vécu

TEMOINS


« Cette étude, une forme d’audit pour agir, a été très productive pour moi. J’y ai découvert des pistes sur lesquelles je suis vraiment passé à l’action en ce qui concerne l’organisation du management. Beaucoup des dynamiques actuelles de l’hôpital ont été créées suite à cette intervention. »     

Directeur général d’un CHU


« J’ai découvert l’origine du clivage anciens/nouveaux qui nuisait à notre capacité de fidéliser les jeunes. Nous avons pu traiter le problème et définir une vision, rassemblant anciens et nouveaux, qui « type » notre personnalité d’entreprise, pose les grandes lignes d’organisation que nous avons choisi et « cimente » le lien social. Aujourd’hui, la fierté est partagée. La confiance restaurée. Dans l’activité cyclique qui est la nôtre, nous sommes en mesure de transformer les opportunités et faire jouer les synergies entre agences. »  

Président Directeur Général d’un groupe de construction


« Ces études que je fais réaliser à un rythme annuel sur les problèmes difficiles à traiter me servent de boussole pour agir. Elles ont pour moi un caractère prospectif. Et puis, je « sens mieux » mes équipes.  Je sais aussi que ces temps d’écoute sont importants pour mes collaborateurs. C’est un moment d’épanchement, les choses sont dites, après l’énergie est libérée. »

Directeur Informatique d’un établissement bancaire


A la veille du déploiement d'un logiciel de gestion des commandes et des marchés au sein de la direction achat d'une grande administration, nous avons ressenti une grande hostilité des futurs utilisateurs. Poursuivre le projet sans se prémunir nous conduisait à coup sûr à un échec technique voire un conflit social. Lorsqu'on essayait de comprendre les raisons de ce rejet, nous ne parvenions pas à identifier ce qui tenait de l'outil et ce qui tenait des processus en place.
L'intervention de la société VERBATIM nous a permis en quelques jours de comprendre que les réticences étaient fondées sur des craintes le plus souvent justifiées par des incompréhensions ou des interprétations résultant de notre communication interne, parfois maladroite.
Nous avons également pu identifier de réelles évolutions dans le métier dont nous avions sous estimé l'impact auprès des personnels.
Grâce à cette étude, un plan d'accompagnement du changement pertinent a été mis sur pied et en quelques semaines, nous avons rassuré les utilisateurs et évité un retard important dans le projet.

J'ajoute que la méthode basée sur des entretiens individuels et la reprise de citations donne à tous les personnels le sentiments de pouvoir s'exprimer librement et d'avoir été entendu directement : en effet, ils retrouvent leurs préoccupations telles qu'ils les ont exprimé avec leur vocabulaire et chacun peut s'approprier les questions. Ainsi, les réponses données par la direction semblent "personnalisées".


Un chef de projet informatique


Sous-pages (1) : Art1
Comments