'' in the 1980s. Then, in collaboration with many activists of the era, he put in place the Gay Archives of Quebec (ACQ) with Jacques Prince in 1983.


Doctor of anthropology, Ross Higgins is a professor at the Department of Anthropology and of Sociology of Concordia University and is a guest lecturer at the Department of Interdisciplinary Studies in Sexuality at UQAM and McGill. His subjects of research include, among others, gay culture in Quebec and the roll of the LGBT community in the fight against AIDS.

Comments