Pourquoi l'ostéopathie ?


L'ostéopathie est une thérapie manuelle qui existe depuis près d'un siècle et demi. Son apparition en France ne date que de quelques dizaines d'années, et sa reconnaissance a été officialisée par une loi en mars 2002. Les premiers décrets d'application de cette loi ne sont parus qu'en mars 2007, et ont été complétés en décembre 2014 pour ce qui concerne les modalités de formation.
La profession est donc encore relativement jeune et méconnue de nombreux français.
Par ailleurs, on constate que les parcours de soins classiques ne répondent pas toujours efficacement aux motifs de consultation ayant pour origine des troubles mécaniques, qui relèvent souvent du domaine de compétences d'un ostéopathe.

Une pathologie d'ordre mécanique prise en charge suffisamment tôt par un ostéopathe peut ainsi éviter des traitements trop longs et/ou inadaptés.
De plus, un ostéopathe exclusif a suivi une formation qui lui permet de déterminer si le motif de consultation appartient à son champ d'action, ou si la pathologie est du ressort d'un autre professionnel de santé. Selon les cas, l'ostéopathe peut avoir besoin d'examens complémentaires pour le renseigner sur la stratégie de traitement idéale.

Lorsque le traitement ostéopathique est possible, il consiste en des manipulations adaptées au morphotype du patient, et prenant compte des éléments médicaux relevés lors de l'interrogatoire.
Des résultats sont généralement constatés dès la première séance, permettant la reprise d'une activité physique ou professionnelle dans les délais les plus brefs.

L'ostéopathie ne se contente pas de soigner. La prévention est également l'un de ses atouts, notamment dans le domaine sportif ou celui du travail. Consulter régulièrement pour un bilan, ou avant la reprise d'une activité physique plus intense peut éviter l'apparition de pathologies d'ordre mécanique.


Quand consulter ?


A tout âge, dès les premiers signes de douleurs articulaires, il est possible d'intervenir.
Dans certains cas, il sera toutefois nécessaire de faire des examens d'imagerie avant d'entreprendre le traitement.
Attendre que ces douleurs s'installent risque de nécessiter un traitement plus long.

Le nourrisson peut être reçu dès les premiers jours qui suivent sa naissance, souvent sur le conseil d'une sage-femme ou d'un médecin. Toutefois, les troubles mécaniques n'apparaissent le plus souvent qu'après quelques semaines de vie.

La femme enceinte présente souvent des douleurs lombaires, avec ou sans sciatique, ou encore des troubles digestifs, qu'il est possible de soulager durant la grossesse. L'ostéopathie est de ce fait une alternative intéressante lorsque la prise de médicaments est déconseillée.
Après l'accouchement, un travail sur le bassin et l'abdomen peut s'avérer utile, notamment pour permettre une rééducation périnéale efficace.

Les consultations préventives peuvent se faire tout au long de l'année, préférentiellement avant la reprise ou le début d'une activité sportive ou d'une compétition, en période de stress, ou tout simplement lorsque l'envie de se rassurer se fait sentir.