Accueil

Innovons au niveau de nos présentations philatéliques grâce au QR code

Objectif :

  1. mettre en avant la collection pour le jury
  2. donner des explications au public sur le sujet proposé ou sur la spécialité présentée
  3. permettre aux non philatélistes de mieux comprendre certaines présentations sans dénaturer la collection compétition
  4. ouvrir celle-ci aux autres pays lors de compétitions ou présentations dans un autre pays

L’idée m’est venue en voyant les QR Code que les Maximaphiles ont créés pour les renvois aux différents sites et blogs de l’Association et surtout, en ressortant de la formation du GPRAB sur les Cartes Postales et le Synopsis.
Le tilt s’est produit lors de la formation sur les cartes postales, le Président de Société Philatélique de Besançon faisait remarquer qu’il faisait des présentations montrant la CPA et une photo de la vue actuelle. Félix nous a ensuite fait une piqure de rappel sur le synopsis – objectif mettre en avant notre collection – et là, je me suis dit les jurés oui, mais le public dans tout cela; c‘est peut-être la solution. Il va de soi que l’objectif n’est pas d’en mettre partout mais s’apporter un plus aux jurés et au public suivant le cas.
A l’heure de l’informatique, des Smartphone, j’ai immédiatement testé les possibilités de création gratuite de ces QR codes et mesuré l’intérêt pour nos associations mais et surtout nos collections.
Choix de l’image du QR code, choix des couleurs (qui permettront de signaler la nature de l’information : pour les jurés, pour le public, …), ajout d’un logo, … bref, tout ce qui peut nous aider à mettre en avant et nous rapprocher de la jeunesse geek.
Sur un Smartphone, il est très facile de télécharger une application gratuite.
Il faut simplement créer un page web donnant l’information souhaitée pour faire le lien avec QR-code mais là encore, c’est très facile avec google par exemple.

Ici le futur site de la FT 2013 de Rougegoutte (90)    


Maintenant, l’intérêt en quelques idées non exhaustives :
  • Marcophilie, Thématique, …
Pour le non spécialiste, il se retrouve souvent impressionné et ne comprends pas notre langage. Il est vrai que logiquement, le jury n’a pas besoin d’explication sur tel ou tel cachet. Mais le public lui en a besoin. Il est possible de rendre la collection pédagogique sans en dénaturer la présentation. Cela peut être aussi un bon moyen de montrer plus en avant les connaissances philatéliques, développer le tarif postal.

  • Cartes Postales
Lorsque plusieurs éditeurs utilisent le même cliché et que le fait de le mettre dans la présentation n’apporte rien de plus, sinon un répertoire.
Pour montrer l’évolution du cliché entre les 2 périodes (ex : 1920 et aujourd’hui)

  • En international
Eviter de prendre trop de place avec le double langage ou tout simplement prévoir la traduction dans la langue du pays.


Vous trouverez dans les suivantes suivantes quelques idées en pièces jointes en modifiant quelques pages.

A suivre dans les futures présentations

Denis BOUDOT
Président de l'APHIEST-BELFORT
Sous-pages (1) : Test dimensionnel