PokerNoStress.fr

3- Etudes de cas



Gagnez un livre et votre stress-coaching gratuit !

En décembre 2011 le Cabinet Polizzi et Fantaisium ont organisés un grand jeu-concours "Poker No Stress":

Votre coaching Poker No Stress gratuit…
et le livre "Poker No Stress" offert en cadeau !

Les auteurs du livre Poker No Stress, Pascale & Marc Polizzi, ont offert chaque semaine pendant la période du jeux gratuit, le coaching anti-stress à un joueur de poker.

Et ce n’est pas tout : les joueurs qui gagnent leur coaching gratuit remportent aussi un exemplaire de Poker No Stress signé.

Exemples de stress poker : vous ne savez jamais vous remettre d’un bad-beat, vous ne dormez plus après avoir été éliminé d’un tournoi, vous supportez mal le décalage horaire, vous êtes gêné par la présence d’un champion à la table, vous éprouvez soudain une forte fatigue mentale…

Vous avez du mal à définir vos plus grands stress au poker ? Nous pouvons vous aider, avec la liste des 82 stress identifiés par les auteurs du livre, qui se trouve sur la fiche de présentation de celui-ci, onglet "Sommaire", ICI.
A titre informatif, vous trouverez une présentation des huit études de cas "Poker No Stress" ci-dessous. Toutefois, sachez que l'ensemble des huit études de cas a été entièrement ré-écrite afin d'en faire un livre: le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poke"...>>>

L'avantage du format Kindle c'est que vous pouvez le lire sur votre smartphone, votre tablette ou votre ordinateur mais aussi, si vous n'avez pas votre matériel, sur n'importe quel interface connecté à internet! Un article pour mieux découvrir le kindle et ses liseuses gratuites...>>>




8- Huitième étude Poker No Stress du 26/12

publié le 26 déc. 2011 01:09 par Marc Polizzi   [ mis à jour : 3 févr. 2013 04:19 ]

Description du stress au poker

Bonjour,

Je suis avec intérêt vos coachings "Poker No Stress" depuis le début ou presque et mon stress principal est tout simple : je pars en Tilt sans même m’en apercevoir.

A titre d’exemple, voici la dernière fois, toute récente en MTT :

Deux fois, je suis tombé sur de classique coin-flip  QQ/AKo qui n’ont pas tourné en ma faveur. Jusque là rien d’anormal mais mon énervement a monté un peu, toutefois je me sentais maîtriser la situation (je pensais être en Poker No Stress ;o).
Ensuite le coup de grâce, j’ai KK. Je raise, une personne suit. Le Flop : 2TT, il check et moi aussi. La turn : K, j’ai un full à la turn, mon adversaire part à tapis et je le suis bien sûr. Il abat AT, full contre brelan « je gagne ». La river tombe : T !  Bad beat : le carré tombé du ciel l’emporte !
Dans ces cas là, je sais qu’il faut arrêter pour rester en "Poker No Stress", c’est écrit dans tous les livres : faire autre chose pour surtout ne pas basculer du côté obscur. Est-ce que c’est que j’ai fait ? Et bien NON ! J’ai continué à jouer sur un SNG puis en cash et j’ai bien grillé ma bankroll ! Pourtant, je suis resté calme me semble-t-il, je ne me sentais parti à proprement parlé en Tilt, bref je n’aurais pas du mais je l’ai fait.

Souvent c’est au bout du 3ème ou 4ème bad beat que je craque, que le stress pokérien est là. Souvent je râle pendant au moins un quart d'heure et je me répète : « mais purée, t'as bien joué, t'as bien protégé,... et tu perds quand même parce que pas de chance ! » ou encore « Comment est ce que je peux folder ça AK ou JJ alors que je viens de mettre plus de la moitié de mon stack ? »...

Alors, comment éviter le tilt et rester en "Poker No Stress" ?
J’ai bien sûr lu « Vaincre son pire ennemi au poker » de Alan N. Schoonmaker et aussi « Poker mindset » de Ian Taylor et Mathew Hilger et j’ai surfé tous les sites des écoles de poker, et... on peut résumer les conseils à :
  • Jouez là où votre bankroll ne risque rien.
  • Essayez de rester calme, se contrôler est essentiel.
  • Quand le tilt commence à venir, quittez la table.
Le problème, c’est que une fois en tilt, tout ça ne marche pas.

Merci votre éclairage "Poker No Stress" 

Yvon D.

Diagnostic et Action Poker No Stress

Retrouvez l'étude de cas dans le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poker"...


7- Septième étude Poker No Stress du 19/12

publié le 18 déc. 2011 15:18 par Marc Polizzi   [ mis à jour : 3 févr. 2013 02:47 ]

Description Poker No Stress

Bonjour Pascale et Marc,

Suite à votre WebTV Card-Player / EFP "Poker No Stress", je vous expose un gros stress qui n’est pas directement lié au jeu en live ou on line mais qui m’empêche de jouer mon meilleur poker.
WebTV

Voilà l’histoire.
En couple depuis près d’un an, je négociais assez bien mon temps de poker. Mais ma réussite à un satellite m’a amené bien évidement à augmenter mon temps de poker pour m’entraîner en live et pour jouer la suite de la compétition on line : la réussite était là et je ne voulais surtout pas la lâcher.

Rapidement des tensions sont apparues avec ma conjointe et un soir de retour du club, j’ai trouvé un mot sur la table me disant qu’elle craquait et faisait un break ou plus chez sa mère. Inutile de vous dire que pour la qualification suivante j’étais « down ». J’ai commencé en stress et du coup j’ai cumulé des erreurs que je ne fais jamais. Bref, je me suis fait éliminer !

Depuis, je me suis réconcilié avec mon amie mais je suis toujours en stress quand je participe à un tournoi, j’ai peur de gagner et d’avoir à re-négocier et de perdre mon couple.

Merci de vos conseils "Poker No Stress" 

Didier L.

Diagnostic et Action Poker No Stress

Retrouvez l'étude de cas dans le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poker"...

6- Sixième étude Poker No Stress du 12/12

publié le 11 déc. 2011 09:40 par Marc Polizzi   [ mis à jour : 3 févr. 2013 02:47 ]

Description Poker No Stress


Bonjour,

Voici ma participation suite à l'annonce "Poker No Stress" de François Montmirel. En matière de stress, c'est presque toujours le même :

Jouant dans des tournois online presque quotidiennement, entre 2 et 6 tournois simultanés, je parviens régulièrement à être ITM pour au moins l'un d'entre eux. Mais je stresse dès que les places ITM arrivent (et j'espère que la stratégie Poker No Stress va m'aider). 

Exemple: 500 joueurs et 50 places payées ou iTM.
Quand je parviens vers la 100ème place, ça commence à me stresser et je perds une partie de mes moyens. Je me dis que je n'y arriverai pas, j'ai peur de commettre une erreur irréparable. Seules les très bonnes mains arriveront à m'emmener dans les places payées. Mais mon jeu n'est plus du tout le même, et je ne joue plus qu'à coup sûr, du moins à 80%. A ce moment, je folde presque tout, même les bonnes mains que j'aurais jouées en début de tournoi.

Une fois parvenu ITM, la pression se relâche peu à peu, et un autre objectif se dessine : la table finale. Et stress à nouveau quand je suis vers la 20ème place.

Voilà, j'espère trouver un remède "Poker No Stress", ou au moins une explication.
Merci d'avance.

Cordialement.
Bruno D.

Diagnostic et Action Poker No Stress

Retrouvez l'étude de cas dans le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poker"...

5- Cinquième étude Poker No Stress du 5/12

publié le 4 déc. 2011 10:53 par Marc Polizzi   [ mis à jour : 3 févr. 2013 02:47 ]

Description Poker No Stress

Bonjour Pascale, Bonjour Marc,

Mon stress à une table de poker on line ou live est le suivant :

Je suis en milieu de tournoi avec un stack situé dans la moyenne voir un peu plus, jusque là je suis zen.

Diagnostic et Action Poker No Stress

Retrouvez l'étude de cas dans le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poker"...
Je touche AQ en milieu de parole, j'ouvre à 2.5Bb , le joueur au bouton qui n 'est pas très actif  a le double de mon stack me fait tapis,... je fold.
Environ 20mn plus tard, j'ouvre 2.5Bb avec 9-9 et le même joueur me refait tapis, et là, pareil je fold.
Et c'est à partir de ce moment que je commence à ne plus être "zen", je commence à me poser des questions du genre :
"Suis-je devenu son pigeon ?",
une légère montée d 'adrénaline se fait ressentir, je me pose des questions sur mon jeu préflop, alors que tout allait si bien.

Je touche ensuite la main AK, 2.5 Bb , il me call uniquement ! Flop : 2-7-4 , je Cbet , il me fait tapis, .. je fold !

Là,  je me dis qu'il sait très bien me lire, mon jeu n 'est plus du tout en place, je stress, mon cœur est à 180 de pulsation car pour moi je suis devenu LE pigeon de la table, ce qui est une très désagréable sensation, et donc, comme tout homme un peu impulsif quand il se sent mal à l’aise l' égo reprend le dessus.
Je touche T-T avec un M de 15 environ, voyant mon tapis fondre, j'envoie All-in au bouton , le vilain fold , la Bb avec un stack  égal au mien, call avec A-T , touche son As et ...fini pour moi !

Pour résumer ma question "Poker No Stress": comment garder son calme et sa sérénité de jeu quand un joueur montre une forte résistance et vous fait passer pour celui à qui l'on peut prendre des jetons facilement ?

Par avance merci pour votre coaching "Poker No Stress", très cordialement

Franck S.

Diagnostic et Action Poker No Stress

Retrouvez l'étude de cas dans le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poker"...

4- Quatrième étude Poker No Stress du 28/11

publié le 27 nov. 2011 10:01 par Marc Polizzi   [ mis à jour : 3 févr. 2013 02:46 ]

Description Poker No Stress

Bonjour Marc et Pascale,

Alors voilà, mon plus gros coup de stress au poker s'est passé dernièrement lors de mon premier tournoi live, un séjour organisé d'une semaine de poker amateur. Bien sûr à l'époque je n'avais aucune idée de l'approche "Poker No Stress". Un ami m'a convaincu de l'accompagner et nous partons direction l'Espagne en avion. Joueur en ligne, c'était mon premier tournoi live mais aussi mon premier trajet en avion! Bref pas évident d'être en Poker No Stress ;o)

Nous arrivons la veille du tournoi vers 1 heure du matin, et là impossible de m'endormir, à la fois pressé et angoissé d’être au tournoi (je suis plus en Poker Stress qu'en Poker-No-Stress)...

Le jour du tournoi, mon ami, m'explique quelques tells de base "Poker No Stress" pour que les autres joueurs ne puissent pas lire mon jeu. Le tournoi débute, mon ami se retrouve à la même table que moi. La première main, je regarde mes cartes et... je me mets à trembler. Je me couche et, en regardant les autres joueurs, je me rends compte qu'une grande partie observe mes mains tremblantes... J'étais en Poker Total Stress! 

Mes mains n'ont pas cessé de trembler pendant 2 bonnes heures, que j'ai eu ou non du jeu. Évidement cela se voyait, mais étant donné que je le faisais tout le temps, on ne pouvait pas deviner si j'avais du jeu ou pas, ouf !
De plus, il y avait aussi tellement de joueurs avec des écussons de site de poker en ligne ainsi que des joueurs pro qui nous avaient été présentés avant le début du tournoi, que, tout ça cumulé, j’étais sous pression, en Poker Maxi Stress si l'on peut dire. 

Au bout de 6 heures de jeux, j'ai ressenti un gros coup de barre. Moi qui étais habitué à des parties en ligne beaucoup moins longues cumulées avec une nuit blanche, ….  je m'endormais littéralement sur la table.
Du coup, la seule stratégie que j’ai pu suivre : faire tapis dès que je pensais que ma main était la meilleure. J’étais très loin de mon meilleur poker pour ce J1 !

En fin de journée, arrivé dans la chambre, je pensais m'endormir rapidement, mais impossible, je repensais à toute cette journée.
Heureusement, mon ami m'a proposé de sortir, on a été au bar de l’hôtel, et après plusieurs verres, j'ai réussi à remonter jusqu’à ma chambre pour enfin m'effondrer et dormir.

Le lendemain, ça a été mieux et j'ai pu jouer un meilleur poker en J2. Toutefois, le gros stress du début a duré jusqu’à la fin du tournoi.

Je n'avais jamais tremblé de ma vie, mais là, même mon ami m'a dit que c'était impressionnant. J'en rigole maintenant, mais ce jour là, ça n'a fait qu'augmenter mon stress car je ne comprenais pas pourquoi j’étais comme ça.

De passer du net au live, c'est impressionnant : plus de 400 joueurs pour un tournoi sur 2 jours, la majorité des joueurs avait soit des écussons de site en ligne ou de club, des sweat à capuches, casquettes ou chapeaux et les lunettes qui vont avec. J'avais l'impression d’être à la télé !

Merci

David A.

Diagnostic et Action Poker No Stress

Retrouvez l'étude de cas dans le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poker"...

3- Troisième étude Poker No Stress du 21/11

publié le 20 nov. 2011 15:13 par Marc Polizzi   [ mis à jour : 3 févr. 2013 02:46 ]

Description Poker No Stress

Bonjour Pascale et Marc,

Suite à l’article "Poker No Stress" posté par François Montmirel sur son blog, je me permets de vous écrire pour vous expliquer mon stress qui me semble le plus important. J’espère trouver conseils auprès de vous car je pense que des solutions existent pour éviter de me faire perdre.

Mais peut-être que mon soucis réside plus dans la discipline que dans une approche "Poker No Stress" ? En effet, en règle général je joue pour gagner mais aussi me divertir et parfois les soirs de semaine, je suis claqué et je joue quand même malgré les yeux qui me piquent, car le poker me plaît et j'ai envie de jouer même si je ne suis pas en "Poker No Stress".

Mes résultats sont très fluctuants pendant cette période, d'autant plus que j’exècre la défaite donc je me bats pour rester et tenter de gagner, mais après la fatigue physique, surgit la fracture du moral, qui fait que mon jeu devient sous-optimum en tentant des moves des plus audacieux.

Alors que faire ? N'existe-t-il pas un palliatif au fait de ne pas jouer ? L'approche "Poker No Stress" apporte-t-elle une solution ?

Soucieux de l'amélioration continue, je vois plusieurs axes :
    • Tout ça c'est de ma faute, je n'ai qu'à jouer que lorsque je suis en forme,
    • Comme je suis fatigué, au fil du temps je suis moins concentré et je cherche à me venger, me refaire...
    • Je suis à côté de la plaque et l'approche "Poker No Stress" peut m'éclairer
Je vous remercie pour cette initiative "Poker No Stress" fort sympathique,
Cordialement,

Raphaël O.

Diagnostic et Action Poker No Stress

Retrouvez l'étude de cas dans le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poker"...

2- Deuxième étude Poker No Stress du 14/11

publié le 11 nov. 2011 12:45 par Marc Polizzi   [ mis à jour : 3 févr. 2013 02:46 ]

Description Poker No Stress

Bonjour "Poker No Stress" ;o),

Un gros stress que j'ai vécu au poker, c'est la première partie de poker que j'ai joué en cercle. Je jouais au poker depuis 5 ans, je jouais à l’époque beaucoup en ligne et en live en tournoi d'association jusqu’à 160 joueurs par tournoi. Les tournois en live c'est pour gagner des plasma, console, PC etc. Les joueurs ne jouent pas pareil car les lots ce n'est pas de l'argent et il y a moins de pression. Le Poker No Stress est plus facile. 

Lors d'un de ces tournois, on m'offre l’adhésion pour un grand cercle parisien. J'arrive au cercle pour un freezout 50€. En attendant le début du tournoi, je bois un verre au bar et je me retrouve assis à coté  d'une personne avec un accent italien, je l'ai remarqué car il avait l'air aussi perdu et mal à l'aise que moi, bref loin du Poker No Stress!

Le tournoi commence, "l'italien" du bar est assis à ma table deux sièges avant moi. Les autres joueurs se connaissent tous, la partie commence, "l'italien" suit un des premiers coups, il se fait relancer direct. Là je me dis - vue comment les habitués se regardent en souriant - c'est qu'ils vont nous mettre la pression. Bonjour le stress et adieu le Poker No Stress.

« L’italien » a sauté dès la première demi-heure, il était loin du "Poker No Stress" ce qui a augmenté mon stress, car je me disais que les autres habitués voulaient que je sois le prochain...  (On se sent vraiment mal, on se dit qu'on n’a pas droit à l'erreur, Poker No Stress n'est plus qu'un lointain souvenir.)

J'ai réussi à en sortir trois. En tournoi d'association, quand je perdais ou gagnais un coup, le perdant et le gagnant se serrent la main. Au cercle, personne n'a voulu me serrer la main et tous les autres joueurs disaient que j'avais de la chance ce qui a accentué le stress. 
Du coup sans aucun outil "Poker No Stress", j'ai tout perdu en changeant de table.

En résumé, j'ai joué serré et très peu bluffé. Le stress de passer pour un "fish", l'impression que la table entière n’attentait qu'une erreur pour me manger, le fait de jouer dans un grand cercle parisien pour la première fois. Toutes ces conditions ont fait durer le stress du début jusqu’à la fin du tournoi...

Merci d'avance de vos solutions "Poker No Stress"

Greg G.

Diagnostic et Action Poker No Stress

Retrouvez l'étude de cas dans le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poker"...

1- Première étude Poker No Stress du 7/11

publié le 27 oct. 2011 04:11 par Marc Polizzi   [ mis à jour : 3 févr. 2013 02:48 ]

Description Poker No Stress

Bonjour Pascale et Marc,

Je fais suite à l’article "Poker No Stress" posté par François Montmirel sur son blog et je vous écris donc pour vous expliquer mon stress poker le plus marqué… J’espère que vous aurez une solution "Poker No Stress" pour moi car je pense que ce stress me fait perdre de l’argent dans le sens ou je n’optimise pas mon jeu au maximum… Vous allez comprendre :

Lorsque j’entame une partie live, j’ai peur d’être éliminé trop vite, non pas parce que je perdrais mon buy-in (j’ai une bankroll management très stricte et donc je joue des tournois que ma bankroll me permet de jouer, jamais des tournois dans lesquels le buy-in serait trop élevé pour moi) mais parce que je serais privé de jeu : je serais obligé de regarder les autres jouer et je risquerais de m’ennuyer (même s’il est intéressant de regarder le jeu se dérouler sans y participer, sans compter les informations que l’on peut obtenir sur les autres joueurs). 

Du coup, n'étant pas en "Poker No Stress", mon jeu étant plutôt tight agressif, je rentre dans trop peu de coups en début de parties. Je perds donc une belle occasion de faire des jetons et de pouvoir me placer idéalement pour atteindre la table finale voire une belle place ITM.

Je précise que ce stress est limité au live puisque sur l’internet, il n’y a pas ce problème : quand vous êtes éliminé d’un tournoi, vous vous inscrivez instantanément à un autre et vous pouvez rejouer rapidement. Mes résultats sont d’ailleurs meilleurs sur le net qu’en live (il faut dire que je joue énormément sur le net donc je me donne plus de possibilités de faire des résultats en restant Poker No Stress).

Je pense donc que ce stress pokérien de l’élimination précoce m’empêche d’atteindre des objectifs largement à ma portée…

Je vous remercie d’avance pour l’aide que vous pourrez m’apporter en "Poker No Stress" pour combattre mon principal stress au poker.

Bonne journée et à bientôt,

Sébastien M.

Diagnostic et Action Poker No Stress

Retrouvez l'étude de cas dans le ebook Kindle Amazon "Gestion des stress au Poker"...

0- Ouverture du jeu Poker No Stress

publié le 27 oct. 2011 03:59 par Marc Polizzi   [ mis à jour : 3 févr. 2013 04:17 ]

C'est parti vous pouvez envoyez votre étude de cas "Poker No Stress"

http://www.over-pair.com/article-gagner-un-livre-et-votre-stress-coaching-gratuit-87623393.html


1-9 of 9