Madagascar 1

Dans ce pays grand comme la France, deux projets sont soutenus par Planète Cœur :
1) les parrainages de scolarités (voir ci-dessous)
2) l'association OVARANGE (cliquer ici)

Opération Ginah !

Le 2 février 2018 à 12:53, Michel Bouchareine  nous écrivait :

Bonjour à mes amis de Plan
​è​
te Cœur

Lors de notre  passage 
​a​
u lycée Champagnat en décembre dernier ,nous avons  rencontré une jeune infirme de 12 ans avec 2 pieds-bots qui vient au lycée Champagnat sur les épaules de son père.

J’ai voulu m’occuper de son cas. Rentré  à Paris, je contactais le professeur Vialle, chirurgien orthopédiste, spécialiste des enfants, qui m’a confirmé qu’une opération lui rendrait l’usage de ses jambes et m’a renvoyé vers un chirurgien membre d’une association de bénévoles de la R
​é​
union, qui se déplace lundi prochain 5 février à Tana pour pratiquer des opérations ! 

Il va voir notre élève et pourrait l’opérer dans la semaine.
​ ​
Coût 
​: ​
quelques centaines d’euros, alors que l’opération 
​à​
 Paris revenait 
​à​ 
près de 10.000 euros (plus le coût du transport) !!!

Si l’opération se fait, j'aimerais faire un don à l’association de ce chirurgien et demander à Planète Cœur une avance qui serait remboursée par l’appel à donateurs que je ferais dans mon entourage... 

Le 7 février 2018 à 16:21, Michel Bouchareine nous écrivait à nouveau :

Bonjour
Je suis très touché et ému par cet élan de générosité  que vous montrez tous  pour Ginah ,comme vous l’avez toujours montré pour les jeunes de Madagascar.

Les nouvelles de notre infirme sont très encourageantes .Le chirurgien l‘a vue lundi, n’a pas diagnostiqué de problème neurologique  pour ses pieds, et a d
​é​
cid
​é​
 de l’opérer aujourd’hui. Ses parents ont pleuré de joie à cette première nouvelle, m’a dit Frère Alexandre, le directeur du Collège-Lycée Champagnat, qui les avait accompagnés.

De famille pauvre, notre Ginah n’avait jamais consulté de médecin, ni passé de radio pour son infirmité, et personne n’imaginait qu’elle remarcherait un jour ! 

J’attends des nouvelles de son opération ce soir. Merci à Plan
​è​
te Cœur, à ses responsables, adhérents et sympathisants, qui donnez de votre temps et de votre peine pour soulager les Malgaches ! Je peux vous assurer, une fois encore, que chacun de vos dons prend une valeur inestimable quand il arrive la-bas ! Et bien sûr, je vous transmets les nouvelles de Ginah d
​è​
s que j’en aurai...

Bien amicalement …et encore merci  et merci !

et le 7 février 2018 à 16:28:51 UTC+1, Frère Alexandre nous écrivait de Madagascar :

Objet : Opération réussie pour Ginah !

Bonsoir Michel,

Juste t'informer que Ginah va bien après l'opération. Je suis allé la voir cet après-midi. Elle ainsi que ses parents sont fous de joie en voyant les pieds de Ginah bien remis droits. Elle sort de l'hôpital samedi matin.
Je vais aller les chercher.
Un grand merci à toi et à toute l'équipe de Planète Cœur !



 









D'autre nouvelles de Ginah en mars
La famille a eu un rendez-vous à l'hôpital le 12 mars.
Ginah va bien malgré quelques douleurs au niveau des chevilles et des orteils.
La ré-éducation prendra plus de temps qu'on ne le pensait.
Elle ne peut venir encore à l'école. Le rendez-vous a l'hôpital
est dans un mois.
Michel va lui faire parvenir prochainement un fauteuil roulant pour enfant provenant d'un don.

Son chirurgien explique :
Apres une intervention de Talectomie (on enlève un os, le talus, pour corriger la déformation qui était extrêmement sévère) l'enfant reste plâtré 4 mois. C'est long mais c'est très important. la reprise d'appui (debout) peut se faire progressivement vers 4 mois.. A 2 mois post opératoire, elle devra repasser au bloc pour enlever les broches mises en place, et refaire des plâtres.
 
Ginah devrait pouvoir marcher les pieds à plat (appui plantigrade) grâce à cette intervention, sans cannes. 
Mais cela se fera progressivement, elle aura besoin de cannes pour sa rééducation.  Elle ne devrait pas avoir de douleurs à la marche. 
 
Si je ne me retenais pas, 
j'irais dans mon jardin
j'y danserais sur la neige, 
je ferais voler la poudreuse
tant cette nouvelle est merveilleuse !

J'imagine le jour 
où les pieds de cette enfant 
vont battre la mesure, 
se mettre à danser, à courir, 
à taper dans un ballon.
Mais avant, 
ils vont tout droit se poser précautionneusement sur le sol, 
tâter le terrain, 
éprouver cette sensation toute nouvelle,

Grâce à eux, Ginah 
va se mettre avec appréhension et joie enfin debout, château branlant... 
Puis, le plus téméraire de ses pieds 
va faire le premier pas. 
Pour ne pas être en reste, 
le deuxième un peu tremblant 
va lui passer devant 
et la mener un peu plus loin.
A partir de là, 
on peut raisonnablement penser 
qu'ils ne vont plus s'arrêter.

Apprendre à marcher à 12 ans 
c'est quitter le dos de son père,
lâcher les bras des siens, 
c'est enfin ne plus être pour eux 
un poids,
c'est accéder à l'autonomie, à la liberté. C'est devenir comme tout le monde. C'est sans doute un peu renaître.

J'imagine Ginah qui passe son temps incrédule à contempler ses pieds.
Ses pieds dont la vue durant 12 ans
la rendait honteuse, la faisait souffrir,
aujourd'hui, elle les aime, 
elle les admire.

Merci à la science, merci aux chirurgiens, à leur association,
à Michel, aux amis de Planète Cœur.., merci merci !

Je vous embrasse You made my day !


Myriam (secrétaire de Planète Coeur) 
lorsqu'elle a appris la nouvelle
du succès de l'opération...


Le fauteuil roulant pour enfant est bien arrivé !
Il devrait permettre à Ginah de
se déplacer sans l'assistance
de ses parents.
Cette liberté relative devrait aussi l'aider à patienter jusqu'à ce que, délivrée de ses plâtres, une nouvelle vie debout puisse enfin commencer pour elle...


Les dernières nouvelles  reçues en septembre !
Une fois les broches retirées Ginah a encore dû attendre
2 longs mois avant de songer
à se tenir debout.
Mais aujourd'hui, elle parvient
à faire seule quelques pas à l'aide de ses cannes anglaises.
Grâce à ses séances chez le kiné, nul doute qu'elle va gagner en autonomie.
Bien sûr, son apprentissage prend du temps et tous les bénévoles de Planète Coeur lui souhaitent patience et courage !




Collège - Lycée Champagnat

Depuis l'été 2015 : en partenariat avec la Fondation AIr FrancePlanète Cœur a financé successivement :
  • l'achèvement de la construction du Lycée Champagnat d'Antanarivo en 2015 
  • l'aménagement de la cour en terrain multisports en 2016
  • l'équipement d'une salle informatique opérationnelle dès la rentrée 2017
La façade du nouveau bâtiment 
en septembre 2015
Préeau en septembre 2015
Le préau du nouveau bâtiment 
en septembre 2015
 

L'escalier et les sanitaires 
du nouveau lycée en septembre 2015
 
Une salle de classe en septembre 2015
Une salle de classe du nouveau lycée
en septembre 2015

Pour soutenir les projets de Planète Coeur à Madagascar, vous pouvez faire un don

* soit par paiement en ligne à l'aide de votre carte bancaire en cliquant ici
(site sécurisé du Crédit Mutuel)

* soit en envoyant votre chèque à l'ordre de "Planète Cœur - Lycée Champagnat" 
au siège de l'association : Planète Cœur, mairie, 50 bis rue Nationale, 78940 LA QUEUE LEZ YVELINES

Dans tous les cas, le reçu fiscal permettant de récupérer 66% de votre don 
sous forme d'une réduction de votre impôt sur vos revenus 2018
vous sera envoyé en février 2019.

Madagascar...
cette ancienne colonie française est devenue l'un des pays les plus pauvres du monde :




 




 











ą
Thierry Dolidon,
24 août 2016 à 04:45
Comments