Face au chef-d'oeuvre...

cycle de master classes

L'interrogation face au chef-d’œuvre, qui sert de fil rouge à ce cycle de master classes, est envisagée non seulement autour d'œuvres musicales significatives, mais aussi d'une manière transdisciplinaire en questionnant un certain nombre d’œuvres primordiales d’époques et de domaines artistiques variés (peinture, sculpture, architecture, musique, danse, théâtre, cinéma, littérature...), choisies pour leur symbiose avec la thématique du cours. Les master classes peuvent être complétées, s'il y a lieu, par des répétitions et /ou  un concert de tout ou partie des œuvres musicales étudiées, accessibles aux participants des sessions.

Chacun possède sa propre définition du « beau », à laquelle il identifie son « musée personnel ». Mais, au-delà des goûts, des inclinations individuelles et des modes, qu’est-ce qui fait accéder une œuvre au statut spécifique de chef-d’œuvre ? Un savoir-faire particulier, la rareté de l’objet, sa cote marchande ou sa valeur intemporelle, universelle ? Plus globalement, quels sont les critères qui peuvent nous permettre d’affirmer que nous sommes face à un chef-d’œuvre ? Patrick Crispini propose d’interroger un certain nombre d’œuvres primordiales d’époques et de domaines artistiques divers (peinture, sculpture, architecture, musique, danse, théâtre, cinéma, littérature...), en privilégiant une approche transdisciplinaire.

Le cours est documenté par de nombreux extraits vidéo et/ou audio, complété par des exemples donnés au piano par l'intervenant.

Initiateurs

TRANSARTIS - l’Art de vivre l’art ! - et les MUSICATELIERS proposent régulièrement l'organisation de master classes regroupées en cycles thématiques, animées par le chef d’orchestre, compositeur et pédagogue PATRICK CRISPINI, auquel s'adjoignent parfois des artistes ou intervenants spécialisés invités, prolongeant ainsi l'étude par des répétitions publiques et/ou des spectacles-concerts en rapport avec les sujets traités.

Objectifs

Rencontre,écoute, observation, transmission et interprétation sont au rendez-vous des master classes, pour une approche analytique et originale des multiples aspects de la création artistique. Favorisant une démarche transdisciplinaire, à partir de cycles thématiques fédérateurs, les master classes sont complétés par une documentation audio-visuelle très complète. Ils représentent une occasion rare de jeter des passerelles fécondes entre l'écoute, l'observation, l’analyse et la contemplation, permettant à chaque participant de réévaluer son rapport à l’œuvre d’art par le prisme d’une large palette de connaissances et d’émotions artistiques vécues en osmose...

Approche transdisciplinaire

La transdisciplinarité est l’art de faire communiquer les différentes disciplines entre elles. Le regard sur les autres arts agrandit le champ d’action en ouvrant de nouveaux horizons. En ce sens elle ne doit pas être une simple juxtaposition. Comme le précise Patrick Crispini : « tout est solidaire en art. Tous les phénomènes musicaux peuvent être abordés, même auprès d’un auditoire sans connaissance préalable particulière. Il y a de l'exaltation à suivre les péripéties complexes, parfois surprenantes, de l’histoire de la musique, ses coïncidences et simultanéités avec d’autres disciplines de l’art et, pourquoi pas, avec les sciences humaines, la sociologie, la biologie, la physique, la philosophie... Saisir l'articulation d’un rythme, c’est aussi initier une réflexion sur l’idée du temps, de la durée, préoccupation constante dans l’histoire des hommes. Mieux discerner les timbres d’un orchestre et des instruments, c’est aussi suivre le passionnant parcours de la lutherie, de l’organologie. Appréhender une forme, un style, c’est se rapprocher d’une époque, d’une société, d’une esthétique. Aborder certains mystères de la musique, c’est aussi découvrir sa propre voix dans le concert de la vie ! »