-Vocabulaire de l'Opéra 


.


 

Thème : l'Opéra

A

Ambitus

Etendue d’une voix, d’un instrument ou d’une mélodie, de la note la plus grave à la plus aiguë.

B

Baryton

Voix d’homme située entre le ténor et la basse. Etendue approximative : la1/sol3. Voix masculine qui dispose de la plus grande variété de moyens expressifs (rôles de Don Juan chez Mozart, de Pelléas chez Debussy..).

Basse

Registre grave des voix masculines. On distingue la basse profonde (étendue approximative : mib1/ré3) ; la basse chantante, moins puissante mais plus souple (étendue approximative : fa1/fa#3), et la basse bouffe qui convient aux rôles comiques (Bartolo du Barbier de Séville de Rossini).

Basse continue

Partie de basse instrumentale confiée à un instrument polyphonique (orgue, clavecin, luth, guitare) renforcé par un autre instrument (viole de gambe, violoncelle, basson), dans les oeuvres allant de la fin du XVIe siècle au milieu du XVIIIe siècle. Appelée également “continuo” elle est en général chiffrée.

Basse obstinée

Procédé d’écriture qui place à la partie de basse un motif qui sera répété pendant toute la durée du morceau.

Basso seguente

Correspond à un accompagnement de basse continue dont les accords sont une réduction de la polyphonie. Pour exemple, si on a trois voix et qu’elles chantent les notes do ; mi ; sol, l’orgue jouera dans le même temps un accord do-mi-sol.

Bel canto

Désignation italienne (signifiant beau chant) qui s’applique au chant caractérisé par la souplesse du phrasé et la virtuosité dans l’exécution des vocalises et ornements. S’applique plus particulièrement à l’art des chanteurs castrats et des prime donne des XVIIe et XVIIIe siècles italiens (plein épanouissement du bel canto à Naples au début du XVIIIe siècle).


C

Cabaletta

Mouvement conclusif d'une aria ou d'un duo, généralement de tempo rapide.

Cantabile

Mouvement initial d'une aria ou deuxième mouvement d'un duo tripartite.

Castrat

Chanteur émasculé avant la mue afin qu’il conserve le registre des voix de femmes et d’enfants (soprano et contralto). Cette pratique était répandue en Italie, surtout à l’époque baroque. Les castrats ont disparu des scènes européennes vers 1830.

 Le castrat Farinelli

Cavatine

Aria associée à la première apparition d'un personnage de premier plan. Au XVIIIe siècle courte aria en une section.

Chant mélismatique

Chant dans lequel chaque syllabe du texte est ornée d’un dessin mélodique comportant plusieurs notes.

Chant syllabique

Chant qui ne comporte qu’une seule note par syllabe du texte.

Chœur

Ensemble de chanteurs. Un chœur à quatre voix signifie qu’il y a quatre types de voix différentes (soprano, alto, ténor et basse par exemple). Cependant chacune des parties vocales peut recourir à plusieurs chanteurs.

Chromatisme

Mouvement mélodique qui s’effectue par demi-tons (do-do#-ré par exemple). Il peut être employé pour symboliser la douleur, le tourment.

Clavecin

Instrument à cordes pincées et à clavier très répandu du XVIe au XVIIIe siècle.

Colorature

Voix très souple de femme, particulièrement apte à exécuter des vocalises et des mélodies très ornementées. Les airs de la Reine de la Nuit dans la Flûte enchantée de Mozart en sont un exemple.

Continuo

Voir Basse continue.

Contralto

La plus grave des voix de femme et de garçon. Tessiture approximative : fa2/fa4. Caractérisé chez les femmes par une couleur sombre et une sonorité très ronde.

Contrepoint

Art de mêler des lignes mélodiques différentes. Le contrepoint relève d’une technique et s’oppose à l’harmonie. Une fugue est un exemple d’écriture contrapuntique.

Crescendo

Indication de nuance selon laquelle il convient d'augmenter progressivement le son.

D

Decrescendo

Indication de nuance selon laquelle il convient de diminuer progressivement le son.

Degas Edgar

La Salle de ballet de l'Opéra, rue Le Pelletier (1872)

Doublure

Procédé d’écriture musicale qui consiste à confier une même mélodie à plusieurs instruments et/ou voix différentes. Dans certains chœurs de l’Orfeo les cuivres peuvent doubler les voix.

E

Ensemble

Partie vocale pour plusieurs solistes. 

F

Fausset

Voix d’homme produisant des sons dits « de tête » (aigus), hors de son registre naturel. La voix de fausset s’obtient artificiellement en empêchant la contraction normale des cordes vocales.

Figuralisme

Utilisation dans une composition musicale de groupes de notes (mélodie ascendante par exemple) dont la disposition caractéristique et l'effet suggestif sont destinés à évoquer chez l'auditeur une image, un mouvement, un sentiment ou une idée exprimée par le texte.

Fosse

La fosse désigne, dans une salle d'opéra, l'espace réservé aux musiciens et situé sous la scène, en contrebas du manteau de scène. Lorsqu'il n'est pas utilisé, il peut être recouvert par le proscenium.

 

Degas, l'orchestre de l'Opéra, 1870.

G

Gamme

Série de notes conjointes. Do, ré, mi, fa, sol, la , si, do constitue la gamme de Do.

H

Haute-contre

Voix de contralto masculine chantée par la plus élevée des voix de ténor.

Voix cultivée en France jusqu’à la fin du XVIIIe siècle (à ne pas confondre avec la voix de fausset ou celle de castrat).

Homorythmie

Dans une composition polyphonique toutes les voix exécutent le même rythme.

I

intermède

Pièce de caractère instrumentale qui s’intercale parfois entre les interventions des chanteurs, parfois entre deux actes pour permettre les changements de décors.

L

Librettiste

Auteur qui rédige le livret. Il travaille en collaboration avec le compositeur.

Livret

L’ensemble des textes qui constituent les parties chantées et parlées de l’opéra.

M

Mezzo-soprano

Voix de femme intermédiaire entre le soprano et le contralto. Etendue approximative : la2/la4 (voix de Chérubin dans Les Noces de Figaro de Mozart).

O

Ouverture

Pièce instrumentale destinée à être entendue avant la représentation d’un opéra. On peut également en entendre dans d’autres genres musicaux. Il s’agit d’une sorte d’introduction qui va permettre au spectateur d’avoir une idée de ce qu’il va entendre durant tout le spectacle. En effet, l’ouverture est en général créée à partir de bouts de mélodies que l’on retrouve par la suite, une sorte de patchwork musical.

P

Port de voix

Glissement de la voix pour franchir l’intervalle qui sépare un son d’un autre. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le port de voix est un agrément au même titre que le mordant.

Puccini

Giacomo Antonio Domenico Michele Secondo Maria Puccini est un compositeur italien né à Lucques en Italie, le 22 décembre 1958. Puccini est mort à Bruxelles (Belgique) le 29 novembre 1924.

R

Récitatif

Le récitatif est un chant librement déclamé dont la ligne mélodique et le dessin rythmique suivent les inflexions naturelles de la phrase parlée. Le soutien instrumental se fait avec un effectif instrumental réduit.

Récitatif secco

Récitatif accompagné par la seule basse continue, c'est le genre le plus ancien.

S

Sinfonia

Pièce instrumentale correspondant aux préludes et intermèdes musicaux.

Soprano

Voix la plus aiguë de l’enfant et de la femme. Etendue approximative : ut3/ut5 (quelques voix peuvent atteindre le sol5). On distingue le soprano dramatique (timbre velouté et puissant dans le médium) du soprano léger (plus brillant et très agile dans les vocalises).

Style concitato

Style « agité » qui apparaît chez Monteverdi lors de l’écriture du Combat de Tancrède et de Clorinde (1624)et qui vise à l’expression musicale de la colère et des sentiments violents.

T

Ténor

Voix aiguë de l’homme. Etendue approximative : ut2/si3. On distingue le ténor léger (tessiture élevée, voix claire et peu volumineuse) du ténor dramatique, plus puissant et avec une tessiture plus grave.

Tessiture

Etendue que peut couvrir une voix avec un maximum d’aisance.

Trille

Ornement qui consiste à faire entendre un battement entre deux notes conjointes (do-ré-do-ré-do-ré-do par exemple). On peut réaliser ce trille avec la voix.

V

Vibrato

Légère et rapide vibration de la hauteur du son, qui doit rendre la voix ou le jeu instrumental plus expressif dans les canons du goût occidental.

Violone

Instrument le plus grave de la famille des violes de gambe. Ancêtre de la contrebasse.

Vocalise

Partie d’un chant qui s’exécute sur une ou plusieurs voyelles.

Volata

Trait conjoint qui se traduit par "roulade". Ornement essentiel du canto fiorito. 

Zauberflöte

>SITE internet La Flûte Enchantée de Mozart

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par WebAnalytics