L'église Saint-Brice

Considérée comme étant le siège de la ville de Tournai sur la rive droite de l’Escaut, l’église Saint-Brice dépend du diocèse de Cambrai jusqu’au Concordat de 1801.

Elle fut reconstruite au XIIe siècle sur un plan basilical à l’emplacement même de l’ancienne église préromane.

Au XIIIe siècle, le chœur est prolongé une première fois et une seconde fois au XVe siècle.

Cette partie de l’édifice présente alors la forme de la triple halle que reprendront tant d’églises de la Flandre maritime (Hallekerken). Ces extensions du chœur s’expliquent par son rôle. En effet, il est le siège d’un doyenné regroupant 61 paroisses dont les pasteurs se réunissaient chaque année en synode à Saint-Brice.

Deux tours marquent l’édifice dont celle située en façade a toujours servi de beffroi au quartier du Bourg.

Au XVIe siècle, deux chapelles latérales sont greffées à la structure première. C’est au court de ce même siècle, en 1653, qu’est découvert le tombeau de Chilpéric Ier, père de Clovis.

En 1940, un violent incendie ravage l’édifice qui sera reconstruit au lendemain de la guerre.


Situation : Place Clovis, 7500 Tournai