Accueil‎ > ‎

Contact-Correspondance-Informations

                                                                                                  

Photo RL Dubuis-Belem Atlantique août 2011


Menu déroulant:
-CONTACT 
psy.formrld@orange.fr
-LES JOURNÉES INTERNATIONALES
-LA FAMINE DANS LE MONDE
-MALTRAITANCE
-SECTES
-INFO SOCIÉTÉ
-JUSTICE
-INFO MARITIMES
-INFO BRETAGNE
                                               
 

Contact : correspondance: psy.formrld@orange.fr

Cette page est destinée aux réponses (ne concerne pas que la Bretagne) sur les observations et les questions générales posées par e-mail et ne nécessitant pas de réponse individualisée. Pour les cas particuliers indiquant un e-mail personnel, une réponse individuelle pourra éventuellement être apportée.

 

Ce site se construit grâce à vos demandes et à vos communications. Des renseignements pratiques dans chaque rubrique et résumés dans cette rubrique. Des informations et des adresses pour vous aider. Plus de quarante cinq milles Internautes ont consulté ce site à ce jour (créé en décembre 2007), et nombre d’entre eux se sont exprimés sur l’actualité, ou ont posé des questions sur les pratiques de la psychologie humaniste et les psychothérapies.

 

VOS REMARQUES, VOS SUGGESTIONS, VOS QUESTIONS sont les bienvenues.

------------------------------------



 

                           

                                                                                                    1961-2011

DE L’INDIGNATION D’UN HOMME (Peter BENENSON) AU PLUS GRAND MOUVEMENT DE DÉFENSE DES DROITS HUMAINS

                     www.amnesty.fr    E-mail : info@amnesty.fr

         

  ------------------------------------




 


 

Indignez-vous !   Stéphane  Hessel

(Editions Indigène, décembre 2010)

 

LA MONTÉE DES INÉGALITÉS MENACE NOS DÉMOCRATIES

(Pierre Rosanvallon : La société des égaux. Seuil Editions)

 

 

THÈMES ÉVOQUÉS PAR COURRIELS : 

les « écorchés vifs » et les révoltés contre les injustices témoignent :

 

-Après les journées mondiales CONTRE LA FAIM, le REFUS DE LA MISÈRE, les maladies endémiques, le handicap…la JOURNÉE MONDIALE DU DON D’ORGANES. De nombreuses vies pourraient être sauvées.

 

MALTRAITANCE DES PERONNES AGEES :   " 3977 ALMA, j’écoute "

-Un sondage TNS SOFRES des 23 et 24 avril 2009 pour la Fédération Hospitalière de France (FHF) révèle qu’une majorité (52%) a une image négative des maisons de retraite :

97% jugent excessive la prise en charge financière ;

88% déplorent l’insuffisance des capacités d’accueil ;

40% 40% constatent, ou ont des soupçons, de maltraitance. Ces établissements ne sont hélas pas le seul lieu de maltraitance !

45% pensent que la prise en charge par la solidarité nationale doit être fonction des ressources de la personne âgée, alors que 19% se prononcent en faveur de la solidarité nationale pour tous.

 

SECTES : le rapport de la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (MIVILUDES) dénonce à nouveau des actions de « lobbying effrénées » et met en garde les futures victimes de certains mouvements religieux et de certains « pseudo thérapeutes » aux approches manipulatrices. Que ce soit des prédicateurs, et/ou des thérapeutes, et/ou des formateurs (la mode est au coaching), il y a des lustres que nous dénonçons leur absence de qualification et leurs pratiques en réclamant aux Parlementaires de légiférer une fois pour toutes sur ces titres que s’octroient des personnes honnêtes mais aussi d’autres charlatans à défaut de loi comme celle de 1985 (décrets 1993) sur le titre de psychologue.

Mise en garde également contre toutes ces nouvelles méthodes de développement personnel made in USA et les méthodes de vente « en cascade » ou « pyramidales » allant de la simple revue aux « produits miracles », ces derniers n’étant que des placebo ou, plus grave, des dopages conduisant à la prise de drogues illicites…quand il ne s’agit pas de « médecine illégale ». Prudence…vous reporter aux pages ci-avant « Psychothérapies » et « Développement Personnel », et n’hésitez pas à vous renseigner et à communiquer sur vos craintes, ou vos doutes. EN QUINZE ANS, LE NOMBRE DE MOUVEMENTS SECTAIRES A TRIPLE, passant de 200 à près de 600. Elles profitent de certaines thérapies, de séances de coaching ou de stages de formation pour enrôler de nouveaux adeptes. (Le Télégramme 20 mai 2009).

 

Il serait dommageable de faire un amalgame et de priver ceux qui en ont réellement besoin de thérapies sérieuses conduites par des Professionnels reconnus dont la mission doit être, au minimum, d’aider à recouvrer son équilibre et son autonomie, voire se reconstruire…certainement pas de les rendre dépendants d’un gourou ou d’un mouvement sectaire.

Pour la Bretagne-SUD, l’Association de Défense des Victimes de Sectes (ADFI) est à votre écoute au 02.98.52.33.00

 

 

------------------------------------------------------------

 

 


 

-SOCIÉTÉ/ACTUALITÉS :

 

 

-DANGER DES RÉSEAUX SOCIAUX EN LIGNE. On a le droit de dire et de montrer un peu n’importe quoi aujourd’hui, mais…qu’en sera-t-il plus tard ? qu’en aura-t-on fait ? La CNIL met en garde contre le « traçage dans le temps », non seulement via Internet, mais également via les téléphones portables et les cartes bancaires.

 

-Protection des INTERNAUTES: la Gendarmerie veille au grain et surveille les pervers. L’État et les fournisseurs d’accord pour bloquer l’accès aux sites illégaux souvent installés à l’Étranger. Mais le "phishing" continue..

 

-Les CARENCES AFFECTIVES : vous êtes de plus en plus nombreux à vous exprimer sur ce sujet.

 Voir le titre en haut de page.

 



 

 

Notre planète en danger immédiat

Consulter: SOS PLANÈTE

DÉBATS ASSOCIANT ÉCONOMIE, LA CRISE ALIMENTAIRE, ÉNERGIE, ET LES PROBLÈMES DE SANTE EN FRANCE ET DANS LE MONDE ET PLUS PARTICULIÈREMENT DANS LES PAYS PAUVRES : 1/5 de l’humanité dépense les 4/5 des richesses !

-ÉNERGIE

  -ÉCONOMIE

-LA CRISE ALIMENTAIRE ET ÉCONOMIE

-« L’OR VERT « ou « ÉNERGIE VERTE »…à quel prix

-SURENDETTEMENT ET LA « CRISE FINANCIÈRE ».

-Boomerang pour l’OPEP

-ÉPARGNE SOLIDAIRE

-CLIMSAT »

-LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

-FAMINE DANS LE MONDE.

-IMMIGRATION

-COMMERCE ÉQUITABLE

                                                                             

 

( SANTÉ : consulter notre page Santé:   SOS Écoute. SANTÉ )

 

COMMUNICATIONS ET INFORMATIONS INTERNAUTES :

OBSERVATOIRE DES INÉGALITÉS http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=270&id_groupe=9&id_mot=76  Un million de pauvres de plus en dix ans  5 (extrait de l’article)

6 septembre 2016 - La France compte entre 5 et 8,8 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2004 et 2014, le nombre de personnes concernées a augmenté d’un million au seuil à 50 % du revenu médian comme au seuil de 60 %, principalement sous l’effet de la progression du chômage.

La pauvreté a fortement progressé à partir de 2008, avec l’accentuation des difficultés économiques liées à la crise financière. Entre 2008 et 2012, le nombre de pauvres, au seuil à 50 % comme à 60 %, a augmenté de 800 000. Le taux de pauvreté à 50 % s’est élevé de 7 à 8 %, celui à 60 % de 13 à 14 %. Depuis 2012, le taux et le nombre de pauvres stagnent selon l’Insee.

Les années 2000 constituent un tournant de notre histoire sociale. La pauvreté a fortement baissé des années 1970 au milieu des années 1990. A partir de cette date, la tendance s’est inversée. D’abord dans une première période, au milieu des années 1990, mais surtout à partir de la fin des années 2000. La pauvreté est calculée de façon relative au niveau de vie médian : cela signifie que l’écart se creuse entre les plus pauvres et les couches moyennes.

Les seuils de pauvreté en France

6 septembre 2016 - En France, un individu est considéré comme pauvre quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 840 ou 1 008 euros selon le seuil de pauvreté adopté.


-APPELS A L’AIDE : un problème de santé publique. Le SECOURS POPULAIRE et le SECOURS CATHOLIQUE, les RESTO DU CŒUR, la BANQUE ALIMENTAIRE, la CROIX ROUGE…toutes ces Associations sont dépassées par l’augmentation des demandes des plus démunis, y compris ceux qui ont un travail mais ne peuvent plus faire face à l’augmentation du coût de la vie, alors que dans le même temps les dons européens diminuent.

 


-APPEL DE L’UNICEF : METTRE SES TALENTS AU SERVICE DES ENFANTS DU MONDE

Devenez bénévoles de mi-novembre à début janvier ! L’UNICEF recherche des vendeurs et des responsables de stand pour participer à la vente de cartes de vœux et de produits de l'association afin de financer les programmes qu'elle mène dans les pays en développement. Vous êtes sensible à la cause des enfants, vous avez un bon contact avec la clientèle, vous aimez travailler en équipe et vous avez des disponibilités en semaine et en week-end. Une formation est assurée par le comité départemental. N'hésitez pas à contacter le comité départemental le plus proche de chez vous, retrouvez l'ensemble des coordonnées sur le site Internet
www.unicef.fr rubrique "UNICEF France - Les Comités départementaux".

 

 

-SDF : depuis les années 80, un dispositif hivernal est mis en œuvre chaque année pour l’accueil des sans-abri. Chaque année, on déplore néanmoins des victimes du froid.

Victimes d’une double crise, la pénurie des logements sociaux et la montée des précarités, les publics accueillis dans les centres d’hébergement d’urgence n’ont cessé de se diversifier et les politiques publiques visant à traiter la question des sans abri couvrent désormais un large champ allant de la veille sociale (avec la création du Samu social par exemple) à l’institution du droit au logement opposable. Source VIE-PUBLIQUE-FR, vous reporter aux liens ci-après :

 -LE DROIT AU LOGEMENT est inscrit dans la loi. Peu de mal-logés y recourent. Selon la Fondation Abbé-Pierre et le Secours Catholique, l’information fait défaut.:  10,1 millions de personnes sont confrontées à la crise du logement, selon la Fondation Abbé-Pierre.

 

 


-LES PARENTS de plus en plus inquiets (plus de 40%) pour l’avenir de leurs enfants selon un sondage BVA pour l’association PEEP.

Par ailleurs, après le racket et les jeux dangereux de la cravate et de la tomate,  en l’espace de quelques jours , un second collégien se retrouve à l’hôpital après avoir participé au « petit pont massacreur ». Les autorités cherchent le moyen de prévenir ces jeux dangereux.

 

L'école en France, une souffrance pour un enfant sur dix

Neuf enfants sur dix se sentent bien à l'école mais environ un sur dix (11,7%) se dit harcelé, victime de violences physiques et verbales répétées, selon une étude de l'Observatoire international de la violence à l'école pour l'Unicef publiée mardi.

"Il n'y a pas de sentiment général d'insécurité à l'école. Mais il ne faut pas non plus minimiser le problème", a ajouté Eric Debarbieux, directeur de l'Observatoire et auteur du rapport, mené en 2009-2010 auprès de 12.326 élèves de CE2, CM1 et CM2 de 8 à 12 ans issus de 157 écoles de huit académies.

Dans la foulée de la parution de cette étude, le ministre de l'Education nationale Luc Chatel a décidé d'installer mardi un Conseil scientifique contre les discriminations à l'école, en particulier chargé de la lutte contre le harcèlement scolaire.


 

 

   -JUSTICE



La détention carcérale à nouveau « évoquée ». Alors qu'au 1er mars 2012, on dénombrait 66.445 détenus pour 57.213 places (dites "opérationnelles"), leur nombre atteint un nouveau record historique au 1er juin 2013 avec 67.977 personnes incarcérées, selon les statistiques de l'Administration pénitentiaire.

Selon le Président de la Cour, « plus du tiers souffre de pathologies psychiatriques ».



-L’Ordonnance de 1945 sur les mineurs fait débat depuis quelques temps, et une Commission est chargée de l’étude d’une réforme d’ordre législatif., tandis que La Ministre de la Justice annonce des mesures contre le suicides des mineurs en prison.

 

-Questions à Jean-Marie DELARUE : « La LOI n’est pas toujours respectée ». Le Contrôleur général des lieux de privation de liberté dénonce l’insalubrité des locaux et les atteintes aux droits (violence, menace, en particulier entre détenus qui peuvent parfois dégénérer en coups mortels ou provoquer le suicide). Déni des droits élémentaires (privation de boire ou d’aller aux toilettes) dans certaines conditions de garde à vue. (Extrait des propos recueillis par Stéphane Fernadez et publiés dans la Revue MESSAGES du Secours Catholique de Juin 2009).

 

-LES INJUSTICES :

Selon des sources statistiques parfois contradictoires, on peut situer  entre 33% et 50% les décisions judiciaires non appliquées.   

Selon un sondage IFOP : seulement 63% des Français ont confiance dans la justice, loin derrière les 89% qui font confiance aux hôpitaux, 82% à l’école, 81% à l’armée, 76% à la police, et 73% à la Fonction Publique (Le Télégramme du 23/10/2008). Même constat du Conseil Supérieur de la Magistrature : restaurer la confiance des citoyens.

Les motifs de défiance les plus souvent cités étant son « caractère inégalitaire » et sa « lenteur », le CSM préconise de mieux faire connaître l’institution judiciaire, en ouvrant notamment les prétoires aux médias audiovisuels, et de la rendre plus proche de la société, en favorisant une plus grande diversité sociale et géographique lors des recrutements. Il propose également que la magistrature modifie ses méthodes de travail (développement du travail en équipe, etc.) et élabore une politique de communication.

Le Procureur de la République de Nice, Eric DE MONTGOLFIER, déclare dans un article relaté par l’UFC « Que Choisir » d’octobre 2008 :… »En définitive, je découvre la justice telle que je l’impose aux autres. Les juges, à qui l’on demande de se distinguer par leurs qualités juridiques et non humaines, alors que ce devrait être l’inverse, se plaignent du poids de la hiérarchie et des procédures. Mais, eux, se rendent-ils compte du poids qu’ils font porter au justiciable ? Ils ont à remplir des missions de service public, pas à avoir des états d’âme ! Quant aux justiciables, ils ne doivent pas rester passifs, impressionnés par le juge. Toutefois, maintenant que je suis de l’autre côté, je comprends mieux pourquoi le citoyen n’est pas enclin à prendre des risques…». Voir la bibliothèque en annexe.

« UN FOSSE ENTRE LA JUSTICE ET LES CITOYENS » titre « CONVERGENCE », le mensuel du Secours Populaire Français (mai 2009)

 

 

- Avocats Réforme de la garde à vue : "Une bonne voie mais c'est une vraie charge pour le barreau" (7.05.2011. La Voix du Nord) Leur présence est désormais requise au près des personnes en garde à vue.

 

 -Le délai de prescription civile passe de 10 à 5 ans, sauf exceptions. Loi n° 2208-561 du 17 juin 2008 (J.O. du 18). Les victimes de litiges de la vie quotidienne (hormis ceux relatif au droit de propriété immobilière) ou d’ordre contractuel ne disposent plus que de cinq ans (contre dix ou trente auparavant) pour faire valoir leurs droits en justice. Certaines exceptions : les actions en responsabilité pour dommage corporel, par exemple, se prescrivent par dix ans "à compter de la consolidation du dommage initial ou aggravé", par vingt ans lorsqu’il s’agit de torture ou d’acte de barbarie, ou encore de violence ou d’agression sexuelle sur mineur. Cette Loi permet d’abréger ou d’allonger par accord des parties concernées la durée du délai de prescription (hors actions en paiement de salaires, de loyers, de pensions alimentaires, d’intérêts de sommes prêtées), celle-ci ne pouvant néanmoins être réduite à moins de un an ni étendue à plus de dix ans.

 

---------------------

 

-SÉCURITÉ ROUTIÈRE  en France. 27% des tués ont moins de 25 ans. Les causes des accidents sont multifactorielles : vitesse excessive, alcool, drogues…et conduites à risques… dont 3,3 des accidents attribuables à la prise de médicaments (anxiolytiques ; hypnotiques ; antiépileptiques ; antidépresseurs…). Les dernières statistiques placent en numéro un la somnolence et l'endormissement au volant comme cause des accidents sur route.

 

-Peine de mort. La cause de l'abolition dans le monde progresse

Trente-cinq pays conservent la peine capitale dans leur législation, mais sont considérés comme abolitionnistes de fait, ne l'ayant pas appliquée  En Asie, aucune exécution n'a été enregistrée en Afghanistan, en Indonésie, en Mongolie et au Pakistan en 2009, pour la première fois ces dernières années. Aucune exécution n'a eu lieu en Europe en 2009. Considérant que les chiffres communiqués sont loin de correspondre à la réalité, Amnesty a refusé d'en publier. Et d'avancer que «quels que soient les véritables chiffres, ils sont de l'ordre de plusieurs milliers». «Aucune personne condamnée à mort en Chine ne bénéficie d'un procès équitable, en accord avec les normes internationales», accuse l'Organisation.

 

-Commémoration à Memphis de la mort de MARTIN LUTHER KING assassiné le 4 avril 1968…. BARACK OBAMA, réélu Président des États-Unis d’Amérique. Quand le rêve devient réalité ?


-Hommage au poète Aimé CESAIRE décédé en Martinique le 17 avril 2008. Souvent associé à Léopold Sedar Senghor dans leur lutte contre le colonialisme, la conscience de l’identité noire et la fierté d’être «nègre ». 


-Après Martin LUTHER KING, l’Abbé PIERRE, Sœur TERESA, Aimé CESAIRE, Sœur EMMANUELLE, Nelson MANDELA nous a quittés

 

 

-------------------------------------------------

 

 

             

 Photo RL Dubuis - Musée maritime Brest   







                
                                                                                          

"Pour que vive la liberté, il faudra toujours que des hommes se lèvent et secouent l'indifférence ou la résignation". La Fayette

Bon vent à Yann CARIOU Commandant de l’HERMIONE, (ancien de École des Mousses, ancien Pacha du BELEM) et à son équipage en route vers l'Amérique




                                                                                                  ------------------------------------------------------


                                                                                                
Nouveau N° d'appel: 196
                                                                      CROSS GRIS-NEZ    Manche est et mer du Nord:  03 21 87 21 87
                                                                                       RADIO VACATION PÊCHE PENMARC'H:    02 98 58 57 56
                                                                                            CROSS JOBOURG   Manche centrale:  02 33 52 72 13
                                                                     CROSS CORSEN      Manche Ouest:  02 98 89 31 31  
                                                                    CROSS ETEL            Atlantique:  02 97 55 35 35
                                                                    CROSS LA GARDE   Méditerranée: 04 94 61 16 16
                                                                   CROSS ASPRETTO  CORSE:  05 95 20 13 63
                                                                   CROSS ANTILLES GUYANNE:  05 96 70 92 92
                                                                   CROSS LA RÉUNION:  02 62 43 43 43 
  

 Quelques chiffres clés de la pêche bretonne en 2013 (Source CNPMEM via Le Télégramme):
 -1.300 navires de pêche professionnelle
 -5.300 marins pêcheurs
 -250.000 tonnes réalisées
 -390 millions d'euros de chiffre d'affaires

 

 NOUVELLES MARITIMES par F6BPA

Au large d'Ouessant - Le caseyeur de Roscoff était mardi 26 avril, en grande difficulté à 90 km au nord d'Ouessant.  Une importante opération de sauvetage (avec succès) a été déployée pour secourir les sept pêcheurs à bord. Le bateau a été remorqué dans la nuit du 27 au 28 avril 2016 entre Brest et Douarnenez (Finsitère). Après avoir été secouru à Ouessant, il sera en réparation au port du Rosmeur. (Journal OUEST FRANCE)


Vendredi 12 septembre 2014- LE TÉLÉGRAMME- Un marin du navire de pêche de 12 m « Isle d’Her » a été entraîné à la mer par une filière de casiers à 3,7 km au sud de Belle Île. Le deuxième pêcheur s’est immédiatement porté à son secours.Resté à bord, un troisième homme a signalé la disparition de ses deux camarades dès qu’il les a perdus de vue. L’un des deux hommes a été retrouvé vivant par les secours dépêchés sur zone. Les recherches se sont poursuivies pour retrouver le deuxième marin, en vain.





Huit marins ont été sauvés dans la nuit du 22 au 23 mai 2014 grâce à l'intervention massive de secours. Le CELACANTHE, un chalutier qui avait pris en remorque un voilier, le “NENETTE“ en difficulté au large du Finistère s'est échoué aux Pierres Noires.

Bretagne : Huit marins sauvés au large du Conquet    m.bretagne.france3.fr





Février 2014 - LE SILLON, chalutier immatriculé Le Guilvinec a coulé? Mais l’Équipage est sain et sauf (Le Télégramme)

Le chalutier JADYS a coulé au large de BREHAT le 29 avril 2013. L'équipage rapidement récupéré est sain et sauf.


9 avril 2012-Le Lady Ozgë, un chimiquier turc de 121 m qui venait de quitter le port de Saint-Nazaire, et le Père Milo, un chalutier de 12 m immatriculé à Lorient, sont entrés en collision en début d'après-midi, ce lundi, au large de Belle-Ile-en-Mer (56). Deux hommes se trouvaient à bord, le patron-pêcheur et son matelot. Si ce dernier, âgé de 43 ans, a pu être repêché peu de temps après la collision, le patron-pêcheur a été activement recherché, hier, en vain. Les opérations de recherches ont été levées vers 21 heures, à la tombée de la nuit, sans avoir permis de retrouver le marin, dont les chances de survie dans une eau à environ 12°C sont extrêmement ténues. Le chalutier lorientais a sombré rapidement après la collision. Les recherches ont repris ce matin, tandis que le chimiquier, lui, se déroutait vers Lorient. Il est actuellement au mouillage entre Groix et Lorient. (Le Télégramme)



Naufrage du CONCORDIA

 Photo EPA Le Télégramme.                                                                                               Photo Gregoria Borgia/AP Le Figaro

Le CONCORDIA, fleuron de l'armateur Costa Croisières a chaviré après avoir heurté un rocher près des côtes d'Italie lors d'une croisière en méditerranée (janvier 2012)
. Le bilan est de 42 morts, et 2 disparus au 24 mars 2012.
"Seul maître à bord ?" Une enquête est en cours, mais le Commandant de bord est d'ores-et-déjà mis en examen. L'électronique ne fait pas tout...et l'on construit des paquebots de croisières de plus en plus grands. Quatre milles, cinq milles, six milles passagers et membres d’équipage...toujours plus, et un seul homme détient entre ses mains leur vie. Heureusement ce genre de fortune de mer est rarissime.
           Photo EPA Le Télégramme


RELEVÉ le 19 Septembre 2013, pour être mis à flot et remorqué en vue de son démantèlement





Les nouveaux défis des sauveteurs en mer (Christophe Cornevin)



                                                                                                      Photo : PATRICK BERNARD/AFP

La majorité des plaisanciers négligent de mettre un gilet de sauvetage lors de leurs sorties en mer. 

Quatre cents personnes perdent la vie en mer chaque année en France, essentiellement chez les amateurs et les touristes. Les secouristes pointent la mauvaise préparation et l'inconscience du danger.

 «Dans le milieu du nautisme, il existe un réel déficit de conscience du danger»: sans appel, ce constat dressé par une enquête de l'Ifop pointe l'imprudence coupable de plaisanciers qui négligent souvent les gestes élémentaires susceptibles d'épargner des dizaines de vies. À titre d'exemple, à peine 40% des personnes pratiquant la voile ou 44% des pêcheurs en mer daignent porter un gilet de sauvetage. Les réfractaires considèrent que ce dernier est «inconfortable », «réservé aux amateurs ». Certains «n'en voient pas l'utilité».

«Or, les brassières permettent aux victimes de ne pas couler à pic en quelques minutes et d'attendre l'arrivée des secours», considère l'amiral Yves Lagane, président de la Société nationale des sauveteurs en mer (SNSM). «Nos équipes ont les moyens d'appareiller en quinze minutes et de procéder à un sauvetage en tout point en moins d'1h30. En dépit de notre réactivité, il faut laisser quelque répit aux naufragés pour signaler la détresse et rester en situation de flotter, même en état d'hypothermie. Trop de décès ont encore des causes stupides … »

Deux-tiers des accidents à moins de 3000 mètres des côtes

Selon les estimations, entre 350 et 400 personnes perdent la vie en mer chaque année. Soit l'équivalent d'un crash de Boeing. «Les deux tiers des accidents graves ont lieu à moins de trois mille mètres du littoral et leur nombre est en légère progression d'une année sur l'autre», précise la SNSM. «Ils concernent les activités de baignade et de loisirs nautiques. Nous ne pouvons donc qu'appeler une nouvelle fois à la vigilance et à une meilleure préparation de toutes les activités.»

Si les décès chez les professionnels de la mer ont chuté d'un tiers - passant d'une centaine à une trentaine de disparitions en 2010 - grâce à une meilleure sensibilisation où ont été associés assureurs et femmes de marins, les touristes paient encore un lourd tribut. En 2010, environ 130 d'entre eux se sont noyés à moins de 300 mètres des côtes. Soucieux d'endiguer ces mauvaises statistiques, les nageurs sauveteurs de la SNSM animent cet été 275 postes de secours le long du littoral français. Ils officient sous l'autorité des maires, seuls responsables dans la bande côtière. «Un tiers des accidents graves sont liés à la baignade, quand les gens paniquent ou font un malaise au milieu des vagues», rappelle Yves Lagane. «Notre société de bénévoles, au côté de nombreux partenaires, consent beaucoup d'efforts en matière de prévention du grand public. Car si la mer est un espace de liberté, elle reste aussi une école de respect et de responsabilité face aux dangers… »

En moyenne 3000 euros pour un dépannage

Après les périls liés au «kite surf», au jet-ski ou à la plongée sous-marine, la vogue de nouvelles pratiques à risques comme le «paddle board», où l'on propulse une planche à la seule force des bras, préoccupent les professionnels. Plus au large, les adeptes du nautisme ne sont jamais à l'abri d'une avarie. Le 8 août dernier, une femme de 36 ans est décédée après le chavirage, à Trébeurden (Côtes-d'Armor), d'une petite embarcation à moteur à bord de laquelle avaient pris place dix personnes. Sans raison apparente et par une mer pourtant calme, le navire a chaviré à 500 mètres de l'entrée du port. L'année dernière, les vedettes de la SNSM ont vogué à l'aide de quelque 2 210 embarcations en difficulté.

Par nature, juillet et août constituent un pic d'activité sur les façades atlantique et méditerranéenne. Si le secours aux personnes est gratuit, la facture d'un dépannage de bateau peut être aussi salée que les eaux de la Méditerranée. À raison de 150 à 400 euros de l'heure en fonction de la taille de l'embarcation secourue, une intervention coûte en moyenne 3 000 euros aux plaisanciers. De quoi les faire réfléchir à une solide préparation avant de prendre le large. Bénéficiant depuis cet été d'un centre de formation ultramoderne aménagé sur 1000 m² à Saint-Nazaire, la SNSM veut «professionnaliser» encore la qualité de ses secours.

Cette structure, forte de quelque 6000 bénévoles, est une association loi de 1901 de droit privé, que 40% des Français assimilent à tort à un service public. Son budget annuel, qui s'établit à 20 millions, est financé pour près de 70% par des ressources d'origine privée. Régulièrement, la SNSM lance donc des appels aux dons. Plus qu'un simple SOS, le pari est de maintenir à flot cette activité absolument vitale. Les saint-bernard de la mer secourent près de quinze personnes chaque jour. Par Christophe Cornevin  Grand Reporter, LE FIGARO


SONDAGE: 90% des Français aiment les marins-pêcheurs (IPSOS pour le Comité national des pêches, mars 2012




Le chalutier "LE TREC'HER" a fait naufrage le 29 février 2012 au nord-ouest de l'île de Batz. Son équipage est sain et sauf, mais le bateau de pêche risque de se briser et de couler au fond du chenal principal de l'île.


Le chalutier JEAN-CLAUDE COULON II, perd son bosco tombé à l'eau par-dessus bord dans l'Archipel des Hébrides au large de l’Écosse. Bien que récupéré par les membres de l'équipage, le marin-pêcheur est décédé. (Le Télégramme du 10 janvier 2012)

 


                                                                                                                             Photo RL Dubuis - Abeille Bourbon Brest





-SOKALIQUE : le procès contre les Responsables du Cargo ayant heurté le bateau de pêche en août 2007se déroulera en France. Le Capitaine du caseilleur de Roscoff a perdu la vie en sauvant ses six marins-pêcheurs. Son épouse se bat jusqu’au niveau de la Présidence de la République  pour que les mesures de sécurité soient renforcées dans le rail d’Ouessant : « Il ne faut plus que les marins soient angoissés de travailler sur ce rail ».


                                                                                                                Photos TV BIGOUBEN - Le Télégramme

-BUGALED-BREIZH : Cérémonie émouvante ce samedi 18 juin 2014 au cimetière, puis au Port  d'attache de LOCTUDY du BUGALED BREIZH, 10 ans après le naufrage qui a coûté 5 vies aux familles des disparus. Si la thèse d'une "croche" par un sous-marin ne fait plus aucun doute, la Justice semble s'acheminer vers un "non-lieu", ce que n'acceptent pas l'Armateur, les familles et les Amis de SOS BUGALED BREIZH.L’émission THALASSA sur France 3 du 24/10/98 confirmait cette thèse d’un sous-marin, reprise par le film "SILENT KILLER" et le livre « ADIEU BUGALED BREIZH » de Yann Queffélec aux Éditions du Rocher/Juillet 2009). 

Dans les écoles comme à bord des bâtiments de la Marine Nationale, on peut lire:

"HONNEUR-PATRIE

                                                                                                                                         VALEUR-DISCIPLINE"

Les responsables de ce naufrage et la mort de cinq compatriotes marins pêcheurs S’HONORERAIENT  à reconnaître leur erreur involontaire qui, au fil du temps, devient erreur coupable.

 La vérité demeure une VALEUR indéfectible. Elle reconnaitrait le droit à réparation et permettrait aux familles de pouvoir enfin commencer leur travail de deuil.

La solidarité légendaire des gens de mer est en l’espèce une VALEUR bafouée, reniée, infamante.

 La PATRIE, notre patrie, est également celle de nos disparus en mer. Rien n'est plus grand, rien n'est plus beau que ce lien d'appartenance, de notre vivant mais également lorsque l'un de ses fils disparait pour la Nation.

 Le devoir de mémoire qui réunit cette foule aujourd'hui 18 janvier 2014 au cimetière de Loctudy, puis au port  d’attache que nos amis disparus ne reverront plus, est une DISCIPLINE qui vient du cœur. 

 On invoque une autre discipline, celle du « secret-défense ». Certes, il convient de la préserver pour protéger notre liberté et notre démocratie. Mais lorsque l’on fait appel aux marins de tout bord pour retrouver les débris d’une fusée-échec lancée d’un SNE, on s’affranchit de ce tabou.

 Messieurs, Mesdames, Responsables nationaux et internationaux, que représentent pour vous :

« HONNEUR-PATRIE

  VALEUR-DISCIPLINE »

 Chaque fois que la vérité est transgressée,

Chaque fois la démocratie est en danger.

 « Je me souviens » peut-on lire sur les plaques minéralogiques des véhicules de nos grands cousins Québécois. Nous sommes nombreux à nous souvenir, et nous nous souviendrons. La vérité triomphe toujours.

 


-LA P’TITE JULIE, le MÉLODIE DES MERS, et tant d’autres. Avec sa cohorte de plaisanciers, la mer que l’on pille, la mer que l’on pollue, la mer et les tempêtes quand elles s’unissent sont impitoyables. Il ne se passe plus un mois sans « fortune de mer », lorsque ce n’est pas un accident stupide à partir de « l’annexe » transbordant les hommes du quai à leur bateau ou inversement.


-Le coquillier L’ESPOIR s’en sort bien, mais le chalutier LA PETITE MARGOT a coulé : encore un problème de « croche » ?


-Les Plaisanciers ne sont pas davantage épargnés, pour d’autres raisons.


-Fuir la misère: de trop nombreux naufragés périssent en mer. Beaucoup trop de drames restent ignorés.


-LES SORTIES DE MER : la France se bat pour justifier une extension du plateau continental au-delà de sa zone économique. Elle pourrait ainsi étendre son domaine maritime de 200 milles nautiques à plus de 10 millions de km2, et deviendrait le second domaine maritime du monde. Le projet : les ressources naturelles éventuellement inexploitées (pétrole, gaz, gisements miniers et les biotechnologies marines, mais…la pêche en serait exclue. Entre temps, on assiste à de nombreuses « sorties » de mer, 179 bateaux à la démolition en 2008, et plus de cent bateaux à casser en 2009.  Pour certains une prime au désarmement de leur bateau de pêche, en raison de la raréfaction du poisson et du coût de l’énergie. Des ports voient leur « criée » disparaître. Les écologistes dénoncent la pollution en provenance des bateaux détruits en moins d’une heure à la pelleteuse.



-Le marin du chalutier TOURMALET n’a pas été retrouvé et les recherches ont été abandonnées le 22 mai 2008


-À 70 milles à l’ouest de Penmarc’h, un marin-pêcheur du chalutier des Sables-d’Olonne,  Les BARGES,

tombe à l’eau. « Sans sa VFI ,Veste flottante Intégrée, on ne l’aurait peut-être pas récupéré» assure le patron.


-La CALYPSO bientôt remise à flot…? que de souvenirs !


-LE KEN VOR, vedette de pêche-promenade s’est échouée sur les rochers de Lampaul-Plouarzel. On déplore deux morts.


-Le brigantin Irlandais ASGARD II, voilier-école semblable à une goélette, coule prés de Belle-Ile-En mer à la suite d’une voie d’eau. Les 25 passagers secourus et accueillis à PALAIS.


-Créé  après le naufrage de l’Amoco Cadiz, le CROSS CORSEN fête ses 25 ans de veille radar à la pointe Nord finistérienne où le Rail de Ouessant est étroitement surveillé. CONTACT VHF et le 16.16.  CROSS Atlantique : (Etel) Château de la Garenne ETEL Tél. 02.97.55.35.35Fax :02.97.55.49.34



                                                             Photo RL Dubuis-Musée maritime Brest





-L’Union Européenne, et la France en particulier, a adopté un nouvel arsenal législatif et réglementaire « ERIKA III » pour améliorer la sécurité  en mer.


-Le chalutier ODYSSEE qui a coulé dans le Port de Saint-Quay-Portrieux, sans victimes, sera réparé pour reprendre la mer.


-Une étude apporte quelques données fiables sur les addictions dans le milieu maritime, où les abus sont encore plus dangereux qu’à terre.(Ouest-France & Le Marin du 13/06/08)


-La Marine Nationale réduit sa voilure faute de crédits. Cependant un rayon de soleil à l’horizon: après 20 ans d’absence, l’Ecole des Mousses a repris du service au Centre d’Instruction Naval de Brest.


-Les actes de piraterie dans l’Océan Indien se radicalisent en logique de guerre. L’ONU mobilise des navires militaires pour surveiller cette zone immense .

L’Union.Européenne organise une protection des convois  par les Marines militaires après que plus de 80 navires marchands aient été arraisonnés , dont un pétrolier géant de plus de 300m qui contenait environ 2 millions de pétrole. La Marine Nationale s’engage sur mer comme à bord des chalutiers français.


-Les risques des CONTENEURS perdus en mer : plus de 80% des marchandises transitent par les océans. Les autorités maritimes étudient les mesures de sécurité à mettre en œuvre.


-NON-LIEU général après sept ans d’enquête sur les FRÉGATES DE TAÏWAN. (Voir notre page Bibliographie : Taïwan Connection de Thierry JEAN-PIERRE (Robert Laffont 2003)



Naufrage d'un cargo à ERDEVEN sur les côtes bretonnes en décembre 2011. La pollution a pu être évitée. (Le Télégramme)


-POLLUTION EN MER: le cargo égyptien EL ESRAA  immobilisé en rade de Brest après une pollution de 11 Kms au large de Ouessant.


 -----------------------------------

 

 Et n’oubliez pas de consulter notre page « SOS PLANETE »

 

 

-NB : vous pouvez consulter également la bibliothèque (cliquer ici : Bibliothèque existentielle )

 



Photo RL Dubuis - Rade de Brest



Avec 3.276.543 habitants (Le TELEGRAMME du 2/02/17)), c'est l'une des régions les plus dynamiques de France (démographie supérieure à celle de la France métropolitaine).


TGV/LGV en chantier : BREST & QUIMPER à 3 heures et demi de PARIS (objectif: 3 heures…en 2020 ?). Entre temps, la Bretagne occupe la 5ème  place par rapport aux 13 nouvelles régions de notre territoire en terme de développement démographique, et attire de plus en plus de touristes grâce à un nombre impressionnant de sites naturels, de musées et d’attractions.


Maria, centenaire, Bigoudène plus connue sous le nom de Maria Lambour nous a quittés en 2011 . Choisie par les Journalistes Le Télégramme, et la chanteuse Nolwenn Leroy cooptée par les Internautes.

                                                     Photo Claude Prigent et François Destoc (Le Télégramme)




Comments