2014 "Heureuses les invitées"

« La forêt m’entoure, si belle qu’elle devient une prière.
Tout seul je fais en moi-même une retraite fermée,
Avec mon âme pour cellule et la forêt pour monastère…
Mes pieds me font mal. Le sac se fait plus lourd.
Mes pas martèlent des Ave distraits.
La fatigue maintenant est ma véritable prière.
Ce kilomètre pour cet ami qui m’est cher.
Cet autre en union avec le Christ au calvaire.
Cet autre encore pour tous ces vieux péchés qui font tache grise sur le passé…
Une longue prière dans la cathédrale de beauté.
Une heure de train.
La vie coutumière qui reprend.
Mais j’ai de l’air pur plein le cœur et l’âme
.

Guy de Larigaudie






ĉ
Eric de Lamberterie,
31 oct. 2014 à 11:37
Ċ
pélerinage vezelay,
14 oct. 2015 à 12:40