Glossaire‎ > ‎

La Fête de la Bonne Volonté

La Pleine Lune des Gémeaux termine le cycle des trois grandes fêtes spirituelles du printemps. Cette année 2011, elle aura lieu le Mercredi 15 juin à 22h13.
 
Pour rappel :
  • la fête de Pâques, pleine Lune du Bélier, est la fête du Christ ressuscité et vivant, expression de l’Amour
  • la fête du Wesak, pleine Lune du Taureau, est la fête du Bouddha, intermédiaire spirituel entre Shamballa et la Hiérarchie. Le Bouddha est l'expression de la Sagesse de Dieu, l'Incarnation de la Lumière, celui qui indique le Dessein divin.
  • la fête de la Bonne Volonté, pleine Lune des Gémeaux, est la fête de l'esprit de l'humanité, aspirant vers Dieu, cherchant à se conformer à la Volonté de Dieu, et dédiée à l'expression de relations humaines justes. C’est la fête du Christ, elle met l’accent sur Sa relation avec l’humanité.
 
Pour chacune de ces trois fêtes, les trois grands centres spirituels sont impliqués :
  • la fête de Pâques : la Hiérarchie (R2) : Amour de Dieu
  • la fête du Wesak : Shamballa (R1) : Volonté de Dieu
  • la fête de la Bonne Volonté : l’Humanité (R3) : Intelligence divine

Ainsi, chacune de ces fêtes nous met en contact avec l’un des centres spirituels, mettant en œuvre pour l’année, un puissant triangle d’énergies.

La fête de la Bonne Volonté est une fête où les valeurs de fraternité, d’unité spirituelle et humaine sont invoquées. Cette fête relie en elle-même, dans la conscience humaine, le travail du Bouddha et du Christ. Sa note-clef est l’établissement de justes relations humaines.

Au moment de la pleine Lune des Gémeaux, l’amour de Dieu atteint le point culminant de son expression. En essence, dans les Gémeaux, signe des Messagers divins est consommée et célébrée la victoire complète de la vie sur la forme, et de l'esprit sur la matière.

La fête de juin couvre trois jours pleins, chacun ayant une note-clé différente :

1. La note-clé de l'Amour dans son sens hiérarchique – exempt de sentiment, d'émotion et d'accent personnel – amour qui se sacrifie et comprend, qui agit avec force et décision, et qui œuvre pour le bien de l'ensemble et non dans l'intérêt d'un groupe ou individu.

2. La note-clé de la Résurrection, insistant sur la nouvelle note de vie, de Christ vivant, et de "vie plus abondante".

3. La note-clé du Contact, d'une relation plus étroite entre le Christ et son peuple, entre la Hiérarchie et l'humanité.

Extériorisation de la Hiérarchie p 498.

 

Quelques précisions sur la Bonne Volonté

La bonne volonté peut être définie comme :

  • la seconde expression majeure du contact d'âme dans la vie des individus et de l'humanité, la première étant le sens de la responsabilité.
  • le principe actif de la paix car conduisant à l’établissement de justes relations humaines
  • la réorientation de l’intérêt pour soi vers l’intérêt pour les autres (l’humanité).
  • la première tentative de l’homme pour exprimer l’amour tel qu’il existe au niveau de l’âme (et non plus seulement au niveau de la personnalité). C’est un amour de groupe, impersonnel. C’est une formidable force de changement dans le monde. La bonne volonté, pratiquée véritablement dans les groupes, au sein de n'importe quelle nation, des partis politiques ou religieux dans n'importe quel pays et dans tout le monde, peut révolutionner la terre entière en quinze ans. Je réitère qu'il ne s'agit pas là d'une déclaration oiseuse, mais d'une technique, qui n'a jamais encore été appliquée sur une vaste échelle. Les Problèmes de l’Humanité p 19.
  •  

On reconnaît les personnes manifestant la bonne volonté au fait que tout étant de "bons citoyens" de leurs pays, elles cultivent un esprit exempt de haine et de critiques. Elles utilisent toutes les occasions qui se présentent pour mettre l'accent sur la fraternité des nations, l'unité de la foi et l'interdépendance économique. Elles s'efforcent de ne rien dire et de ne rien faire qui puisse séparer et provoquer l'antagonisme. Elles évitent toutes les causes de dissension, les considérant comme secondaires étant donné le point évolutif atteint par la race et elles sont convaincues qu'un inévitable changement pour le mieux se prépare.

La bonne volonté est une expression mineure de l'amour véritable et c'est la plus facile à saisir. L'application de la bonne volonté aux problèmes que doit envisager l'humanité dirige l'intelligence dans des voies constructives. Là où est présente la bonne volonté, les murs de séparation et de malentendus s'écroulent. Il est nécessaire que les gens cessent – au moins pour un temps – de parler de l'amour, d'aimer leurs frères, et de l'usage de l'amour pour résoudre les problèmes, mais discutent plutôt sur un plan moins élevé et plus pratique, celui de la bonne volonté. Se servir du mot amour ne signifie rien, c'est presque devenu un sujet de dérision pour les sceptiques, les incrédules, les endurcis et les désillusionnés. Mais la bonne volonté garde son sens et peut être comprise par tous comme une force d'harmonie.

L'amour et la bonne intelligence suivront en temps utile l'expression pratique de la bonne volonté agissant dans tous les genres de relations humaines et comme mode de contact entre les groupes, les nations et leurs minorités, de nation à nation et aussi dans le domaine de la politique internationale et des religions. L'expression de l'amour véritable, comme facteur dans la vie de notre planète, est peut-être encore fort lointaine, mais la bonne volonté est une possibilité actuelle et organiser la bonne volonté est une nécessité impérieuse.

(…)

Le travail des hommes de bonne volonté est un travail d'éducation. Ils ne possèdent et ne recommandent aucun panacée pour remédier aux problèmes mondiaux, mais ils savent qu'un esprit de bonne volonté, surtout s'il est formé et mis en œuvre par la connaissance, peut produire une atmosphère ou une attitude, qui rendra possible la solution de ces problèmes. Quand des hommes de bonne volonté se rencontrent, quel que soit leur parti politique, leur pays ou leur religion, il n'est point de problèmes qu'ils ne puissent résoudre à la longue, et résoudre à la satisfaction des diverses parties impliquées. C'est la production d'une telle atmosphère et l'évocation d'une pareille attitude, qui constitue la tâche principale des hommes de bonne volonté et non de présenter une solution toute faite. Cet esprit de bonne volonté peut être présent, là même où des divergences fondamentales existent entre les parties. Les Problèmes de l’Humanité p 136-138.

La bonne volonté est bien plus répandue dans le monde qu'on ne se l'imagine. Il faut simplement la découvrir, la cultiver et la mettre en œuvre. Elle ne doit toutefois pas être exploitée par des groupes travaillant à leurs propres fins, si honnêtes, corrects ou sincères soient-ils. En ce cas, elle serait détournée vers des buts partisans. Les hommes de bonne volonté se tiennent à égale distance de groupes opposés, lorsqu'ils existent, afin de créer un climat, où la discussion et le compromis deviennent heureusement possibles. Ils marchent constamment sur la noble voie du milieu, celle du Bouddha, qui se situe entre les couples de contraires, et droit en direction du cœur de Dieu. Ils foulent le "sentier étroit" de l'amour, dont parlait le Christ, et ils montrent qu'ils le foulent en exprimant le seul aspect de l'amour que l'humanité puisse comprendre à présent : la Bonne Volonté.

Quand la bonne volonté sera exprimée et organisée, reconnue et utilisée, les problèmes mondiaux, quels qu'ils puissent être, aboutiront à la longue à une solution. Quand la bonne volonté constituera un facteur véritable et actif dans les affaires humaines, nous passerons à une intelligence plus pleine et plus riche de la nature de l'amour et à une expression de quelque aspect supérieur de l'amour divin. Quand la bonne volonté sera répandue abondamment parmi les hommes, nous assisterons à l'établissement des justes relations humaines et un nouvel esprit de confiance, de bonne foi et de compréhension régnera dans l'humanité. Les Problèmes de l’Humanité p 138-139.

Le centre d'où part le travail de la Bonne Volonté, et d'où il tire sa puissance spirituelle, est actuellement New York, bien que plus tard – si l'on estime que c'est une sage mesure – il sera peut-être transféré à Londres. J'en ai parlé il y a plusieurs années, et je désire vous rappeler aussi que ces deux villes font partie des cinq points focaux d'énergie spirituelle, par lesquels les activités hiérarchiques peuvent s'exercer. L’Etat de Disciple dans le Nouvel Age Vol. II p 641.

La véritable expression de cette fraternité bien comprise doit inévitablement s'effectuer par l'établissement de justes relations humaines et la culture de la bonne volonté. Le clergé a oublié le passage du chant des anges : "Gloire à Dieu au plus haut des cieux, paix sur la terre et bonne volonté envers les hommes." Ils n'ont pas compris et par conséquent n'ont pas enseigné, que les justes relations humaines s'établissent seulement par la bonne volonté manifestée dans la vie quotidienne des hommes, permettant ainsi à la paix de régner sur la terre. Ils n'ont pas compris davantage qu'il n'est point de gloire a Dieu, avant que n'existe la paix sur la terre par la bonne volonté envers les hommes. Les Eglises ont oublié que tous les hommes sont les fils du Père et sont donc frères ; que tous les hommes sont divins, que certains hommes sont déjà conscients de Dieu et expriment leur divinité, tandis que d'autres ne le sont pas ; elles n'ont pas tenu compte du fait que certains hommes, à cause de leur degré d'évolution, connaissent le Christ, car le Christ agit en eux, tandis que d'autres luttent simplement pour mettre en activité la vie christique ; d'autres encore sont absolument inconscients de l'Etre divin, enfoui profondément dans leurs cœurs. Ce ne sont que différents degrés de conscience, il n'y a point là de différence de nature. Les Problèmes de l’Humanité p 163-164.

Pour les membres du Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde et pour les hommes de bonne volonté, la Hiérarchie des chefs spirituels a établi les règles suivantes :

1. Ils doivent viser à établir des rapports pacifiques, en accordant une adhésion harmonieuse, avec le gouvernement ou l'état auxquels ils doivent obéissance ou loyalisme, et ils doivent coopérer avec eux. Cela ne veut pas dire qu'ils endossent toutes les lignes de conduite et d'activité de ces gouvernements, mais cela veut dire qu'ils s'abstiennent de tout ce qui pourrait créer des difficultés. Il y a toujours une possibilité pour une grande activité constructive à l'intérieur de n'importe quelle politique gouvernementale ou de n'importe quel régime, et c'est vers ces entreprises constructives et pacifiques que les serviteurs des Grands Etres et de l'humanité porteront leur attention.

2. Ils doivent s'abstenir de toute interférence dans les affaires, de tout groupe politique ou religieux.

3. Ils doivent s'efforcer d'exprimer une bonne volonté pratique dans le milieu où la destinée les a placés.

4. Ils doivent s'efforcer de faire preuve d'innocuité dans leurs paroles et dans leur vie, dans leurs relations de famille, de communauté, de nation ou de groupe de nations. Cela veut dire une politique positive de non agression. Aucun chef, aucune nation, aucune race ne doivent être attaqués ou diffamés.

C'est là une question d'une grande importance pratique et ce n'est pas du tout une chose facile à accomplir. C'est ainsi que sont établies les fondations en vue de la formation rapide et des émergences précises du Nouveau Groupe des Serviteurs Monde, et celles de la découverte et de l'organisation des hommes de bonne volonté à travers le monde, où qu'ils puissent se trouver. La Hiérarchie spirituelle ne peut travailler par l'intermédiaire de ceux dont la langue est critique, dont les idées et les attitudes sont séparatives et qui prennent violemment parti en exprimant leurs croyances et leurs commentaires. C'est là une déclaration de fait. Je cherche à ce que vous vous entraîniez vous-mêmes à une telle activité appropriée, en commençant dans votre propre vie et dans votre expression personnelle dans le monde.

Traité sur les 7 Rayons Vol. II p 688-689.

 

Citations complémentaires sur les Gémeaux

Le signe des Gémeaux est éminemment celui du Messager, et le signe qui produit beaucoup de Messagers de Dieu, tels qu'ils apparaissent à travers les âges, comme révélateurs de nouvelles vérités divines et comme intermédiaires entre le quatrième et le cinquième règne. C'est pour cette raison que vous avez comme régent exotérique Mercure, et Vénus comme régent ésotérique, car ils incarnent à eux deux les énergies du R4 de l'Harmonie par le Conflit et du R5 de la Connaissance Concrète ou de la science qui constitue la compréhension embryonnaire des causes et des conditions qui en résultent, ainsi que la compréhension du Plan. Ici encore vous trouvez la note de la dualité dans le rapport établi par l'activité de ces deux régents entre le 3ème règne de la nature, le règne animal, et le règne de Dieu ou des âmes, le 5ème règne de la nature, produisant ainsi le 4ème règne ou règne humain. Entre ces deux régents jouent les influences arrivant aux Gémeaux par le Sagittaire et vice-versa. Ce fut l'activité de Vénus, sous l'influence des Gémeaux, qui provoqua la grande crise de l'individualisation lorsque les deux règnes "s'approchèrent" l'un de l'autre. Vénus, Mercure et la Terre constituèrent donc un champ magnétique qui permit l'intervention de la Grande Loge de Sirius et la double stimulation des Gémeaux en produisant des résultats significatifs dont le 4ème règne de la nature est l'expression. Le fait que le signe des Gémeaux soit le 3ème signe et qu'il incorpore ce qui est appelé "une troisième puissance", lui permit d'atteindre, avec sa force, le 3ème règne et de produire la réaction qui aboutit à l'individualisation ou à l'humanisation des plus hautes formes de vie. Vous noterez que Vénus est aussi le régent hiérarchique du Capricorne, dénotant ainsi le pouvoir du mental, sa place et son but en connexion avec les deux crises majeures de l'humanité : l'individualisation et l'initiation. Ce régent relie l'humanité aux Gémeaux d'une manière unique. Dans la future religion mondiale ce fait sera noté et pendant le mois de juin, le mois durant lequel les influences des Gémeaux sont particulièrement fortes, on se servira de cet avantage afin d'amener l'homme plus près des réalités spirituelles. Tout comme Vénus fut puissante en créant la relation entre des paires d'opposés telles que le 5ème règne, celui des âmes, et le 3ème règne, (synthèse des règnes sub-humains) conduisant à la Grande Approche entre l'âme et la forme, de même, dans la nouvelle religion mondiale, ce fait sera reconnu. Un appel sera fait aux forces capables d'utiliser cette puissance planétaire afin que le Plan divin se manifeste sur la Terre.

La Terre, régent hiérarchique des Gémeaux, est également le régent ésotérique du Sagittaire, pôle opposé des Gémeaux. Ce sont là les deux seules constellations gouvernées par la Terre, et ce fait est d'une signification capitale car il crée une situation inusitée dans le système solaire et constitue un rapport unique. La ligne de force cosmique des Gémeaux au Sagittaire et vice versa, est reliée à notre Terre subjectivement et ésotériquement, garantissant ainsi le développement de son âme, l'épanouissement de la forme en tant qu'expression de cette âme, et conduisant inévitablement notre humanité souffrante, habitant cette planète de douleurs, à la porte même de l'initiation dans le Capricorne. Un mystère secret est caché dans cette affirmation et dans le fait même de l'existence de la peine et de la tristesse qui sont des aspects distinctifs de notre vie planétaire.

Comments