Le Rayon du Mois


 Le Rayon 7
(au niveau macrocosmique)




 

 

 

Noms du R7

Le Magicien Dévoilé

Celui Qui élève la vie

Le Travailleur dans l’Art Magique

Le Seigneur de la Mort

Le Créateur de la Forme

Celui Qui nourrit le Feu Sacré

Le Dispensateur de Lumière du Second Seigneur

La Sphère Tourbillonnante

Le Manipulateur de la Baguette

Le Travailleur dans la Divine Alchimie

Le Veilleur de l’Est

Le Constructeur du Carré

Le Gardien du Septième Plan

La Force Qui Oriente

L’Invocateur du Courroux

L’Unificateur Ardent

Le Conservateur du Mot Magique

La Clef du Mystère

Le Gardien du Temple – L’Expression de la Volonté

Le Représentant de Dieu – Le Révélateur de la Beauté

Parole-clé

Le plus Haut et le plus Bas se rencontrent

Triangle de constellations

Bélier – Cancer – Capricorne

Signe dominant

Capricorne

Symbole

Sur fond violet, un octaèdre

Planètes

Planète sacrée : Uranus

Plan d’application

Physique (7ème éther)

Manifestation

Présent depuis 1675

Métal

Aluminium

Lumière

Violet

Couleur

Blanc

Elément

Terre

Joyau

Améthyste

Type de force

Force vitale du plan physique. Energie vitale. Vie animale.

Règne

Minéral (âme R7 - personnalité R1)

 

Qualités

1.      Le pouvoir de créer

2.      Le pouvoir de coopérer

3.      Le pouvoir de penser

4.      La révélation de la beauté de Dieu

5.      Le pouvoir mental

6.      Le pouvoir de vivifier

Pays âme R7

Russie (personnalité R6)

Pays personnalité R7

Espagne (âme R6)

Ville chakra

Londres (âme R5 – personnalité R7)


 


Le R7 est LE rayon dont l’activité se fait de plus en plus sentir. Il est associé à l’ère du Verseau et tous les autres rayons vont donc se mettre à son service tout au long de cette ère. L’énergie du R7 va tendre à amener en manifestation les idéaux issus de l’ère des Poissons. C’est aussi le rayon qui a pour effet de produire une synthèse du travail des autres rayons, sur le plan physique dense qui est sa sphère d’influence essentielle. Il va amener en manifestation de nouvelles formes, de nouvelles organisations, une nouvelle civilisation.


Une de ses qualités, celle qui le détermine le mieux, réside dans son pouvoir à unir la qualité intérieure (l’aspect subjectif) à la forme tangible extérieure ou apparence (l’aspect objectif), produisant ainsi la spiritualisation des formes. Le R7 est un grand rayon de fusion, de coordination et d’alliance. Il agit à partir des niveaux éthériques du plan physique, et en association avec le R3, qui lui contrôle la forme physique dense, produit des effets sur le plan physique dense.


 


Ce travail de synthèse des autres rayons et de leur expression sur le plan physique apparaît quand on se penche sur quelques uns des noms du R7 :


  • l’expression de la Volonté – le Seigneur de la Mort – l’Invocateur du Courroux (renvoie au R1)

  • le Dispensateur de Lumière du Second Seigneur – Le Révélateur de la Beauté (R2)

  • le Constructeur du Carré (relation avec le R4)

  • le Gardien du Temple – la Clef du Mystère (lien avec le R5)

  • et synthèse ultime : le Représentant de Dieu – le Créateur de la Forme – l’Unificateur ardent.

     

    L’énergie du R7 tend à organiser la matière selon les Principes essentiels, à incorporer les lois d’Amour et de Lumière dans le monde des formes ; c’est pourquoi il est appelé « le Rayon de Magie Blanche ». Il présente également la faculté d’accorder la matière aux rythmes ordonnés du cosmos, ce qui lui vaut son nom de « Rayon d’Ordonnancement ».

     

    Le triangle de constellations du R7 est Bélier – Cancer – Capricorne. Le Capricorne occupe le sommet du triangle.


 

Il est intéressant de remarquer que deux de ces signes ; le Bélier et le Capricorne, participent également au triangle de constellations du R1. Cela montre l’étroit rapport existant entre ces deux rayons. Ce sont en effet les deux extrêmes, le début et la fin, le Plan et sa concrétisation matérielle organisée. Ce que démarre le R1 est achevé par le R7, ou autrement dit, l’élan créateur du R1 trouve sa manifestation complétée par le R7.


 

Le septième rayon est une des lignes directes le long desquelles l'énergie du premier rayon peut être transmise, et c'est une autre raison de son apparition en ce temps, parce que, en dotant la vie de nouvelles formes plus adéquates, les vieux modes de vivre, la culture et la civilisation surannées doivent être détruits ou modifiés. Tout cela est l'œuvre du premier Rayon de la Volonté, s'exprimant principalement en notre temps à travers le septième Rayon de l'Organisation et des Relations.


La Destinée des Nations p 115.


 


Dans le Cancer, les R3 et R7 vont tendre à faire de ce signe une énergie de mise en œuvre du Plan, par l’élaboration sans cesse renouvelée de nouvelles formes, après cristallisation et mort des anciennes.


 


Le R7 gouverne les processus de transmutation, d’incarnation et de transfert produisant ainsi fusion, union et adaptation. Il travaille en étroite collaboration avec les R2 et R5.


Pour être plus précis, on peut dire que le rôle du R7 est de réunir :


1.   L'esprit et la matière.


2.   La vie et la forme.


3.   L'égo et la personnalité.


4.   L'âme et son expression extérieure.


5.   Les mondes supérieurs d'atma-bouddhi-manas et leurs reflets inférieurs : nature mentale, émotionnelle et physique.


6.   La tête et le cœur, par la sublimation des énergies des plexus sacré et solaire.


7.   Les plans éthérique-astral et le plan physique dense.


8.   Les niveaux d'existence subjective intangible et les mondes extérieurs tangibles.


La Destinée des Nations p 41.


 


Le R7 est en manifestation depuis 1675 et son influence ne cesse de croître. Celle-ci devrait durer 2500 ans environ, soit toute la période de l’ère du Verseau. Son influence croissante a entraîné et entraîne :


  • la découverte et l’usage de la radio et de l’informatique, ainsi que des nombreux moyens de communication (Internet compris)

  • le développement de l’éducation

  • l’organisation et la réorganisation de toutes les structures sur lesquelles nos sociétés (et plus particulièrement la société occidentale) sont fondées, telle que le commerce, les finances et les grandes organisations de travail, les groupements politiques…

  • le développement du travail de groupe, de la coopération avec par conséquent une diminution de la compétition. C’est ainsi qu’on a vu apparaître des jeux éducatifs qui mettent en avant cette notion de coopération entre enfants plutôt que la notion de gagnant-perdant

  • les recherches sur l’énergie (matière noire, énergie sombre), le son (ondes), la lumière et la génétique

  • l’augmentation de la radioactivité au niveau du règne minéral

  • l’affinement des corps physiques des êtres humains (par un meilleur régime alimentaire, la pratique d’activités sportives, la recherche de grand air et de soleil…). On verra de ce fait apparaître de plus en plus de corps humains fournissant à l’âme un meilleur instrument pour son travail. L’excessive importance accordée à l’apparence du corps physique est aussi un effet inférieur de l’influence du R7

  • l’apparition de musiques où le rythme prédomine (telle que la techno)

  • l’application dans la matière, sur le plan physique, des idéaux issus de l’ère des Poissons. C’est ainsi que ces 200 dernières années ont vu se multiplier les associations humanitaires

  • la création de slogans (mot datant de 1842)

  • tout le travail entrepris sur le temps qui tendrait à démontrer l'inexistence du temps par rapport à la réalité

  • la croissance du sens de l'omniprésence, ainsi que le développement des échanges télépathiques

  • le développement des recherches et études sur les phénomènes de la vie après la mort

  • le développement du spiritisme (expression inférieure du R7) et l’attrait pour la magie (livres, films…)

  • le passage du mysticisme à l’occultisme avec tout le travail de la magie blanche 

  • des changements climatiques et certaines réactions au niveau de la planète (tremblements de terre, éruption volcanique). La planète s’adapte à cette nouvelle et puissante énergie qui remet en cohérence l’Esprit et la matière, la conscience et la forme.

  • une élévation générale et accélérée du niveau de conscience de l’humanité, notamment au niveau de ceux qui sont encore en conscience de masse. Le mental est stimulé (cf. la 3ème qualité du R7 : le pouvoir de penser).

     

    En résumé, le R7 stimule tout ce qui conduit au développement de la sensibilité et à l'élargissement de la conscience, tout ce qui tend à produire de meilleures formes à travers lesquelles le divin principe de vie peut s'exprimer, ainsi que tout ce qui sert à rendre moins opaque ou à déchirer le voile entre les mondes où vivent, se meuvent et travaillent ceux qui n'ont plus de corps physique, et les mondes de la forme extérieure.

     

    Certaines âmes R7 disent percevoir que ce rayon détient le secret de la Vie et les algorithmes de la création.

     

    Le R7 a un effet particulier sur les nations R5 (dont la France fait partie) et sur les occidentaux. C’est ainsi, qu’en relation avec le R5 et le R2, il a stimulé le travail des scientifiques et des savants amenant la création de nouvelles formes et des découvertes au niveau de l’énergie (même si celles-ci ont par la suite étaient détournées pour des usages égoïstes et matérialistes servant la haine ou l’amour de soi comme cela a été notamment le cas avec la bombe nucléaire). Le travail de Pierre et Marie Curie, eux-mêmes âmes R7, en est une illustration flagrante.

     

    … c'est le rayon qui offre une opportunité particulière aux races occidentales ; c'est grâce à cette force vivante d'organisation exécutive, de gouvernement par la règle et l'ordre, par le rythme et par le rituel, que le temps viendra où les races occidentales (avec leur intelligence concrète et active, et avec leur vaste capacité de travail) pourront recevoir l'initiation, une initiation, il faut se le rappeler, sur un rayon qui est temporairement considéré comme rayon majeur. La plupart des initiés, qui sont devenus adeptes le siècle dernier [écrit au XIXème siècle], ont été des Orientaux en des corps hindous. Ce cycle a été dominé par le sixième rayon, lequel est précisément en train de disparaître (…).

    En vue de maintenir l'équilibre, le temps vient maintenant où l'on verra une période pendant laquelle des Occidentaux parviendront au but et ceci sur un rayon qui convient à leur type mental. Il est intéressant de noter que le type oriental atteint son objectif au moyen de la méditation, avec une faible proportion d'organisation exécutive et de rituel, tandis que l'occidental parviendra au but principalement au moyen des organisations qui sont le produit du "mental" inférieur, et par un type de méditation dont l'intense concentration dans le travail peut être considérée comme une illustration. L'application concentrée de l'esprit par un Européen et par un homme d'affaires américain peut être considérée comme un type de méditation. C'est grâce à la purification des mobiles qui se trouvent derrière cette application que viendra pour l'occidental le jour de l'opportunité.

    C'est en profitant de l'occasion qui leur est offerte à présent et en se conformant aux règles pour suivre le Sentier, que se présentera pour beaucoup d'Occidentaux la chance de franchir ces nouvelles étapes. Cette occasion sera saisie par l'homme qui est prêt, là où il se trouve, et dans les circonstances familières de la vie quotidienne. Elle se trouvera dans l'attention au devoir, en surmontant les épreuves et les difficultés, et dans l'obéissance à la voix du Dieu intérieur, ce qui est la marque de tout candidat à l'initiation. Initiation Humaine et Solaire p 161-162.

     

    D’autres perspectives et évolutions sont à attendre avec l’influence grandissante du R7 :

    (…) les mystiques qui s'entraînent selon la technique occulte et aux méthodes du magicien s'apercevront que de plus en plus ils coopèrent intelligemment au Plan et participent à ces rituels fondamentaux qui se distinguent par leur pouvoir :

    a.    d'adapter les forces de la planète au service de la race.

    b.    d'envoyer à l'un ou l'autre des règnes de la nature ces énergies afin qu'elles y effectuent des efforts bénéfiques.

    c.    de faire appel aux énergies qui sont présentes dans toutes les formes des différents règnes subhumains et de redistribuer ces énergies.

    d.    de guérir au moyen d'une méthode scientifique utilisant l'union de l'âme avec le corps.

    e.    d'arriver à l'illumination par l'exacte compréhension de l'énergie de la Lumière.

    f.     d'élaborer ce futur rituel qui doit arriver à révéler la véritable signification de l'eau, qui amènera une révolution dans ses utilisations et qui ouvrira à l'homme un libre passage vers le plan astral. Ce plan est celui de la nature émotion-désir et son symbole est l'eau. L'âge du Verseau qui commence révélera à l'homme (facilitant ainsi le travail du septième rayon), que ce plan est son habitat naturel au présent stade de développement. Les masses actuelles sont entièrement, mais inconsciemment, polarisées sur ce plan. Elles doivent devenir consciemment conscientes de leur activité. L'homme est sur le point de s'éveiller normalement sur le plan astral, et c'est au moyen de rituels scientifiques que ce nouveau développement s'accomplira.

    Traité sur les 7 Rayons Vol. I p 355.

     

    Ainsi, le R7 est lié à la notion de rythme et de rituel. A ce sujet, la citation suivante montre à quel point tous les êtres humains, mais aussi tous les règnes de la nature sont déterminés par cette notion de rythme :


Personne au monde ne peut échapper au rituel ou au cérémonial, parce que le lever et le coucher du soleil imposent un rituel ; le passage cyclique des années, les puissants mouvements des grands centres de population, l'allée et venue des trains, des bateaux, des courriers, les émissions régulières de la radio, tout cela impose un rythme sur l'humanité, que cela soit reconnu ou non. (…)


Il n'y a pas d'échappatoire possible au processus du cérémonial de la vie. Ce dernier est inconsciemment reconnu, aveuglément suivi, et constitue la grande discipline de respiration rythmique de la vie elle-même. La Déité travaille rituellement et elle est soumise aux cérémonials de l'univers. Les sept rayons entrent en activité et cessent leur activité sous l'impulsion rythmique et rituelle de la Vie divine. Le temple du Seigneur est ainsi édifié par le cérémonial des Constructeurs. Chaque règne de la nature est soumis à l'expérience ritualiste et aux cérémonials de l'expression cyclique. Il n'y a que l'initié qui puisse le comprendre. Chaque fourmilière et chaque ruche sont de même soumises aux rituels instinctifs et aux impulsions rythmiques. La nouvelle science de la psychologie pourrait être décrite comme la science des rituels et des rythmes du corps, de la nature émotionnelle et des processus mentaux, ou de ces cérémonials (inhérents, innés ou imposés par le soi, par les circonstances et par l'environnement) qui affectent le mécanisme au moyen duquel l'âme fonctionne. Traité sur les 7 Rayons Vol. I p 356-357.


 


Devant cette déclaration, on serait tenter d’avancer que comprendre les rythmes de l’univers, c’est comprendre Dieu en manifestation.


 


 


Le R7 et la relation entre le règne humain, les règnes subhumains et celui des dévas :


 


Comme indiqué précédemment, le R7 est un grand rayon de synthèse et de fusion. Cette activité, il va également l’exercer sur les 4 règnes de la nature favorisant leur rapprochement. L’humanité aura alors un rôle bien particulier à jouer, puisque c’est elle qui devra distribuer l’énergie spirituelle aux trois règnes inférieurs, cela se fera en coopération avec le R4. Plus spécifiquement au niveau du règne animal, il s’ensuivra :


  • un rapprochement entre le règne humain et le règne animal fondé sur un rapport d’amour et de recherche mutuelle de compréhension. Cela conduira à des cas de médiumnité animale où un contact tout nouveau entre l’homme et l’animal se produira. Cela aura pour effet d’accélérer le développement de l’intelligence chez l’animal (et donc son évolution).

  • la disparition de certains types de corps animaux. Il est à ce sujet très important de faire la nuance entre la disparition d’enveloppes physiques, et le maintien et la perpétuation de l’énergie vitale qui les animait. A titre d’exemple, dans un de ses livres, Michael Roads indique que si les Tyrannosaures ont disparu, leur énergie vitale (autrement dit leur âme de groupe) s’est construit une nouvelle forme, celle des colibris. Ainsi, la forme disparaît, mais l’essence perdure et se crée un corps physique approprié au niveau d’évolution atteint.

     

    Des modifications concerneront également le règne végétal, avec la disparition ou la transformation d’anciennes espèces et l’apparition de nouvelles.

    En coopération également avec le R4, la collaboration avec le monde des dévas va se développer. Pour un exemple de travail en partenariat, je vous renvoie au livre d’Eileen et Peter Caddy « Les Jardins de Findhorn ».

     

    Mais c’est sur le règne minéral que les changements seront les plus sensibles. Il existe en effet une affinité étroite entre le règne minéral et le R7.

     


Le règne minéral a développé comme qualité primordiale : l'activité, et nous voyons en lui les deux extrêmes : la qualité tamasique dans la nature statique, inerte du monde minéral et la qualité de radioactivité, de radiation qui en est la magnifique et divine expression perfectionnée. Le but de toutes les formes atomiques minérales est cette condition radioactive, ce pouvoir de traverser toutes les substances environnantes et limitantes. Ceci est l'initiation, ou l'atteinte d'un stade de libération pour toutes les apparences minérales, et l'organisation de toutes les formes de ce règne sous l'influence du septième rayon.  Traité sur les 7 Rayons Vol. I p 204-205.


 


Dans les années à venir (et cela a déjà commencé), on constatera dans ce règne une stimulation des processus chimiques provoquant notamment l’augmentation de la radioactivité.


 


 


En conclusion : Lorsque l'énergie de la lumière sur tous les rayons pourra s'exprimer par le moyen du septième rayon, alors l'aspect le plus élevé de la lumière divine pourra pénétrer jusque sur le plan physique. L’Etat de Disciple dans le Nouvel Age Vol. II p 406.






Comments