Associations bénéficiaires de subventions publiques

Le souci de la transparence

Un contexte exigeant

Dans le contexte de raréfaction des interventions publiques, un souci de justice sociale conduit à réserver l’accès aux fonds publics à des structures qui présentent de solides garanties sur le plan de la qualité du fonctionnement et de la bonne gouvernance de la structure.

Responsabilité citoyenne et intérêt général

Chaque citoyen est en droit de s’interroger à propos des garanties que l’association bénéficiaire de subventions doit fournir pour être associée aux politiques publiques. L’administration formule également ces exigences, tacitement ou par écrit dans la convention d’objectif par exemple.

Les associations doivent se donner les moyens d'évaluer et de justifier leur contribution aux politiques publiques.

Une démarche volontaire

Dans un souci de transparence, l’association peut décider de souscrire volontairement à tout ou partie de ces engagements. Il suffit d’adopter un règlement intérieur organisant le fonctionnement interne et les relations avec le partenaire public. Nous en avons parlerons plus en détail prochainement

 












 

 


 
Comments