Le Pédibus de Montanay


Vous avez envie que votre enfant arrive bien aéré et plein d’entrain à l’école en marchant mais vous ne pouvez pas l’accompagner vous-même certains jours ? Ou bien vous ne voulez plus faire le trajet en voiture tous les matins ?
Alors, utilisez le Pédibus de Montanay. L’essayer, c’est l’adopter !
 
Le Pédibus est proposé tous les matins d’école aux enfants scolarisés à Montanay. L’encadrement est fait par au moins 2 adultes bénévoles (parents ou non), les « conducteurs », qui peuvent se rendre disponibles un ou plusieurs matins par mois à tour de rôle pour accompagner la petite caravane jusqu'à l'école.
Deux lignes de Pédibus existent à Montanay (plans et horaires détaillés visibles aux rubriques concernées) :
  • la ligne 1, active tous les matins d’école, dans le haut de Montanay, depuis le 13 décembre 2007.
En 2017-2018, elle regroupe une quarantaine de familles, soit environ 60 enfants, dont 1/4 de maternelles. Sur
la trentaine de conducteurs réguliers au total, entre 4 et 6 se sont relayés chaque jour pour accompagner les 40
enfants empruntant la ligne tous les matins.
  • la ligne 2, a repris du service en 2017 et est active tous les matins d’école. Son parcours couvre une partie du bas de Montanay. 
A l’arrivée à l’école, les enfants sont laissés au portail de leur école.

Pour emprunter le Pédibus, les enfants doivent être inscrits et les parents doivent avoir signé la charte et accepter de se libérer au moins 2 fois par trimestre pour accompagner la petite caravane (ou se mettre d'accord avec un membre de la famille, voisin, connaissance, pour faire cet accompagnement à leur place) ; les papiers d'inscription sont téléchargeables ci dessous, et également disponible à la mairieL’inscription peut se faire tout au long de l’année, et indifféremment pour un ou plusieurs jours. Un gilet jaune de sécurité dont le port est obligatoire sera donné à l’année aux enfants participants. 

Les papiers d’inscription remplis pourront être remis dans la boîte aux lettres bleue du Pédibus près de la bibliothèque.

En plus des conducteurs, nous avons besoin de remonteurs : Vous êtes en voiture à l'école et vous voyez un conducteur pédibus en gilet jaune faire signe pour remonter vers le centre du village ? Faites le monter, les 10 minutes que vous lui ferez ainsi gagner lui permettront d'accompagner plus fréquemment les enfants ...

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Mme Delaye Myriam  au 06.16.42.56.25.
Infos pédibus Grand Lyon : http://blogs.grandlyon.com/pedibus/ (le reportage photo de ce blog a été fait à Montanay à l'automne 2011)

Le pédibus de Montanay fête ses 10 ans !!!


Mardi 12 décembre, 300 enfants se sont rendus à l’école Louis GUILLEMOT à pied pour fêter les 10 ans du Pédibus de Montanay.

Il y a 10 ans, la classe de CM1 se rendait à l’école pour la première fois en Pédibus. Depuis ce 11 décembre 2007, le Pédibus n’a cessé de fonctionner. 2 Lignes existent et permette à une quarantaine d’élève de la petite section au CM2 de se rendre à l’école à pied en toute sécurité, encadré par quelques accompagnateurs (bénévoles ou parents d’enfants scolarisés).

Remerciement à tous les enfants du Pédibus qui chaque matin avec votre gilet jaune empruntez le Pédibus, quel que soit la météo. Si le pédibus existe c’est grâce à l’implication :

·         Des bénévoles, de parents qui accompagnent et encadrent le Pédibus 

          Du corps enseignant (maternelle et élémentaire qui fait la promotion chaque année et reconnait les bienfaits du Pédibus.

·         De la mairie et du Grand-Lyon qui accompagnent le Pédibus et participent à la sécurisation des trajets

·         Des enfants qui viennent 

Ce mardi 12 décembre le cortège est partie à 8h depuis le parking du Foyer rural entouré de chants et  de la bonne humeur avec en tête de file la mascotte de la chenille effigie de la démarche. Une réception attendait cette joyeuse troupe au gymnase de l’école Louis GUILLEMOT où les enfants se sont vu remettre une boîte à gouter garnie.


Bravo à tous !!




ĉ
Myriam Delaye,
24 juin 2018 à 12:52
Ċ
Francois Poirier,
12 sept. 2015 à 02:45
Ċ
Francois Poirier,
12 sept. 2015 à 02:44