1918



Du 01 janvier au 05 février 1918
Le régiment est au repos à Montebello Vicentino.
Des soldats et des officiers accompagnent les permissionnaires français jusqu'à Modane.
Le lieutenant et Etienne sont logés dans un petit appartement fermé.
 




Vers le 05 février 1918

Etienne part en permission. Le lieutenant est déjà en permission.
Etienne est malade. Il a été gazé.
Le jour où Etienne part en permission le régiment se déplace vers les zones de combat.
 

Saint-Sorlin-de-Vienne


Le 20 février 1918
Etienne malade ne peut pas rejoindre son régiment. Il entre à l'hôpital mixte de Vienne dans la partie réservée aux militaires.
 
 




Du 20 février au 08 mai 1918
Etienne reste en observation à l'hôpital mixte de Vienne.
 

Vienne


Le 08 mai 1918
Etienne est transféré à l'hôpital d'Estressin, un quartier situé au nord de la ville de Vienne.
 
 




Du 08 mai au 18 juillet 1918

Etienne reste à l'hôpital militaire des contagieux d'Estressin
 

Estressin




Du 18 juillet au 21 octobre 1918
Etienne est en convalescence chez lui à Malatra.
 

Scène de battage




Du 21 octobre au 08 novembre 1918

Etienne séjourne à nouveau à l'hôpital mixte de Vienne.


Vienne - Vue générale


Le 08 novembre 1918
Etienne bénéficie de quelques jours pour rentrer chez lui avant une probable affectation dans l’auxiliaire  à Lyon.
Il ne rejoindra jamais ce poste.

 

Le 11 novembre 1918
La guerre prend fin.

 

Comments