Stop aux pignons de pin

Depuis de nombreux mois, vous êtes chaque jour victimes des effets secondaires insoupçonnés d'une consommation de pignons de pin, souvent importés de Chine. Nous avons nous mêmes été victimes pendant près de 3 semaines d'une altération du goût appelée : dysgueusie. Charmant.
 
Le produit est dans les grandes enseignes, au plus près de chez vous.
Sur ce site, vous serez rassurés peut être, car vous trouverez de l'information la plus factuelle possible et que vous verrez que vous n'êtes pas seuls.
Le site ambitionne de répondre aux questions suivantes :
 
- La pignonite, de quoi s'agit il?
- Qui est concerné?
- Que disent les distributeurs et fabricants?
- Que disent les autorités?
- Quels sont les symptomes?
- Que faire une fois les symptomes constatés?
- Pourquoi est ce toujours en vente? etc.
 
Mais, vous l'aurez compris, même si nous nous efforçons d'être le plus objectif possible, nous voulons avec ce site surtout la vérité sur la sécurité alimentaire et la suspension à titre de préventif des produits.
 
Votre contribution est essentielle. Pour vous. Pour ceux qui sont actuellement dans les rayons, le paquet de pignons à la main.

60millions-mag.com dans un article sur le web soulignent le problème le 12 août 2009 :

"Chaque semaine ou presque, nous recevons des témoignages de personnes qui se plaignent d’avoir eu un goût amer dans la bouche. Après quelques recherches sur Internet, ils font le lien avec les pignons de pin qu’ils avaient, effectivement, mangés quarante-huit heures auparavant.

Le scénario est identique : une perturbation du goût qui disparaît spontanément au bout de quelques jours et qui fait suite à l’ingestion de pignons souvent d’origine chinoise, mais pas seulement. Des pignons provenant du Pakistan ont également provoqué ce phénomène.

Une affaire connue depuis 2000, mais pas une priorité de santé publique

Le lien entre les pignons et cette altération du goût a été fait dès 2000 dans une communication de la directrice du centre antipoison de Bruxelles. Neuf ans plus tard, elle continue à enregistrer des cas en Belgique. «Il ne s’agit pas d’une priorité de santé publique car il n’y a pas de troubles de santé associés, mais le phénomène nous intrigue et un médecin de notre équipe va s’y intéresser à nouveau», nous a-t-elle annoncé.

En France, les centres antipoison recensent les cas depuis juillet 2008. Ils ont comptabilisé plusieurs centaines de victimes. Mais on est toujours en panne d’explication.

La société Daco France, qui importe notamment des pignons chinois a indiqué travailler sur plusieurs pistes : des variétés non comestibles mélangées à des variétés comestibles, le rôle des triglycérides ou un problème de conservation, mais sans résultat pour l’instant.

Que faire si vous être victime de ce goût amer ? (voir la rubrique conseils)

Si vous êtes victime du syndrome du pignon de pin, pas de panique : aucun danger pour la santé n’a été constaté. Nous vous conseillons cependant de contacter le centre antipoison proche de votre domicile pour faciliter les recoupements et contribuer à l’identification du coupable.

Quant à la société Daco France, elle invite les personnes victimes ayant acheté ses produits à contacter son service consommateurs."

 Quand elle répond...

Mais plus que jamais, ce site a pour objectif de fédérer, regrouper et défendre les consommateurs.

Si vous souhaitez apporter votre contribution active à notre défense, contactez nous par mail : stop_aux_pignons_de_chine@live.fr