Le français, langue de l'Europe

pubblicato 03 ago 2014, 12:19 da Sandra Raffaelli   [ aggiornato in data 06 ott 2017, 07:42 ]

Au XVIII siècle, avec la diffusion des Lumières et le cosmopolitisme philosophique, le français devient en Europe la langue de la culture et des milieux privilégiés: que les philosophes français voyagent en Prusse, en Autriche ou en Russie, ils se trouvent partout chez eux parce que dans les cours des rois des différents pays européens on parle français. Les échanges épistolaires se font dans cette langue, les aristocrates parlent français pour se distinguer du peuple et beaucoup d'écrivains, bien que non francophones, choisissent d'écrire leurs oeuvres directement en français.

Voilà que le très italien Giacomo Casanova n'écrit pas Le sue Memorie mais les Mémoires écrits par Lui-Même!
Carlo Goldoni, appelé à Paris par la troupe des Italiens, écrit des pièces en français, dont le célèbre Bourru bienfaisant.







Cette tradition s'enracine surtout en Russie et nous explique pourquoi, un siècle plus tard, on trouve dans les romans les plus célèbres de Tolstoi et de Dostoyevsky beaucoup de pages en français, mêlées au russe.







Plaque commémorative au 21, rue Dussoubs à Paris, dans le II arrondissement.
Comments