Ma passion

 Pierrette Saulnier

    pierrettesau@aol.com 

     Http://pierrette.saulnier.googlepages.com


 

                                                          « Le journal créatif »

Depuis que je l’ai rencontré, je suis demeurée une écrivaine assidue et une artiste résolue à développer mon potentiel humain, en douceur et à le faire connaître à d’autres qui ont le même désir que moi.  

 

J’ai évolué auprès d’une clientèle, victimes de violence conjugale et d’abus sexuel, et auparavant, auprès de personnes éprouvant des difficultés émotionnelles.  Ces expériences professionnelles m’ont fait réaliser que l’on mettait tout le focus à « réparer » des gens en se concentrant particulièrement sur leurs problèmes.  Avec les nouvelles techniques que je véhicule, je préfère travailler avec les forces des personnes.  Ces forces existent en chacun de nous.   

Je me consacre à plein temps dans cette technique fascinante que je considère comme la « médecine douce » des thérapies conventionnelles. 

 

Certains objectifs que l’on peut viser :

 

  • Exprimer nos émotions et pensées
  • Apprendre à mieux se connaître
  • Trouver des solutions à ses dilemmes
  • Initier des changements
  • Renforcir ses choix dans la prise de décisions et ses capacités à assumer les conséquences
  • Améliorer ses relations, avec soi et les autres
  • Faire du ménage d’un bagage qui nous maintient prisonnière ou prisonnier
  • Trouver sa mission
  • Entrer en contact avec sa sagesse intérieure
  • Développer sa créativité 
  • Retrouver l’esprit du jeu et la spontanéité de l’enfant intérieur
  • Explorer différents médiums artistiques (crayons, peinture, coupures de magazines, craies pastelles, etc.
  • Sortir du monde logique pour entrer dans le monde intuitif (le côté droit du cerveau = intuition, créativité, fantaisie, rêves, spiritualité) et faire le pont entre les deux hémisphères dans un processus créateur. 

Forme d’art thérapie

 

Le journal pourrait faire partie de ce que l’on considère l’art thérapie, puisqu’on y trouve autant du dessin, de la peinture, du collage ou de la sculpture.  Ces exercices nous font prendre contact avec notre intériorité.

 

 A          Accéder, c’est se permettre de pénétrer dans notre monde intérieur.

 R          Relâcher, c’est exprimer sur papier ou faire prendre forme à l’extérieur de soi.

 T          Transformer, c’est re-créer notre future de façon différente par l’action.

  

Le mode intuitif

 

Mon approche thérapeutique s’est orientée vers une approche holistique puisque dans mon cheminement, j’ai adhéré aux théories qui considèrent tous les aspects de l’être humain : mentale, physique, émotionnelle, sociale et spirituelle.  La psychanalyse de Carl Jung qui encourage le processus d’individuation, m’a toujours interpellée.  Comme la quête de sens est criante dans notre société et qu’elle devient un mal existentiel, le besoin de se ressourcer intérieurement devient une priorité pour plusieurs. 

 

Le journal comme outil thérapeutique

 

Notre journal devient notre voix.  Capable de s’exprimer, sans interruption ou jugement, nous parvenons à valider la valeur primordiale de nos expériences de vie.  Lorsque les maux deviennent trop difficiles, les images, les formes, les barbeaux viennent mettre une signification concrète sur nos expériences en mots très clairs et nous pouvons par la suite transformer ces découvertes en forces intérieures pleines de sagesse.

 

Le journal est d’ailleurs de plus en plus utilisé dans les secteurs de santé : 

  • personnes souffrant du cancer ou en phase terminale. 

On l’utilise en psychothérapie,

  • pour troubles d’apprentissages et de comportement, difficultés d’expression par la parole, des traumatismes sévères, tels abus sexuel, violence conjugale ou sociale, période de deuils, pertes de toute sorte, 
  • des problèmes de dépendances, (alcool, drogue, affectif, jeu), 
  • des conflits de travails ou personnels, etc.

Grâce à l’effet apaisant et régénérateur que procure cette pratique continue, on a remarqué que certaines personnes avaient bénéficié d’une diminution dans leurs fréquences cardiaques, pressions artérielles et rythmes respiratoires.  De plus, plusieurs études ont démontré des bienfaits surprenants sur l’impact au système nerveux et immunitaire, puisque ce sont les émotions non résolues, non exprimées qui causent un stress physiologiques et créent une dysfonction de ces systèmes. 

 

Selon certaines approches, la maladie est l’expression d’un déséquilibre causé par un conflit émotionnel.  La maladie est un révélateur de conscience.  Le premier pas vers la guérison

consiste à  saisir ce que le « mal-a-dit ». 

 

Mission :

 

J’ai choisi comme mission, « d’amener les gens ailleurs », ailleurs de ce qu’ils ou elles sont, en ce moment.  J’invite les gens à aller plus loin que leurs pensées, leurs actions, leurs croyances pour y découvrir un monde merveilleux.

 

Consultez mon site web pour un aperçu de mes ateliers :  http://pierrette.saulnier.googlepages.com 

 

© Pierrette Saulnier, 2009