Les Familles

ESSAI DE RECONSTITUTION DES FAMILLES DE PATURAGES AU XVIIIème SIECLE
 
  

Objectif du travail:

 

Pour chaque nom de famille apparaissant dans les registres paroissiaux de Pâturages entre 1683 et 1797, identifier tous les porteurs du nom, les relier entre eux et par là-même reconstituer les familles.

 

Le but recherché n’est pas d’établir des descendances complètes pour ces divers patronymes ;  néanmoins, comme beaucoup de ces familles « voyagent » de Pâturages aux paroisses voisines et retour, la recherche a été étendue dans la mesure où ça permet de clarifier les liens entre divers porteurs du nom:

            *Aux registres paroissiaux de Quaregnon : en effet, beaucoup de familles de Pâturages sont inscrites dans ces registres avant que Pâturages ne devienne une paroisse indépendante en 1683

            *Aux actes de l’état-civil du canton de Pâturages pendant la période révolutionnaire et aux actes de décès de l’état-civil de Pâturages pour la première moitié du XIXème siècle, qui donnent pas mal de renseignements sur les Pâturageois du XVIIIème

            *Aux registres paroissiaux de Frameries et de Wasmes du XVIIIème où de nombreux Pâturageois viennent s’établir ou simplement se marier

 

 

Méthodologie:

  

Comme les actes de Pâturages, principalement de mariage, donnent peu de renseignements et ne permettent pas de reconstituer une ascendance aussi facilement qu’à Wasmes ou Frameries par exemple, l’identification des membres d’une famille a été faite en suivant les critères suivant, de moins en moins certains :

 

-          filiation dans les actes de mariage ou de décès

-          date et lieu de naissance complets

-          identification d’un autre parent (frère/sœur, grands-parents,…) dans les actes

-          1 seule naissance correspondant  a/à l’âge au moment du mariage b/à l’âge au moment du décès c/à la période pendant laquelle le couple a eu des enfants d/à la date du mariage -~25 ans

-          correspondance entre le groupe des témoins au mariage (TT) et des parrains/marraines (SS) porteurs du même nom et le groupe des frères et sœurs ; attention, les premiers enfants d’un couple peuvent être parrains/marraines des plus jeunes ; information souvent intéressante, les enfants d’un premier mariage parrains/marraines des enfants du deuxième lit

-          un seul couple souche

-          un seul couple ayant des enfants d’abord à Quaregnon avant 1675 ensuite à Pâturages après 1683

-          lieu d’origine d’un des parents, témoins ou parrains/marraines

et surtout une association de plusieurs de ces critères ; et puis, en généalogie comme en chimie, « rien ne se perd, rien ne se crée » !

 

Des situations douteuses peuvent être clarifiées par la reconstitution des dispenses de consanguinité ou d’affinité, souvent possibles quand accordées dans la seconde moitié du XVIIIème à des familles originaires de Quaregnon ou de Frameries, beaucoup plus difficilement si des habitants de Wasmes sont concernés, les registres ne commençant que début XVIIIème .

 

J’ai commencé à reconstituer les « petites familles », le risque de confusion étant moindre que pour les Ruelle, Dieu ou autres Urbain ; j’en profite pour identifier et encoder les « collatéraux » porteurs d’autres patronymes (descendance des filles, frères et sœurs des mariés,…). 

 

 

 

Résultats:

 

Toutes les données sont encodées dans BK6 ;  les informations collectées et les bases du raisonnement qui ont conduit à la reconstitution des liens familiaux sont repris dans les notes associées à chaque personne.
 
Les noms et prénoms dans BK6 sont standardisés (écriture moderne) afin de faciliter la recherche et l'identification des membres d'une famille.

 

Pour chaque famille les documents suivants ont été établis :

 

*Une fiche descriptive du nom reprenant

    -l’étymologie du nom d’après Herbillon-Germain

    -les différentes graphies du nom rencontrées dans les registres paroissiaux de Pâturages et le nombre d’individus concernés

    -mes hypothèses sur l’origine des porteurs d’un nom à Pâturages au XVIIème : familles-souches, origine (souvent Quaregnon mais aussi Frameries pour les familles déjà présentes fin XVIIème, Wasmes et les autres communes du Borinage pour la première moitié du XVIIIème et beaucoup plus de variété pour la seconde moitié du XVIIIème et le XIXème, ce qui correspond à l’essor des charbonnages)

    -le statut de la reconstitution, principalement les filiations douteuses, les problèmes rencontrés

    -les dispenses reconstituées                   
    -les sobriquets relevés par Eliane Huart dans son ouvrage « Ascendances de Pâturages par les sobriquet » ; une deuxième analyse des filiations a été effectuée en cas de résultats contradictoires entre mon analyse  et les ascendances données par Madame Huart
    -diverses informations complémentaires comme par exemple les hommes de fief 
    -le nombre de porteurs du nom début XXIème siècle dans la région Mons-Borinage, d’après l’annuaire téléphonique et sans certitude de liens entre ces personnes et les Pâturageois du XVIIIème ;  mais ces données montrent si le nom a disparu ou est encore porté de nos jours
    -le nombre de descendants dans ma banque de donnée BK6, toujours beaucoup plus important que le nombre de porteurs du nom (plus de mille descendants du premier couple Delattre étudié pour seulement 88 naissances de Delattre à Pâturages au XVIIIème); une table en fin du fichier descendace donne tous les patronymes rencontrés dans la descendance. Attention, seuls les porteurs d'un nom de famille listé sur cette page ont été vérifiés; les risques d'erreurs sont donc plus importants pour les autres patronymes 
 
Et en documents joints:            
    *Un arbre résumé des porteurs (masculins mariés) du nom, et leurs sobriquets
    *Un tableau de quartiers pour chaque dispense de consanguinité reconstituée

    *Une descendance complète, porteurs du nom ou non, limitée aux personnes mariées avant 1900 et à leurs enfants ; rapport BK6 « registre de descendance » reprenant aussi les notes de travail, les sources et un index des noms

 

Le nombre de descendants continuera à croitre au fur et à mesure où d’autres familles viendront s’ajouter à celles étudiées à ce jour !

 

 

 

Sources:

 

*Tables publiées par l’AGHB

            Pâturages : registres paroissiaux (° x, +), période révolutionnaire, + état-civil première moitié XIXème

            Wasmes (RP °, x, +)

            Quaregnon (RP °, x)

*Tables des RP de Frameries de Mr Mahieu

*Ascendances par le sobriquet de Mme Huart

*Annuaire téléphonique

*Les noms de famille en Belgique d’Herbillon-Germain

*Les Hommes de fief sur plume en Hainaut

*Ascendances Hainuyères publiées par le SCGD

*Dispenses matrimoniales du diocèse de Cambrai

*Actes des RP et de l’EC quand nécessaire

*fiches patronymiques déposées à l’AGHB, section Mons-Borinage

*les fichiers de certains de mes amis généalogistes (Daniel Duprez, Pol Malengreau,…) 

 

 

Votre apport:

 

Du fait de l’aspect « analyse statistique » des sources, ce travail n’apporte aucune certitude, uniquement des hypothèses plus ou moins probables.

 

Malgré le fait que je reviens plusieurs fois sur les filiations douteuses, que je compare avec d’autres sources et essaie de reconstituer avec plus ou moins de succès les dispenses, le risque d’erreur reste grand et les incertitudes nombreuses. De plus, nombre de Pâturageois se sont « exilés » et leur descendance n’apparaît pas à ce stade du travail.

 

Si j’espère que ce travail intéressera les généalogistes concernés par Pâturages, je compte d’abord sur leur indulgence mais aussi sur leur aide pour m’indiquer les erreurs possibles ou autres commentaires et anecdotes, et pour me communiquer les descendants de ces familles au XIXème et XXème siècles, à Pâturages ou ailleurs, porteurs ou non des patronymes étudiés.

 

Si vous souhaitez des renseignements sur des familles ne figurant pas encore sur ce site, n’hésitez pas à me les demander, je vous donnerai ce qui est déjà disponible dans ma banque de donnée, ou même j’essaierai de terminer en priorité le patronyme qui vous intéresse !
 
 

Philippe Capron

                         Avertissements - Nouvelles
                                Top des familles
 
Abrassart   Artus   Attenelle   Audin   Ballez   Bertiaux   Blairon  Blanquet   Bouchez Bouillon   Bourlard   Brabant   Brainet   Brasseur   Brogniez   Bureau   Capiau   Caudron   Dangre   Dascotte   Delattre   Dehon   Delhaye   Demarez   Demoustier   Denis   Destrebecq   Donfut   Dorzée   Dubois   Ducobu   Erculisse   Forgeron   François   Gerot   Grandmont   Harvent  Haussin   Juste  Lan     Legat  Lenglois   Loseingre   Louis   Maron   Masse   Maton   Mercier   Monseu  Paturiaux   Peltier   Pernet   Potier   Prouveur   Robert   Roger   Roland   Ruelle   Samain    Simon   Stievenart   Tillier   Veau   Verdure   Warenghien   Warier   Wattier  Wuillot   Wuilmart    Ziver
 

 

LES PATURAGEOIS DE QUAREGNON (article paru dans le BGH36 de Q4 1998):

 

    Pâturages était primitivement une dépendance de Quaregnon (1).

 

    "Un vaste territoire, inculte et désert, dit le "Pâturages de Quaregnon", s'étendait jadis entre Quaregnon, Jemappes, Frameries et Eugies. Les habitants de ces villages jouissaient ensemble de ces terres vagues à titre de propriétés communes: ils y faisaient paître leur bétail, en tiraient du sable et des pierres et y coupaient pour leur usage personnel les bois qui y croissaient. Au XIIIème siècle, cette jouissance commune ayant occasionné des dissensions entre ces quatre communautés d'habitants, une sentance arbitrale de l'an 1219 partagea cet immense domaine. Les habitants des quatre villages susdits n'avaient le droit ni de donner, ni de vendre, ni de transporter à des étrangers la moindre partie du domaine utile de leur lot; et ceux-ci ne pouvaient y introduire leur bétail. Cet état de chose subsista longtemps. Néanmoins, vers l'an 1645, des gens "sans feu et sans gîte" vinrent construire des habitations entre les boiset les broussailles, occupèrent les terrains contigus et en firent des jardins, des prairies et des "closures". Une population nombreuse s'y développa dans la seconde moitié du XVIIème siècle."

 

    Ces premiers habitants appartenaient à la paroisse de Pâturages, relevant de celle de Quaregnon et dont l'abbaye de St-Ghislain était collateur; la paroisse de Pâturages fut démembrée de celle de Quaregnon en 1685 (2).

 

    Les registres de Pâturages conservés aux Archives de l'Etat à Mons débutent en 1683, juste 2 ans avant la séparation de Quaregnon. On peut donc supposer que nombre de familles-souches de Pâturages devraient se retrouver dans les registres de Quaregnon; ces derniers débutent plus de 50 ans plus tôt, en 1625 pour les naissances (mais malheureusement avec une lacune entre 1679 et 1683) et en 1633 pour les mariages.

 

      Les Patronymes suivants apparaissent dans les registres de Quaregnon du début jusqu'à la fin du XVIIème siècles, puis n'y figurent plus (sauf parfois à la fin du XVIIIème siècle);ce sont ceux de familles-souches de Pâturages:

 

Andry              Dangre           Huart             Nezy(Neusy)    Sapin

Berteau(iaux)  Dieu                Langlois        Robert               Simon

Blanquet         Gallez              Liénard          Roger                Thauvoye

Bouillon          Gobert            Maron            Rousseau         Tillier

Caufriez          Haussin           Musein         Ruelle                Wattier

 

    D'autres patronymes sont communs aux deux paroisses:

 

Boucher         Delattre            Dupont         Malengreau       Urbain

Caudron         Descamps        Dusart          Michel (z)           Vilain

Cornet            Doyen              Harvengt       Quenon              Wuillot

Dehon            Dufrasne          Legat              Samain

 

    En poussant les recherches un peu plus loin, on s'aperçoit qu'un certain nombre de couples ont leurs premiers enfants enregistrés à Quaregnon, et les derniers à Pâturages. Malgré la lacune de 1679 à 1683, la liste de ces couples est assez longue et surtout bien représentative des familles-souches citées ci-dessus:

 

Andry Simon x Thauvoye Marguerite           Grandmont Pierre x Dusart Jeanne 

Blanquet Pierre x Vilain Marie                    Huart Charles x Caufriez Nicole

Boucher Jacques x Tillier Catherine              Legat François x Bertiaux Jeanne

Bouillon Jean x Dieu Marie                        Michel Balthazar x Thauvoye Marie

Caufriez Pierre x Malengreau Isabeau            Quenon Jean x Rousseau Louise

Caufriez Lambert x Malengreau Michelle       Roger Henri x Urbain Jacqueline

Caufriez George x Laurent Jeanne                 Samain Martin x Donfut Martine

Cornet Pierre x Colmant Nicole                   Sapin Denis x Destrebecq Martine

Cornet Jacques x Bertiaux Nicole                 Thauvoye Jean x Dusart Pasquette

Dangre Noël x Thauvoye Catherine              Tillier Guillaume x Delattre Anne

Dehon Pierre x Plumat Catherine                  Urbain Nicolas x Durieu Catherine

Dieu Pierre x Vilain Catherine                      Urbain Guillaume x Delattre Anne

Dieu Philippe x Doyen Catherine                  Urbain Jean x Liénard Françoise

Dusart François x Sapin Françoise                Vilain Martin x Doyen Jeanne

Gobert Pierre x Harvengt Françoise               Vilain Thiery x Cogneau Noëlle

                                                              Wattier Charles x Dupont Catherine

 

    Il est amusant de constater que les Nicole de Quaregnon deviennent des Colette à Pâturages!

 

    L'analyse de la "dispense de mariage au troisième degré de consanguinité du 27/10/1731 entre d'une part, Pierre Descamps, 40 ans, charbonnier travaillant aux fosses à charbon, demeurant aux Pâturages de Quaregnon, et d'autre part, Marie Tauveau, 35 ans, botresse (3) avec un fils des oeuvres du dit Pierre, demeurant aux Pâturages de Quaregnon" (4), confirme l'origine quaregnonnaise d'une partie des familles-souches de Pâturages.

 

 

                                    Dieu, Antoine Jh

 

            Dieu, Charles                            Dieu, Lambert

            x Nesy, Jenne                            x Maron, Barbe

 

            Dieu, Marie                               Dieu, Catherine

            x Tauveau, Antoine                    x Descamps, Lambert

 

            Tauveau, Marie            x            Descamps, Pierre

  

Des registres de Quaregnon:

    Charles Dieu et Jeanne Neusy ont comme enfants:

                17-04-1664    Charles

                20-03-1666    Charlotte

                01-01-1670    Nicolas

                10-09-1671    Marie-Françoise

    et Antoine Thauvoye naît le 12-09-1668, de Nicolas et Jeanne Wattier

 

Des registres de Pâturages:

    Pierre Descamps x 12-11-1731 Marie Thauvoye

    Antoine Thauvoye x 26-01-1699 Marie Dieu

 

    Marie Thauvoye naît le 24-01-1696; Antoine Thauvoye et Marie Dieu ont d'autres enfants à Pâturages: le premier, Pierre, naît le 08-12-1692; le dernier, Antoine, le 01-03-1704.

 

    Pierre Descamps naît le 20-01-1692; Lambert Descamps et Catherine Dieu ont d'autres enfants à Pâturages: la première, Jeanne, naît le 21-03-1687, la dernière, Laurence, le 30-03-1707.

 

 

    Commedernière preuve du lien entre les registres de Quaregnon et ceux de Pâturages, on peut relever les naissances à Quaregnon correspondant à l'âge au moment du décès du défunt à Pâturages. De mon arbre généalogique, j'ai relevé quelques cas (voir pièce jointe)

 

    Tous appartiennent à ces familles-souches communes aux deux paroisses!

    Dans chaque acte, le décédé est dit "de la paroisse".

    L'écart le plus grand (6ans) est assez fréquent chez les personnes de plus de 80 ans; pour les autres, la précision est relativement bonne.

 

    Voici quelques éléments encourageants pour tous les généalogistes ayant des ascendances à Pâturages. Malgré le caractère souvent décevant des registres paroissiaux (peu de renseignements dans les registres de maraige), à force de patience et de recoupements, il est possible de remonter jusqu'aux ascendants de Quaregnon (NB: c'est ce qui m'a amené entre autres éléments à essayer de reconstituer les familles de Pâturages - voir article ci-contre).

 

    Quant à ces autres gens "sans feu et sans gîte", il reste à les rechercher dans les registres de Frameries, Jemappes et Eugies (NB et de Wasmes): par exemple, les Blairon, Lheureux et Mahieu sont de Frameries.

 

 

(1): d'après Eugène de Seyn, Dictionnaire historique et géographique des communes belges, 1933

(2): d'après Théodore Bernier, Dictionnaire du Hainaut 1881

(3): botresse (ou boteresse), ouvrière qui transporte dans une botte (ou hotte) placée sur le dos, de la terre ou du charbon

(4): d'après Henri Pernez, Dispenses matrimoniales du diocèse de Cambrai, 1998 (R05/029)

 

 

                Philippe Capron (BGH 182)

 

 

 

 

Remarque importante: seules les familles représentées dans les tables des registres de naissance par minimum deux couples feront l'objet d'une étude spécifique (seule exception, la famille Louis); la liste des noms est données en pièce jointe (fichier AAA_Paturages_noms.xls)

Les familles qui ne sont représentées dans les tables des registres de naissance que par un seul couple sont listées dans un second fichier donné en pièce jointe (fichier AAB_Paturages_monocouple.xls)

Sous-pages (71) : Tout afficher
Ĉ
Philippe Capron,
25 avr. 2011 à 07:05
Ĉ
Philippe Capron,
25 avr. 2011 à 07:06
Ĉ
Philippe Capron,
10 sept. 2010 à 10:21
ć
Philippe Capron,
25 mars 2009 à 03:44
ć
Philippe Capron,
25 avr. 2009 à 10:04
Comments