campagne des camps d'été 2017

publié le 4 mai 2016 à 19:52 par Diane Samson   [ mis à jour le·17 mai 2017 à 10:44 par Eglise Notre-Dame-de-Grâce ]

Campagne des camps d’été 2017                                                    

 

 Dans le quartier Notre-Dame-de-Grâce, il existe des enfants qui passent leur été devant la télé, sur le balcon ou dans la ruelle. Ils proviennent de familles le plus souvent monoparentales; des mères immigrantes qui sont aux études ou en recherche d’emploi, des mères courageuses qui travaillent au salaire minimum, ou des familles nouvellement arrivées au pays.

 Ces enfants ne connaissent pas les petits plaisirs de l’été que nous prenons pour acquis: jouer au soccer, aller à La Ronde, ou chanter autour d’un feu de camp.

 Vous pouvez faire une différence dans la vie de ces enfants en commanditant leur séjour dans un camp de jour ou un camp d’été à la campagne.

 Cette année, 120 enfants ont besoin de notre aide. L’objectif de la campagne 2017 est donc de 60 000 $ y compris la contribution des parents.

 Nous espérons que vous saurez répondre à cette demande, selon vos possibilités. Tout don est apprécié.  De nombreux enfants pourraient connaître un été tellement plus agréable grâce à vous !

Vous trouverez des enveloppes à l’arrière de l’église avec la mention « camps d’été ».
Vous pouvez y déposer votre don et le remettre à la quête du dimanche ou au secrétariat.

Ou donnez via PayPal à Je veux faire un don pour les camps d'été...

 

Au nom des enfants, le Comité Justice et Solidarité vous remercie.

 

                                                                                                     

 Offrez des vacances à un enfant!

Traditionnel projet de solidarité de notre paroisse
avec les familles à faible revenu de notre quartier

Q. Depuis combien de temps est-ce que le programme
     des camps d’été existe ?
R. Depuis 1997

Q. Combien d’enfants profitent de ces camps ?

R.  En 1997 nous avons offert des vacances à 6 enfants au coût de 1 020 $.
En 2016 c’était 116 enfants, pour une somme de 49 400 $.

Q. Qui finance ces camps ?

R. Des particuliers, des paroissiens, des gens d’affaires, des fondations, nos élus municipaux et provinciaux. Et les parents des enfants, à la mesure de leurs moyens.

Q. Combien d’enfants espère-t-on aider durant l’été 2017 ?

R. Notre objectif est d’offrir des vacances à 120 enfants de 6 à 16 ans.

Q. L’objectif financier est de combien ?

R.  Nous aurons besoin de 55 000 $ y compris la contribution des parents.
Un don de 540 $ vous permet de parrainer un enfant pour l’été.

Q. La paroisse a-t-elle des partenaires dans ce projet ?

R. Ce projet se fait en partenariat avec l’École Notre-Dame-de-Grâce.

Q. Quels sont les camps de jour participants ?

R.  Ce sont plus particulièrement les camps de jour Notre-Dame-de-Grâce,
St-Raymond, Walkley, Patricia, La Marmaille et le camp du YMCA.

Q. Quel est le ou les camp(s) à la campagne ?

R. Dans les dernières années, c’était surtout le Camp Olier.

 

Q. Est-ce que la Paroisse profite de tarifs réduits ?

R.  La Paroisse réussit à négocier des prix exceptionnels.
L’an dernier, les tarifs avant réduction étaient 76 670 $.
Nous avons négocié ces tarifs pour en arriver à un total de 49 400 $.

Q. Quelle proportion de chaque don servira aux camps d’été ?

R.  100%. Le montant intégral de votre don est utilisé pour payer les camps
des enfants.

Q. Quelle est la durée du séjour en camp ?

R. 4 à 7 semaines en camp de jour ou deux semaines en camp à la campagne

Q. Qui sont les familles d’où proviennent ces enfants ?

R. La plupart sont des familles monoparentales dont le revenu est bien au-dessous du seuil de la pauvreté. Des mères courageuses qui travaillent au salaire minimum.
Des mères immigrantes qui sont aux études ou en recherche d’emploi. Des familles résilientes qui déploient courage et énergie pour améliorer leur sort.

Q. Que va m’apporter une contribution au programme des camps d’été ?

R. Un reçu pour fins d’impôt – pour les dons de plus de 20 $. Mais surtout, une façon bien concrète de réaffirmer votre implication dans le quartier et de donner de la joie à un enfant.

Renseignements: Maya Antaki et Carole Gélinas, 514 369-1535, poste 227

 

          Au nom des enfants, le Comité Justice et Solidarité vous remercie.

 

 

Comments