- L'armée idéale

La puissance et la sophistication de l'arsenal militaire sont telles de nos jours, qu'aucune nation dans le monde n'est capable de se protéger efficacement contre la destruction. Quant aux terroristes, même avec des bombes artisanales (les IED), ils peuvent menacer ou causer de gros dégâts, même à des grandes puissances comme les USA qui ont pourtant un budget défense de plusieurs centaines de milliards de dollars par an. Dans ces conditions, aucune nation n'est invincible et la recherche d'une nouvelle technologie de défense s'impose de façon urgente.
 
La solution à l'oeuvre dans la Technologie de Défense Invincible fondée sur le champ unifié consiste à développer la faculté de transformer les attitudes et les intentions des aggresseurs virtuels, c'est-à-dire de développer la capacité de remplacer la haine et la suspicion existant dans les relations entre les puissances étrangères par l'amitié et la coopération. De cette façon, même la naissance d'un ennemi deviendra impossible.
 
La plus haute valeur qui caractérise l'armée c'est l'ORDRE. Mais la guerre fait désordre avec son cortège de violences et de destructions. Donc, la première préoccupation de parfaits militaires devrait être de maintenir l'ordre en permanence en se dotant d'une force telle que la guerre ne puisse jamais éclater. L'idéal de l'armée est de réaliser sa mission sans jamais devoir intervenir ni s'engager sur un champ de bataille. 
C'est le type de force générée par la Technologie de Défense Invincible (la TDI). On atteint là le summum de la prévention en matière de sécurité et de défense :
"la victoire sans avoir à combattre".
L'injonction II-16 dans les Yoga-sutras de Patanjali : "Heyam duhkam anagatam" (le danger à venir peut et doit être évité) se trouve ainsi concrétisé.
 
Quand la guerre prend place, les deux camps vont inévitablement essuyer des pertes. Tout le monde est plus ou moins perdant. Au contraire, la Technologie de Défense Invincible assure la victoire simultanément aux deux camps. La finalité de cette stratégie c'est la situation "gagnant-gagnant".

La quantité et la sophistication des armes, l'importance du budget militaire d'un pays sont proportionnelles au niveau de peur ou de frustration règnant dans ce pays. Et c'est toujours le plus frustré des deux camps qui précipite les hostilités.
 
La force d'une armée ne dépend pas de la quantité d'armes de destruction accumulées mais de la cohérence de la conscience collective nationale. La TDI accroit cette cohérence jusqu'à constituer une véritable armure d'invincibilité autour de la nation. C'est "l'effet Maharishi". 

Comments