Enlèvement par des extraterrestres / Alien Abduction Case Files - page 2.


Mise à jour du 9 janvier 2013.



Les septique aux évènements des enlèvements par des extraterrestres, on trouver la parade pour démentir les gens qui se font enlevé par des E.Ts.
Et ça s'appelle la paralysie du sommeil, le bon vieux truque pour dire que les gens souffre de paralysie du sommeil.
Il est dit sur Wikipédia comme exemple ;



Discussion:Récits d'enlèvement par les extraterrestres.
La paralysie du sommeil et les faux souvenirs.

Je n'ai pas le temps de rédiger au propre, mais il serait bon de détailler un minimum ce passage:

[Chapitre "Explications psychologiques"] Dans le cadre du modèle sociopsychologique, on explique les enlèvements allégués par les extraterrestres par une combinaison de symptômes de la paralysie du sommeil et de faux souvenirs, révélés par l'utilisation de l'hypnose prétendument "régressive". Susan Blackmore a par exemple particulièrement souligné l'importance d'un épisode de paralysie du sommeil à l'origine du trouble.

On peut laisser les faux souvenirs, mais il faudrait avant tout parler des rêves semi-lucide (la personne a des souvenirs très clairs, typiques de rêves très proches de la lucidité, mais elle ne connait pas le phénomène, donc ne se rend pas compte qu'elle rêve).

J'ai encore relu des témoignages, et c'est absolument frappant.

La personne fait une paralysie du sommeil classique (impossibilité de bouger; si elle dort avec quelqu'un, la personne, rêvée, ne réagit pas; sensation de présence; hallucinations tactiles -pressions, notamment-, auditives -sifflements-, et visuelles -personnes, souvent qu'on ne voit pas complètement, parce qu'on ne peut pas bouger la tête; sensations de mouvements -être tiré par les pieds, s'élever, tourner, "vibrer", etc. -j'ai déjà eu tous les symptômes, et n'importe qui qui fait des paralysies du sommeil, pourra témoigner), et ça part en cauchemar, ensuite... Ensuite, étant donné que c'était un rêve, y'a toute la question de l'oubli, puis, effectivement, les découvertes de souvenirs en hypnose, et, possiblement, le comblage des possibles vides par de faux souvenirs... (j'ai aussi déjà eu des faux souvenirs, aussi bien en rêve semi-lucide, qu'en étant réveillé, et il est clair que pour une personne qui ne connaît pas, il es très difficile de faire la différence).

Bien entendu, je dis pas que ça explique tout (et même si ça expliquait tout, ça ne prouverait rien du tout), mais il est important de parler de tout ça.

Il ne s'agit pas de réduire l'expérience vécue (le rêve est quelque chose de magnifique, et de particulièrement utile et instructif), il s'agit simplement d'éviter de se créer trop de peurs, quand ça pourrait s'expliquer beaucoup plus simplement. La paralysie du sommeil, tous ceux qui connaissent un peu vous diront qu'il suffit de se calmer, pour retomber dans un rêve normal, ou pour se réveiller, si on le souhaite. Si, au lieu de ça, vous vous attendez à quelque chose d'horrible, ça ne peut que mal tourner (c'est pas pour rien, qu'en rêve lucide, on peut faire et voir ce qu'on veut: il suffit d'y penser, pour que ça arrive).

Si ça vous arrive, essayez de vous calmer. Ca vous coûtera pas grand chose, de prendre une dizaine de seconde pour essayer, et ça pourra peut-être vous éviter de mauvais souvenirs (enfin si vous n'en voulez pas). Il est aussi important de lire des témoignages sur la paralysie du sommeil, pour bien s'habituer au phénomène, et pouvoir le reconnaître, quand vous le vivez.

Bon, après, il y a bien entendu la question du contenu, qui se retrouve dans de nombreux témoignages... en dehors de possibles éléments très précis, on pourrait cependant facilement avancer que les personnes qui ne font pas de paralysie du sommeil orientée E.T., ne témoignent tout simplement pas, pour des enlèvements E.T... (la paralysie du sommeil est relativement commune, même si beaucoup de monde oubli rapidement, ou la prend pour un simple cauchemar un peu plus clair que les autres, donc il ne serait pas étonnant que tant de monde rapport le sujet des E.T., surtout vu tout ce qu'on peut entendre sur le sujet, même sans regarder X-Files & co).

Il y a aussi une personne qui parlait de souvenirs de la naissance (les médecins autour de la table, les lumières violentes, la manipulation du corps, etc.). Je me souviens plus du tout de la source, malheureusement, mais ça me paraît très intéressant.

Pour la dérive sexuelle, le fait d'être nu, devant plein de gens, en étant adulte, amène généralement à ce résultat (encore une fois, je connais bien, et beaucoup de monde pourrait témoigner... ^_^;).

Enfin voilà, il serait bon de détailler un peu tout ça dans l'article.

Je n'ai malheureusement pas le temps de le faire, donc merci à la personne qui le fera.

source ; Wikipédia

Individus Enlevé par les extra terrestres.

Les témoins prétendent souvent avoir subi un examen médical approfondi de la part des aliens, plus ou moins douloureux ou traumatisant selon les cas. Par ailleurs, beaucoup d'entre eux affirment que ces êtres leur auraient mis un implant dans le cerveau, le nez ou le sexe principalement, thèse soutenue par l'écrivain et ufologue Jimmy Guieu.

D'autres personnes prétendent que les extraterrestres les auraient enlevées pour leur faire part d'un message : on surnomme en ufologie ce type de témoins des « contactés », pour les différencier des otages (victimes d'enlèvement). George Adamski et Claude Vorilhon, alias Raël, sont des cas célèbres de personnes se prétendant « contactées ».



Matière extraterrestre et implants


Le premier enlèvement par de supposés «extraterrestres» bénéficiant d’une attention internationale fut celui d’un couple du New Hampshire à la réputation irréprochable, Barney et Betty Hill, une nuit de septembre 1961.

Jusqu’en 1975, année qui vit une affaire de ce type (CE IV) défrayer la chronique – le cas Travis Walton - les rapports d’enlèvements étaient marginaux. Ce fut au début des années 80 que les ravis commencèrent à révéler leurs expériences. 
Et le public de prendre connaissance d’un nouveau phénomène par l’entremise de nombreuses ouvrages, pour ne citer que le fameux «Missing Time» de Budd Hopkins en 1981.

Actuellement, selon les sondages officiels, ce sont cinq millions d’Américains qui auraient été victimes d’enlèvements par de mystérieuses entités. 

En effet, d’après un sondage de l’Institut Roper, sur 5'947 personnes adultes interrogées, 119 individus 
2 %) montrent de forts indicateurs révélant un possible enlèvement. 

Ce 2 % correspond au cinq millions d’Américains.

Des millions d’enlèvements ? Où sont les preuves ?

Un cas particulièrement intéressant est celui de la ravie Betty Andreasson, du Massachusetts, à qui Raymond E. Fowler, un Ufologue renommé, fit retirer un implant, probablement posé par les ravisseurs, durant l’enquête en 1976.

Thomas E. Bullard, un folkloriste, a mis en évidence le pourcentage et l’accroissement de l’utilisation d’implants lors d’enlèvements avec un premier échantillonnage de 103 cas à haute-crédibilité pour 1987 et un second de 1700 pour 1995 : en 1987, un implant est inséré ou enlevé dans 37 % des cas d’enlèvements tandis qu’en 1995, 45 % des ravis sont concernés par cette opération.

De ces échantillons, on généralisera donc à la population des abductés (5 millions, uniquement pour les U.S.A.), une chance d’un peu moins de 50 % de recevoir un implant. Bref, il y aurait approximativement 2,5 millions d’implants extraterrestres en circulation, rien qu’aux Etats-Unis…

Ces implants, une fois extirpés des ravis et soumis à de sérieuses analyses, pourraient prouver la réalité de ces expériences et apporter – une fois pour toute – la réponse définitive à la sempiternelle question : Sommes-nous seuls dans l’Univers ?

C’est donc tout naturellement que les ufologues partirent à la chasse aux implants. Fondateurs du FIRST (Fund for Interactive Research and Space Technology),les deux pionniers en la matière, ont déjà fait maintes fois parler d’eux. Le plus charismatique est le non moins excentrique Derrel Sims. 


Lire la suite, cliquer ici TEXT


     page 1

Sources



Enlevement un homme Témoigne 1992 par Introcrate
Comments