Indice de diversité et équitabilité

Auteurs: BENCHRIK MADANI et LAKHDARI SAYEH
       L’étude de diversité des peuplements Arthropodiens des trois stations fait appel au calcul de l’indice de diversité de SHANON- WIENER  et de l’équitabilité.
A/ Indice de diversité de SHANON-WIENER :
       L’indice de diversité de SHANON-WIENER (H’), est la quantité d’information apportée par un échantillon sur les structures du peuplement dont provient l’échantillon et sur la façon dont les individus y sont répartis entre diverses espèces, (DAGET, 1976).
Selon DAJOZ (1975), la diversité est la fonction de la probabilité Pi de présence de chaque espèce i par rapport au nombre total d’individus.
Il se calcule par la formule suivante :
H’= -∑ (ni/ N) . Log 2 (ni/ N)

H’ : diversité spécifique.
N  : somme des effectifs des espèces
ni : Effectif de la population de l’espèce i.
B/ Equitabilité (équirépartition) :
L’équitabilité constitue une seconde dimension fondamentale de la diversité, (RAMADE,1984).
Selon DAJOZ(1995), c ‘est la distribution du nombre d’individus par espèces. Elle est le rapport entre la diversité maximale (Hmax), elle s’exprime comme suite :
E= H’ / Hmax
Hmax= Log2 (S)
S: Est le nombre d’espèces formant le peuplement.
L’equitabilité permet de comparer les structures des peuplements des insectes.
       A/ La valeur H’ égale zéro si l’ensemble contient une seule espèce, et sont égale à Log2(S) si tout les espèces contiennent le même nombre d’individus, savant que les deux valeurs sont les limites  d’une intervalle dans la quelle H’ est variable,
( BARBAULT, 1995).
       D’après le tableau n° 21, on peut conclure que les  valeurs de diversité H’ ne sont pas compares à la valeur théorique maximale de diversité Hmax, puisque dans la station II on a le même nombre d’espèces (S=12), mais les valeurs de H’ est différentes : Mars : H’=1,742, Avril : H’=2,003. (Tableau n° 21).
       Dans la station II, les valeurs de H’ dans le mois d’Avril et Juillet sont plus proche l’un de l’autre, alors qu’ils sont différentes au niveau de la valeur maximale de diversité. Ceci semble  signifier  que la distribution des individus en mois de Juillet malgré que le nombre des espèces est moindre (05 espèces) est mieux que celle de mois d’Avril qui contient plus d’espèces (12 espèces). On constate que cet ensemble d’individus possède une grande aptitude à se reproduire.
       Les valeurs de l’indice de diversité dans nos zone d’étude sont peu différents l’un de l’autre, signalons que nous avons des peuplements diversifiés mais la richesse spécifique est plus élevée dans la station I (avec 38 espèces)  ce qui explique  la présence d’un écosystème plus stable.
B/L’équitabilité :
       Elle varie entre 0 et 1, tend vers 0 quand la quasi totalité des effectifs est concentrée sur une espèce ; elle est de 1 lorsque toute les espèces ont même abondance.
       L’indice de l’équitabilité  détermine, soit le rapprochement ou bien l’éloignement entre H’et Hmax. Cet aspect est indicateur de la diversité, en raison du rapprochement d’indice de diversité de la valeur 1, ou de l’éloignement (fig n° 26), ainsi que dans la troisième station, les mois les plus apparents sont Mars et Avril avec des valeurs respectives de 0,979 et 0,763, par contre les indices d’équitabilités des mois de Juin et Juillet sont les plus éloignés avec des valeurs de 0,297 et 0,103 respectivement.
       D’après le tableau n°21 et les figures n°(24,25,26), la station I montre que le mois de Juin est le mois le plus diversifiés avec de valeur de l’indice de l’équitabilité de 0,603, et dans la station II, le mois le plus diversifié est le mois de Juillet avec une valeur d’équitabilité de 0,830, et les mois le plus diversifiés dans la station III sont : Mars et Avril avec deux valeurs respectives de : 0,979 et 0,763, et cela est du au rapprochement entre les valeurs de leur indices de diversité et ses valeurs théorique maximales. Ces indices enregistrées, sont dûs vraisemblablement au potentiel de reproduction des différents peuplement qui semble être le même.
       La plus basse valeur de la diversité est enregistrée dans la station III en mois de Juillet avec une valeur de 0,103, cette valeur est due à la diminution de la valeur de la richesse spésifique(S=02). Et dans les station I et II, les valeurs de la richesse spésifique sont : 08 et 05 respectivement et inferieur que celle dans les autres mois, la suel explication de ces résultats est la différence de température entre les mois ( le mois de Juillet est chaud et le mios de Mars est moins chaud), puisque la température est un facteur important influant sur l’activité des insectes.
Tableau n°21 :Les indices  (H’, Hmax, E) dans les trois stations.
Figure n°24 : Les trois indices ( H’, Hmax, E) dans la station I.

Figure n°25 : Les trois indices ( H’, Hmax, E) dans la station II.

Figure n°26 : Les trois indices ( H’, Hmax, E) dans la station III.




Comments