Victor Hugo

pubblicato 03 ott 2016, 08:32 da Sandra Raffaelli   [ aggiornato in data 08 ott 2016, 11:26 ]
Par sa longévité, par sa vaste production et son énorme succès populaire, V. Hugo domine le XIX siècle. Parmi ses œuvres théâtrales il y en a une qui a accru son éclat grâce à son avatar lyrique: Giuseppe Verdi et Francesco Maria Piave en ont tiré, vingt ans plus tard, le célèbre opéra "Rigoletto" que tout le monde connaît. Mais peu savent que "Rigoletto" est la transposition musicale du "Roi s'amuse" de Victor Hugo. Et si le roi s'amuse, c'est parce qu'on le fait rigoler... d'où le nom du personnage de Verdi.
L'intrigue est tout à fait pareille mais il y a quelques changements de noms, dont voici les principaux:

 V. Hugo - 1832 Verdi - 1851
Nous sommes au Louvre, à Paris, à l'époque de François I Nous sommes à la cour du duc de Mantoue, toujours au XVI siècle.
 Satire de Louis-Philippe (référence à l'empire austro-ongrois?)
 Triboulet Rigoletto
 Blanche (fille de Triboulet) Gilda
 M. de Saint-Vallier Montenerone
 Saltabadil (un tueur à gages) Sparafucile
 Maguelonne (sœur de Saltabadil) Maddalena

Le changement d'emplacement permet à Verdi d'échapper à la censure: si le meurtre est accompli aux dépens d'un duc à la place d'un roi, on ne peut plus parler de régicide. V. Hugo, en revanche, sera immédiatement frappé par la censure; et pour cause! la monarchie et toute la noblesse s'estimant menacées non seulement par la tentative de régicide, mais aussi par les apostrophes que Triboulet lance aux courtisans:
« Vos mères aux laquais se sont prostituées : / Vous êtes tous bâtards »
V. Hugo tentera en vain de défendre sa pièce dans la préface que vous pouvez lire ci-dessous.


Dans l'air "questa o quella per me pari sono" le duc de Mantoue fait preuve de son caractère licencieux en affirmant que toutes les femmes pour lui sont bonnes.

Questa o quella



Lorsque Rigoletto découvre que la fille qu'on lui a enlevée est cachée dans le palais du duc et que personne ne veut l'aider, il maudit tous les courtisants.

cortigiani, vil razza dannata



Dans une auberge bien louche le duc s'adonne à la débauche et, cynique, proclame l'inconstance des femmes.

La donna è mobile


Ċ
Sandra Raffaelli,
08 ott 2016, 10:59
Comments