Racines juives de l'Europe                    


"Connais-toi toi même" (Socrate)

 Accueil

 

 

Préambule

 

 

   Sommaire 

 

  

Art

  

 

 Economie

 

Journalisme

 

 

 Littérature 

 

 

Médecine

 

 

Sciences humaines

 

  • Histoire
  • Philosophie
  • Psychanalyse
  • Psychologie
  • Sociologie 

 

 Institutions 

  • Armée
  • Justice
  • Politique 

 

 

Sciences exactes

 

 

Spiritualité

 

 

Sport 

 

  

 

  

 

Contact

 

James DARMESTETER (1849-1894)

 Géant de l'iranologie

 Le comparatisme linguistique (étude de la grammaire comparée des langues) autant qu’un engouement mondain pour l’orientalisme, ont suscité au XIX° siècle, un courant de recherches foisonnant en  linguistique et littératures  "exotiques ".

 

   C’est dans ce champ "orientaliste" que, sous l’impulsion de Michel Bréal (spécialiste de grammaire comparée et de sanscrit) James Darmesteter, érudit dans de nombreux domaines, trouva sa voie et devint, comme on l'a qualifié l’un des " géants fondateurs de l’iranologie " :

 

   "James Darmesteter ne s’est pas contenté de continuer l’oeuvre du grand fondateur de la philologie de l’Avesta , Burnouf [...] il a été aussi un linguiste, et ses Etudes iraniennes, lumineuses, ont posé les bases de la linguistique iranienne." Antoine Meillet in Aux origines de la linguistique française.

 

   Entre autres travaux majeurs, J. Darmesteter a notamment  traduit le Zend-Avesta, livre sacré des Persans.

 

   En tant que spécialiste de l’iranien ancien, il fut nommé en 1885 au prestigieux poste de professeur au Collège de France où il occupa la chaire de langue et littérature perses.

 

   Eminent - et probablement seul - spécialiste du domaine  il fut également envoyé en Inde en 1886 pour collecter les chants populaires afghans. Il en sortit 2 volumes avec traductions et notes.

 

   Ardent patriote et profondément républicain il vouait un véritable culte à Jeanne d'Arc. C'est cet attachement aux valeurs républicaines qui l'amenèrent à rédiger, outre des articles passionnés, un manuel d'histoire patriotique à l'usage des élèves.

 

   La Bibliothèque de l'Institut d' Etudes iraniennesà Paris porte le nom de James Darmesteter

 

 Biographie

  Né à Château-Salinsen 1849 décédé à Maison-lafitte en 1894.

  Frère cadet d’Arsène, issu de la même famille  juive modeste mais ayant le culte de la culture, James entra comme lui au Talmud Tora de Paris, la famille s’étant déplacée de Lorraine à Paris dans le quartier –alors pauvre- du Marais.

  Il fit ses études secondaires au Lycée Charlemagne puis à l’actuel Lycée Condorcet (anciennement Lycée Bonaparte). Brillant élève il obtint le « Prix d’honneur » au concours général de 1867

 Devint, en 1892, à la fin de sa prestigieuse carrière d'enseignant-chercheur, Directeur des Hautes Eudes.

 

  Oeuvres principales

. DARMESTER, James. Le Mahdi, depuis les origines de l’Islam jusqu’à nos jours. Paris : Editions Ernest Leroux, 1885.

 

 DARMESTETER James, Les Origines de la Poésie Persane 

 DARMESTETER James ,Prophètes d’israêl 1892

 

 DARMESTETER James, Zend Avesta. Traduction nouvelle avec commentaire historique et philologique. Avant-propos de E. Benveniste, Prof. au Collège de France. (première édition 1892-93)

 

 DARMESTETER (James) - Chants populaires des Afghans. Textes et traductions précédés d'une introduction à la langue, l'histoire et la littérature afghanes.