Entretenir son Cabriolet


1) Si un cabriolet fuit (très rare et facile à régler), cela vient des joints. Ils ne sont pas forcément à changer, mais avec le froid ou l'ancienneté, le caoutchouc durcit et peut prendre un mauvais pli lors de la fermeture. Ainsi l'eau ne suivra plus le chemin classique, mais prendra le mauvais pli...
Solution : acheter et mettre un produit pour laisser aux caoutchoucs leur élasticité, leur souplesse (bombe silicone, graisse spéciale...). Ainsi plus de crainte qu'une fermeture du toit plie le joint. Il s'adaptera naturellement. Et oui, tout s'entretient dans ce bas monde :)
Reste à trouver le bon produit, mais là une recherche rapide vous donnera les élixirs disponibles

Synthèse, produit protège-caoutchouc ou tampon-applicateur :
avantage : supprime les bruits de frottement, grincement, ne couine plus sur des routes déformées, améliore la glisse (capote ou toit, cabriolet ou cc)
inconvénient : pour la graisse, le sommet des vitres est sale
pour le silicone, attention de ne pas en mettre sur la peinture qui peut être abîmée.

Que graisser ? : tous les joints noirs visibles !
Quelle forme : tube ou spray, sur chiffon d'abord (pour éviter la peinture)
Fréquence : tous les deux-trois mois, plus si vos joints sont durs ou couinent, moins sinon. Certains joints sont traités à vie, donc entretien inutile.
Quel base de produit : glycérine ou silicone, spécial joints (pas de silicone universel par exemple). Le silicone spécial joint pour matériel de plongé marche très bien et reste en place longtemps... (dixit un message d'un internaute, merci !)
Surtout pas de vaseline qui durcit les joints en hiver et provoque ensuite des infiltrations.

L'anecdote : J'ai rencontré la semaine dernière une dame qui allait rendre son Eos à cause des fuites d'eau ! On a regardé ensemble, les joints étaient durs comme du bois... et son garage ne lui a rien dit ! (quelle bande d'incompétents :gun:)
Bilan, elle retourne vers une Golf... alors qu'elle adorait son Eos ! et que ses petits-enfants lui faisaient la fête avec !!! Vraiment trop triste !

2) L'hiver, attention à ne pas décapoter quand la capote est gelée. Il faut décapoter dans le garage, puis rouler, et la refermer une fois au chaud. Sinon, les bombes de dégivrant ou anti-gel marchent très bien aussi.
Au-dessus de 0°C, aucun souci, sinon celui de mettre son plus beau bonnet, comme au ski !

3) Imperméabilisant spécial cabriolet
Certains adeptes l'utilisent une fois par mois
Avantage : empêche l'humidité de pénétrer, et prévient les moisissures qui arrivent après quelques années.
L'été l'imperméabilisant protège aussi des UV qui ternissent la couleur.
Conseil : ne pas mélanger les produits issus de marque différentes. La chimie a ses mystères. Cela pourrait endommager votre tissu.

Conseil : regardez d'abord la fabrication de votre capote : vinyl, mohair, alpaga... ? Choisissez ensuite votre produit.

Vous appréciez ces pages, et si l'auteur de ce site formait vos équipes !... http://www.formation-assertivite.fr/
Vous appréciez ces pages, et si l'auteur de ce site formait vos équipes !... http://www.formation-assertivite.fr/




Comments