Accompagnement par l'Hypnose & les Thérapies Brèves

Ma rencontre avec l'hypnose : 

En 2004, alors que je suis encore étudiante en psychologie, je recherche des approches qui prennent davantage en considération la dimension corporelle. Je décide alors de faire un DU de Psychologie Médicale où je découvre l'hypnose et le symbolisme du corps et des maladies. J'expérimente alors l'hypnose Ericksonienne et la nouvelle hypnose de Jean Godin. J'étudie ensuite différentes formes de communication verbale (P.N.L, A.T, C.N.V, Méthode Espère ...) et non-verbale (analyse bioénergétique, perceptions subtiles d'inconscient à inconscient, ouverture des canaux extrasensoriels intuitifs etc...) Je redécouvre l'hypnose lors de ma formation en constellations familiales et systémiques où elle est utilisée notamment en tant qu'hypnose de régression pour transformer et libérer les psychotraumatismes familiaux vécus pendant l'enfance, la gestation ou la naissance ou bien enfouis dans les mémoires ancestrales. A partir de là, je l'utilise régulièrement dans ma pratique et je m'en inspire pour proposer également des séances de relaxation/ visualisation.
Dix ans plus tard, en 2014, j'observe que de nouvelles formes d'hypnose ont émergé, prenant en compte les avancées des neurosciences, de l'imagerie cérébrale et de la physique quantique. Désormais, l'hypnose devient humaniste, générative, intégrative, transpersonnelle et évolutive ! La transe hypnotique est alors considérée comme un état naturel où la conscience est amplifiée comme dans les pratiques de pleine conscience. Cet état facilite l'intégration de nouveaux schémas de pensée, permet de mieux contenir les remontées émotionnelles avec plus de distance et reconnecte aux sensations corporelles lors de la thérapie. De plus, l'état de pleine conscience permet d' apprendre à accéder plus directement à ses ressources inconscientes selon ses croyances ou représentations (imagination créatrice, symboles actifs, créatures mythiques ou personnages inspirants etc...) Depuis, je continue à me spécialiser dans les applications pratiques de l'hypnose: hypnothérapie des troubles psychopathologiques, utilisation avec les enfants et les adolescents, la transe générative, les états du moi etc... 
J'obtiens le niveau Maître-praticien en hypnose clinique (Ericksonnienne principalement, associée aux thérapies brèves) et en hypnose spirituelle de régression et j'axe désormais mes recherches sur les états modifiés de conscience.

  Cliquez sur le lien ci-dessous pour écouter 
l'émission radio de France culture sur l'hypnose:


 M.Erickson
M. Erickson 

  Différences entre 
la relaxation, la méditation et l'hypnose :

  • La relaxation permet de détendre le corps
  • La méditation permet de se désidentifier de ses sensations, émotions et pensées
  • L'hypnose permet de reconfigurer ses structures conscientes et inconscientes

J'utilise principalement l'hypnose conversationnelle, l'hypno-relaxation
 et les outils des thérapies brèves pour vous permettre de :

  • Moduler vos émotions
  • Harmoniser vos conflits internes
  • Apaiser votre douleur
  • Vous remettre d'un traumatisme (résilience)
  • Puiser dans vos ressources et vos potentiels
  • Vous défaire d'un mécanisme répétitif ou compulsif (alimentation, tabac etc...)
  • Augmenter votre confiance en vous
  • Vous préparer aux évènements importants (examens, entretien d'embauche, prise de parole en public, opérations, accouchement etc...)
  • Dialoguer avec votre enfant intérieur
  • Rencontrer votre partie sage
 


La relation thérapeutique en thérapies brèves :

Des études récentes ont montré que l'efficacité des psychothérapies était majoritairement due à la qualité de l'alliance thérapeutique entre le patient et le thérapeute.
La relation thérapeutique se distingue de la relation amicale et du soutien social par la neutralité du thérapeute et le cadre sécurisant qui garantit le secret professionnel et l'éthique. Elle ne se limite pas à un simple mode de communication particulier entre deux personnes.
Le thérapeute peut être amené à parler de ses expériences personnelles uniquement s'il estime que cela puisse aider son patient. Il peut aussi faire de la psycho-éducation en transmettant ses connaissances accumulées.
La neutralité bienveillante aide avant tout chaque personne à trouver ses propres solutions en faisant appel à ses ressources internes afin de mieux intégrer ses expériences de vie de façon unique, selon ses propres représentations, tout en réduisant les identifications à son thérapeute. Cela permet également d'éviter la dépendance à un certain modèle idéalisé.
La psychothérapie intègre aussi le coaching ( vise à optimiser les performances et le potentiel) et le développement personnel (ensemble d'outils pour favoriser le bien-être et le bonheur) qui ne se suffisent pas en eux-mêmes. 
Son but est d'alléger la souffrance et d'amener à un mieux être existentiel.
Les thérapies brèves sont issues de l'hypnose et se focalisent sur les problématiques à résoudre dans le présent au moyen de différents outils: échelles d'évaluation et questionnaires de personnalité, mises en situation et exercices divers, prescriptions de tâches à effectuer entre les séances, travail sur l'enfant intérieur et les traumatismes passés, mise en évidence des schémas de répétition et des conflits internes entre les différentes parties de soi etc... Elles sont applicables aux couples et aux familles, traditionnellement utilisées dans les thérapies familiales et systémiques.




Cliquez sur le lien ci -dessous pour lire l'article Wikipédia sur les thérapies brèves: