Desailly et Farinet



Moments rares sur la colline à Farinet
Jean Desailly, Simone Valère et Patrick Crispini
le 29 juin 2000 à Saillon (Valais-Suisse)

PC DESAILLY VALERE à FARINET (Saillon-29-06-2000)‎‎‎.mp4

La vigne à Farinet, avec trois ceps pour une superficie de 1,618 m² (nombre d’or), est la plus petite vigne cadastrée du monde, dénommée ainsi en hommage à Joseph-Samuel Farinet [1845-1880], figure légendaire, fameux contrebandier et faux-monnayeur. Située à Saillon, dans le canton du Valais, en Suisse, elle produit quelques décilitres de moût, qu’on assemble à une cuvée offerte par l’un ou l’autre propriétaire-encaveur de la commune afin de produire 1000 bouteilles numérotées, vendues au profit d’une œuvre en faveur de l’enfance déshéritée.

Jean-Louis Barrault [1910-1994], qui incarna Farinet en 1938 dans le film de Max Haufler L'Or dans la montagne, tourné dans la région pour partie en décors naturels, reçut cette vigne en souvenir de sa venue en Valais. Vigneron dans l'âme, il en demeura propriétaire pendant de longues années, venant souvent en Suisse pour la vendange annuelle, entraînant avec lui des personnalités du monde des arts et du spectacle. Puis il transmit ces arpents symboliques à l'Abbé Pierre [1912-2007] qui, lui-même, les remit entre les mains du Dalaï-Lama, actuel propriétaire. Perpétuant la transmission, Pascal Thurre, et les Amis de Farinet invitent chaque année des personnalités de renommée internationale à venir travailler la vigne et continuer à célébrer l'esprit libertaire de Farinet…

Jean Desailly & Simone Valère, venaient spécialement de Paris à Martigny pour créer à la Fondation Gianadda le spectacle Saint Exupery, le Rêve d'Icare écrit par leur ami, le chef d’orchestre et compositeur Patrick Crispini, à l’occasion du 100e anniversaire de la naissance  de l’aviateur-poète. Ce 29 juin 2000, ils firent une halte sur la Colline Ardente, marchant ainsi sur les traces de Jean-Louis Barrault, dont ils furent pendant plus de 30 ans les fleurons de la Compagnie…

Avant que Jean Desailly, comme la tradition l'exige, ébourgeonne et sulfate "la plus petite vigne du monde",
Patrick Crispini dit pour ses amis un extrait d'une lettre de Paul Claudel (1868-1955),
écrite à Jean-Louis Barrault le 2 juillet 1953 :

Cliquer sur les images pour agrandir
Haut de page




Simone Valère :

"Jean-Louis a été notre guide
pendant les années merveilleuses où, auprès de lui
nous avons emmené le théâtre sur les routes du monde.
Jean-Louis chérissait par-dessus tout sa liberté,
comme Farinet, et nous la faisait partager.
Je l'imagine ici, comme un poisson dans l'eau,
étant d'origine bourguignonne et d'ascendance vigneronne.
Nous sommes heureux de pouvoir participer au spectacle
de notre ami Patrick Crispini, car Jean et moi
avons fait nôtre une devise de Saint Exupéry"
: