Le Rôle play

 

PETITES INFORMATONS SUR LE RÔLE PLAY :

1- RESUME (pour une lecture rapide)

a) « RP » DEFINITION 1 :

- « La particularité essentielle du jeu de rôle est son absence totale d´intéressement, d´enjeu. Aucun participant n´est désigné gagnant ou perdant en fin de partie. Le but de chacun est de partager avec les autres une histoire divertissante, stimulante intellectuellement, émouvante, et non de prouver une quelconque supériorité. »

Il peut se pratiquer :
- directement dans le jeu de HC (sur le « terrain »)
- dans le Forum de HC : « L’Antre des Aventuriers » ou « Guérilla ».


b) AVERTISSEMENTS :

Il est important de savoir que des forums sensibles comme
« Guérilla » existent, il est d'autant plus fortement déconseillé d’insulter ou de « traiter » les races ennemies, surtout en le faisant de façon systématique et répétée .
Cela ferait immanquablement dévier le sujet, et sortir les joueurs de leurs gonds, donc du jeu de rôle ! Tel n’est pas le but du « RP ».

Le « RP » ne doit pas servir de prétexte à développer et encourager des haines quelles qu'elles soient, (anti-raciales, ou anti-clans), même dans Lorndor, mais plutôt à encourager les « ennemis » à échanger sur leurs stratégies de combats, leurs motivations, leur vécu de combattants, ou encore leurs histoires personnelles.
Il est inutile de débiter des termes empreints de grossièreté et de vulgarité ou dépréciatifs envers l’ennemi, par contre, l’humour, s’il reste rédigé en des termes respectueux, est tout à fait bienvenu.
Donc réfléchissez bien à ce que vous allez écrire et induire avant de poster, merci.
Un jeu reste un jeu, non pas une bataille de chiffonnier.

Autre chose : il vaut mieux éviter de "parler" à la place d'un autre joueur quand nous écrivons notre texte "RP", c'est à dire d'incorporer les actions ou les paroles du personnage d'un autre joueur, car c'est délicat de jouer à la place de quelqu'un d'autre ; alors là aussi il vaut mieux s'abstenir.



c) « RP » DEFINITION 2 :

Le rôle Play, c'est donner vie à un personnage, dans le sens où le personnage n'est plus un outil qui permet de créer une interaction avec le jeu, mais un élément du jeu à part entière, un « jeu dans le jeu » en somme.

d) « RP » DEFINITION 3 :

(…)"Au final, le rôle play est l'intérêt majeur de Jeu De Rôle, ce qui nous permet réellement de vivre des aventures en dehors de notre cadre de vie réel. Plus subtil que d'accumuler des XP et des trésors, cela nous permet de vivre de fantastiques gestes héroïques, d'accomplir des actions surhumaines et de vivre des situations épiques dans des époques aujourd'hui révolues, dans des univers fantastiques ou futuristes."
( citation de Pyrod Chocobo Asthmatique)

_____________________________________________________________

La suite de ce texte vous informe sur :

A - QU’EST-CE QUE LE ROLE PLAY ?

- jouer RP

1 - la différenciation entre joueur et personnage

2 - l'imaginaire 

3 - la cohérence

4 - le background 

5 - la liberté 

B- COMMENT PROCEDER

1) L'écriture

2) l'action

3) L'objectif 

____________________________________________________________

2- EN PLUS DETAILLE :

A - QU’EST-CE QUE LE ROLE PLAY ?

- jouer « RP » :
C’est créer un personnage ( avec une personnalité et un style qui lui sont propres et ne correspondent pas forcément à ce que vous êtes dans la vraie vie ), et lui donner vie, en construisant son histoire dans un contexte bien précis (en corrélation avec le scénario général du jeu), et ceci petit à petit et en direct, avec les autres personnages présents.

1 - la différenciation entre joueur et personnage :
Le joueur et le personnage sont deux entités différentes, ils ne sont pas la même personne.

2 - l'imaginaire :
Il faut imaginer ce que ferait ou dirait votre personnage dans une situation donnée, et le manoeuvrer comme une marionnette à partir de ce que vous avez imaginé.


3 - la cohérence :
Le personnage que vous jouez doit avoir une attitude cohérente avec l'univers et les autres personnages qui l'entourent, vous devez faire abstraction de ce que vous savez ou pensez, afin de vous mettre dans la peau de votre personnage. C'est certainement le plus difficile à appréhender, cette histoire de cohérence et d'abstraction des réflexes du joueur.
Il faut aussi rester cohérent au niveau spatio-temporel : on ne doit pas jouer un personnage dans deux endroits différents simultanément, ce serait irréaliste... il faut donc tenir compte de l'espace ( distance) et du temps de la manière la plus logique possible.


4 - le background :
Le background est la toile de fond, l'histoire d'un personnage ou d'un univers. Il est vivement conseillé de bien connaître le background d'un univers avant d'y jouer son personnage. Il est également important de créer une base d'histoire à son personnage (son enfance, son cheminement jusqu'au moment présent) afin de mieux cerner ses réactions et sa façon de penser.

5 - la liberté :
Ce qu'on ne peut pas faire physiquement dans le jeu peut se pratiquer dans le rôle play : ainsi, on peut assister à des complots, des prises de pouvoir politiques, des querelles de familles, des histoires d'amour... autant de choses qu'un jeu ne peut pas reproduire d'une facon crédible, mais qui peuvent se passer dans votre imaginaire, dans vos mots. En rôle play, tout est permis, la seule limite, c'est la cohérence et …
… le respect des autres joueurs en faisant attention de ne pas vous laisser emporter en dehors du jeu, pour en arriver déplorablement à formuler des propos insultants ou dévalorisants. ( renvoi aux « Avertissements en haut de page »).


6 - la signalétique :
En général, les joueurs rôleplay utilisent un certain nombre de codes qui peuvent paraître obscurs à quelqu'un qui ne les connaît pas.
- les parenthèses : sont utilisées pour dire quelque chose hors rôleplay (hrp), c'est à dire qu'entre parenthèses, c'est le joueur qui parle, et non plus le personnage.
- les *...* ou les <...> : sont utilisés comme des émotes, ces balises permettent de décrire le personnage physiquement.
- pour la question des canaux de chat, tout dépend des joueurs... certains pratiquent le rôleplay uniquement en alentour, d'autres sur les canaux communs... chacun est libre ici…


________________________________________________________

B- COMMENT PROCEDER :

1) L'écriture :
- soit on aime bien écrire, et on fait un récit "littéraire" du début de la vie de son personnage jusqu'à maintenant : une belle biographie que l'on pourra poster sur les forums .
- soit on n' aime pas trop écrire et on fait un récit plus sommaire de la vie de son personnage, que l'on pourra aussi rendre publique.
- soit on n'a pas envie de se prendre la tête avec ça, et on crée une sorte de fiche d'identité très sommaire que l'on gardera à la maison comme référence, en y notant régulièrement les évolutions et les péripéties de son personnage.


2) l'action :
"bon, je suis dans le jeu ... je fais quoi?" :
Hé bien faites ce que votre personnage ferait dans la même situation selon vous!
- Exemple : Vous venez d’arriver au château, : que va faire votre personnage.... aller tuer une bestiole ?... aller parler au grand type là-bas ? ...chercher un marchand ? ...
… chercher du travail ?
Même chose quand vous vous adressez à d'autres personnages... par exemple, quand votre personnage aborde un autre personnage, il ne commencera pas par l'appeler par son nom ... ben oui, vous, vous savez le nom du type, c'est marqué au dessus de sa tête, mais votre personnage, lui, ne dispose pas de cette information, dans son monde à lui, ce qui est crédible ( les noms des gens ne s'affichent pas au dessus de leur tête)...
... et ça fait un excellent prétexte pour débuter une conversation :
- "Hé, salut! Je viens d'arriver, c'est chouette ici"
- "oui... je ne suis pas là depuis très longtemps non plus"
- "ah oui? Et comment vous vous appelez?"
... et c... tout cela variant selon le caractère, l'humeur, ou les objectifs de votre personnage.

- Et les joueurs qui ne jouent pas de personnages alors?

Vous tomberez forcément sur des joueurs qui ne connaissent pas le rôle play... vous pouvez les ignorer (uniquement si vous êtes en pleine conversation ou en pleine action), ou leur parler entre parenthèses et leur expliquer votre façon de jouer... Mais en aucun cas, les critiquer ou considérer qu'ils ont moins leur place que vous dans le jeu, toutes les façons de jouer sont respectables, et on est tous là pour s'amuser.


3) L'objectif :
- bon ben voilà... et c'est quoi le but du jeu maintenant?

Ce qu'il y a de bien avec le jeu de rôle, c'est que le but n'est pas de gagner, le but, c'est de jouer :

Personne ne perd, personne ne gagne, tout le monde joue, tout le monde s'amuse ... L'important, c'est de vivre des trucs, de ressentir des choses en jeu... bref, amusez vous, ne pensez pas a la suite, vivez l'instant et profitez-en !