Inventaire des Ressources du Sous-sol de Wallonie

La géologie se marque dans le relief et les paysages, mais aussi dans l'industrie de l'homme. Si les mines ont disparu de notre pays (mais pas de notre histoire, ni de nos paysages grâce au terrils et autres puits de mine), les carrières sont encore très actives avec près de 50 millions de tonnes extraites annuellement dont 1/5 sont exportées: 35 millions de tonnes de granulats et 14 millions de tonnes de calcaire et de dolomie utilisés en cimenterie, industrie de la chaux, métallurgie ou la chimie. Le reste est utilisé comme moellon, pierre de taille, pierre de construction ou roche ornementale.

 
 
 
En 1995, la Direction Générale de l'Aménagement du Territoire de la Région Wallonne a chargé le Laboratoire d'Analyses Litho- et Zoostratigraphiques de l'U.Lg. de l'inventaire des ressources du sous-sol wallon.
 
Ainsi, près de 200 carrières actives ont été visitées pour prévoir leurs besoins et leurs perspectives de développement pour les 30 prochaines années; mais également 1.350 sites inactifs afin de juger de leur éventuelle réexploitabilité.
 
 
En janvier 2002, la version finale de l'inventaire était remis à la Région Wallone pour une utilisation immédiate et la publication d'une synthèse l'année suivante (Poty & Chevalier, 2003).
 
En 2008-2009, cet inventaire a été remis à jour. Aujourd'hui l'expertise de notre service est ponctuellement sollicité pour des projets et/ou avis concernant les carrières en Wallonie.