La vallée du Haut-Douro

    Le Haut-Douro produit du vin depuis quelque deux mille ans et sa principale production, le vin de Porto, est célèbre dans le monde entier depuis le XVIIIe siècle. Cette longue tradition a façonné un paysage culturel d'une beauté exceptionnelle qui reflète en même temps son évolution technique, sociale et économique. Ce paysage culturel impressionnant est toujours exploité avec profit par des propriétaires respectueux des traditions.

    Les cépages à l’origine des vins de porto sont cultivés dans la vallée du haut Douro au nord-est du Portugal, dans l’une des plus belles régions vinicoles au monde.Elle a été la première région à être désignée comme une appellation d’origine contrôlée en 1756 et le vin de porto est le plus ancien des vins délimités.


    

    La vallée du haut Douro est située à 100 kilomètres de la côte portugaise, protégée des vents de l’Atlantique par la chaîne des montagnes du Marâo. C’est un climat caractérisé par des hivers froids alternant avec des étés chauds et arides. Dans cette région montagnarde, la plupart des vignobles s’accrochent à des terrasses souvent soutenues par d’anciens murets de pierres sèches. Comme ailleurs au Portugal, une exploitation viticole est ici appelée une quinta.




    Les sols caillouteux de la vallée du Douro sont issus de schiste, une roche couleur ocre de structure très friable. Ce sont des sols riches en substances nutritives mais où l’écoulement des eaux obligent les vignes à s’enraciner profondément dans le sol, pénétrant à travers les fissures dans le substrat en quête d’eau. Ce climat sec et aride et ces sols rocheux font que les récoltes sont très limitées. Dans des domaines de première qualité comme la quinta da Roêda les rendements dépassent rarement plus d’un demi-litre par cep favorisant un jus extrêmement riche et concentré.

Comments