The GALLERY in PARIS


VISIONARY ART GALLERY of PARIS

"Atelier Porte-Soleil"
57 rue des Vinaigriers
75010 PARIS

(0033) 6 87 38 92 70

Un lieu désormais incontournable pour découvrir les deux visages de l’art visionnaire: ancestral et contemporain, tantôt sacré tantôt fantastique.

Provenant du monde indigène, l’art visionnaire ancestral (Précolombien, africain, aborigène…) évoque les sagesses traditionnelles qui s'établissent en union profonde avec la vitalité de notre planète et de sa nature. Suivant cette tendance, l’art visionnaire contemporain utilise les techniques affinées par l’occident, allant de la peinture à l’huile au "digital", pour entrer en symbiose avec les traditions sacrées existantes. Comme leurs homologues indigènes, les artistes d’aujourd’hui s’immergent dans les quêtes de vision pour quérir le sacré et en donner une représentation universelle.

Pascal Gautrin et Jean-Michel Gassend proposent, avec la Galerie d’Art Visionnaire de Paris, de faire ce lien entre les deux facettes de l’art visionnaire. Alternant avec les sculptures d'Amazonie, la présentation de tableaux Huichols des indiens du Mexique ou l'art Aborigène, les expositions d'artistes contemporains ancreront  la galerie dans l'émergence internationale de ce mouvement, définitivement hors du temps, mais aussi bien implantée dans le X° arrondissement de Paris depuis plus de 10 ans.


Nous organisons dans tous les lieux culturels d'Europe et du monde, des expositions, des conférences, et des animations qui parlent des peuples oubliés de la planète et de leur formidables cultures. Pour les expositions sur Paris, voir la page Exposition Ici, merci.

Informations pratiques :

Galerie d’Art Visionnaire de Paris

57, rue des Vinaigriers  75010 Paris

Métro Gare de l'Est

 visites Du Mardi au samedi 15h-19h ou sur rendez-vous au

06 07 53 04 42 et 06 87 38 92 70

Elvire Clev

 Contact Presse :

Pascal Gautrin

"atelier porte soleil" 

<atelier_porte_soleil(at)sfr.fr>

Tél : 06 87 38 92 70

& Jmichel Gassend

06 83 59 21 80




Exposition 2017:
La saison 2016-2017 est lançée, n'oubliez pas que notre galerie est totalement associative et sans buts lucratifs, nous sommes au service de l'art et des artistes!

Ouvert du mardi au dimanche
de 14h30 à 19h30 ou sur rendez-vous:
06 07 53 04 42 et 06 87 38 92 70 pour joindre Pascal ou Elvire de ma part ;*)



***

Expositions précédentes:
(voir aussi notre page "expositions")
https://sites.google.com/site/onanyati/home/gallery-in-paris/expositions


INTUITIONS D'AMERIQUES

Du 31 Mai au 30 Aout 2014

.Elvire, Claudine, Onanyati...
 ou "les autres Amériques" en Juin à la galerie
57 rue des vinaigriers Paris X°
Vernissage le 31 mai à 18h30

Avant de faire relâche, une DERNIÈRE EXPOSITION va réunir tous nos artistes phare avec des œuvres retraçant nos aventures dans le "nouveau monde"

Elvire Clev, Claudine Krieger et tous les artistes phares du groupe Onanyati seront représentés dans cette exposition sur les trésors des Amériques (Pérou, Mexique...): de l'Art et aussi de l'Artisanat (Shipibo, Huichole, Nazca, Mochés ...) en liaisons avec nos pérégrinations à travers les civilisations oubliées et nos voyages d'exploration.


Les fils d'étoile d'Elvire Clev:

"Les premiers tableaux d'Elvire Clev furent présentés pour la première fois dans une galerie à Paris en octobre 2010 avec, pour seule publicité, le bouche-à-oreille.
Inspirées par les traditions animistes ancestrales, ce sont des œuvres d'art d'un style bien particulier réalisées selon la technique Huichole ( la cire fraîche enduisant une plaque de bois, sur laquelle on colle des fils de couleur un à un lesquels vont composer des motifs).
Après cette première exposition, un séjour au Mexique lui a permis d'approfondir son art et sa voie. Sur place, un chamane local l'ayant "reconnue" a accepté de lui transmettre certains de ses enseignements (techniques et initiatiques). Connaissances qui viennent nourrir une œuvre profondément originale, hors des poncifs et canons ordinaires, une Vision, point de rencontre des formes minérales, végétales, animales et des forces telluriques, cosmiques et océanes. Derrière la Vibration, derrière l'explosion de couleurs, derrière la naïveté figurative c'est toute une cosmogonie qui se dessine.
La comparaison la plus adéquate pour comprendre et appréhender ce travail reste encore l'icône : à la façon des iconographes soumis à une ascèse et au respect d'archétypes iconographiques sacrés, Elvire inscrit son travail à l'intérieur de la Tradition Chamanique Huichole sans pour autant la plagier ou l'occidentaliser à bon compte. On est loin de toute imitation.
Ces tableaux sont les jalons d'un itinéraire spirituel et artistique inséparables formant une œuvre non pas inspirée d'une tradition mais une œuvre tout simplement inspirée où le vif-argent du foisonnement de couleurs tend vers la Lumière."
(texte de Marc Dufaud, écrivain)

Les bijoux de Claudine Krieger:
"Chic de l'ethnique" !

Techniques de tissages ancestraux issus des civilisations pré-colombienne d’Amérique du Sud et adaptées aux parures modernes avec insertion de pierres semi-précieuses soigneusement sélectionnées.
La technique de tressage appelée aussi parfois macramé remonte à la préhistoire. De très nombreuses civilisations pré-hispaniques l’ont utilisée, de nos jours des artisans habiles ont améliorés les codes et les ajustements de nœuds (une véritable écriture chez les Incas), une société brésilienne propose toute une gamme de fils très résistants et aux couleurs parfaitement fixées.

Claudine est passée maitre dans l'art d'ajuster les pierres et de tisser ses colliers, elle proposera une sélection de ses productions et de celles de ses amis. Elle peut également travailler sur commande.


Onanyati "la sagesse des anciens":

On ne présente plus l'art visionnaire d'Amazonie qui a été le point de départ de la création de la galerie...

"L’art, le langage et la pensée des peuples d’Amazonie sont métaphoriques, ils procèdent par analogies et utilisent un code imagé et sonore qui crée un lien étroit entre toutes choses. Les sculptures peintes du groupe Onanyati, les dessins, les bijoux, les poteries, les divers objets de l'artisanat amazonien: des broderies aux vêtements traditionnels relèvent d'une représentation symbolique du "monde des esprits". Les maillages, réseaux et labyrinthes de couleurs propres au rêve éveillé ont été révélés au monde dans cette exposition unique en son genre. Le graphisme issu du peuple du bord de l'Ucayali correspond aux dessins dont est ornée la peau de l'anaconda, il initie chez les Shipibo un chant sacré appelé « Icaros »."
Pour beaucoup de tribus l'anaconda est à l'origine de la création du monde, sa vitalité représente l'esprit des eaux ou chant primordial. C'est pourquoi il sera la vedette de cette exposition.


En partance pour de nouvelles aventures, l'Atelier Porte Soleil
va fermer ses portes pendant une ou deux années.

L'aventure continue dans d'autres lieux, prochains rendez-vous en France 2014: Festival d'art fantastique de Chiméria (octobre), nous serons également au festival de la Touche en juillet, au village fortifié de la Couvertoirade en aout, en Belgique + la Suisse en septembre. Nous cherchons d'autres lieux d'exposition, dans le sud, ou ailleurs, alors

N'hésitez pas à nous inviter près de chez vous et à faire circuler l'info, Merci pour tout :*)

jmichel        



INDES VISIONNAIRES & CHAMANIQUES:
DU 2 mars au 13 mai 2014



INDES VISIONNAIRES & CHAMANIQUES:
-Inscriptions: Atelier-porte-soleil-
les indes méconnues, celles des aborigènes, des peintres visionnaires et des influences chamaniques s'invitent à la galerie pour une fabuleuse exposition où se mêlent l'art et l'artisanat d'un monde encore habité par les déesses et les dieux.

Pour être informés de nos évènements via facebooh (:*) trois solutions: le groupe "art sacré", l'abonnement au flux RSS de la page jmichel Gassend, ou consulter régulièrement nos pages, merci :*)


c Luzinart

Les Warli sont une ethnie située à l'ouest de l’Inde. Ils peignent sur les murs de leurs cases rondes enduites de terre des fresques sur la terre rouge et l'enduit à la bouse de vache.

Les formes géométriques fondamentales délimitent des personnages, les animaux, les éléments simples de la nature (soleil - lune), mais aussi les espaces: champs et propriétés, aires de stockage dont la perspective aérienne n'est pas sans rappeler celle des aborigènes d'Australie ou des peintures rupestres.

Le rouge-ocre vif, le marron-noir et le blanc de riz étaient autrefois assemblés au moment des mariages pour honorer la déesse-mère entourée des divinités du Palaghata. Pendant que les femmes peignaient en chantant, les futurs époux se préparaient au cérémoniel qui verra l'esprit du tigre leur donner puissance et fécondité.

Les peintures warli présentées ont été réalisées par Balu Mashe, l’un des fils de Jivya Soma Mashe. Ce peintre indien est membre de la tribu aborigène Warli. Située dans le Thane District, à approximativement 150 km au nord de Bombay, la tribu Warli compte encore aujourd'hui plus de 300 000 membres.

Les Warli n'ont rien à voir avec l'hindouisme. Ils ont leur propre mode de croyance, de vie et de coutume. Les Warli parlent un dialecte qui ne s'écrit pas. Il est un mélange de mots issus du sanskrit, du Maharati et de Gujarati. Le mot Warli viendrait du mot "warla" qui désigne une parcelle de terrain, un champ. Yashodhara Dalmia, dans son livre intitulé "The painted Word of the Warlis", note que les Warli seraient le prolongement d'une tradition dont les origines se situent entre 2 500 et 3 000 avant JC. Leurs peintures murales s'apparentent à celles faites 500 à 10 000 avant JC. dans les grottes de Bhimbetka, dans le Madhya Pradesh.

L'iconographie extrêmement rudimentaire de leurs peintures murales est construite autour d'un vocabulaire graphique dès plus basique : le rond, le triangle et le carré. Le rond et le triangle sont nés de l'observation de la nature; le rond de l'observation de la lune et du soleil et le triangle de celles des montagnes, et plus particulièrement de la montagne sacrée au sommet acéré, aigu, ou des arbres aux cimes pointées vers le ciel. Seul le carré ne semble pas né de l'observation de la nature et apparaît alors comme une création de l'homme afin de délimiter l'enclos sacré, la parcelle de terrain.

Aussi, le motif central de chaque peinture rituelle est celui du carré, le "cauk"(ou caukat), au centre duquel l'on trouve "Palaghata", la déesse mère, symbole de fécondité et de fertilité. Les divinités masculines sont rares chez les Warli et qu'elles s'apparentent, le plus souvent, à des esprits ayant pris forme humaine.

Autour du motif central de ces peintures rituelles, viennent principalement des scènes de chasses, de pêches et de cultures, de fêtes et de danses, des figures représentant arbres et animaux. Les corps des êtres humains, comme ceux de nombreux animaux, sont représentés à l'aide de deux triangles inversés qui se rejoignent en leurs pointes respectives, le triangle supérieur figure le torse, le triangle inférieur évoque le bassin.

L'équilibre précaire de ces triangles symbolise l'équilibre de l'univers, du couple. Cet équilibre a aussi l'aspect pratique et ludique de pouvoir aisément animer les corps. Équilibre sans lequel, rythme et vie seraient absent de leur art. Cette pictographie réduite à l'essentiel est réalisée à l'aide de moyens picturaux eux aussi rudimentaire.

 

L'histoire de Jivya Soma Mashe est singulière. Abandonné par sa famille dès son plus jeune âge, il s'enferme dans un mutisme total. Sa seule façon de s'exprimer alors, est de tracer des dessins à même le sol. Cette attitude étrange lui vaut rapidement un statut particulier au sein de sa communauté. Les premiers émissaires du gouvernement, en charge de conserver et de promouvoir l'art des Warli, sont vite étonnés par les qualités artistiques de cet homme. De cette période de repli sur lui-même, Jivya Soma Mashe semble avoir conservé un imaginaire et surtout une sensibilité hors du commun.

Le travail sur des supports comme le papier et la toile lui ont permis de s'affranchir des contraintes de la surface irrégulière et escarpée du mur. Jivya Soma Mashe a métamorphosé l'aspect abrupt des peintures éphémères en un style libre et franc d’où émane une sensibilité propre.

Son talent fut très vite remarqué au niveau national, recevant directement de la main des plus haut responsables politiques de l’Inde –tels Nehru ou encore Indira Gandhi- les plus importantes récompenses artistiques indiennes, puis au niveau international, participant à des expositions remarquées dont les Magiciens de la terre, en 1989.

En regardant attentivement les peintures de Jivya Soma Mashe, ce qui frappe le plus c’est le « mouvement », la qualité du détail, la légèreté et, dans un même temps, la précision du trait. L’hésitation n’existe pas dans l’œuvre de Jivya Soma Mashe. L’artiste va à l’essentiel tant dans le dessin que dans la composition. Directement, sans ambage, avec la simplicité de l’évidence, de l’ingénue, du naturel. Chaque détail de ses peintures en est le témoignage. Le trait, la ligne et les points foisonnent, fourmillent, sur la toile vibrent et s'agencent au gré de compositions habiles qui, elles-mêmes, renforcent la vibration de l'ensemble. Le détail et la composition générale de l'œuvre sont, l'un et l'autre, au service du mouvement. Les thèmes récurrents de son œuvre, l'activité quotidienne des siens et les légendes Warli sont elles aussi le prétexte à un éloge constant du mouvement.

"Il y a les êtres humains, les oiseaux, les animaux, les insectes, etc. Jour et nuit il y a du mouvement. La vie est mouvement." Par ses propos, Jivya Soma Mashe, décrit le sentiment profond qui anime l'âme Warli. Adivasi, premiers habitants, les Warli nous parlent des temps les plus anciens et évoquent une culture ancestrale dont l'étude approfondie permettrait peut-être de révéler quelques-uns des fondements culturels et religieux de l'Inde moderne.

 



Pascal Gautrin & Jmichel Gassend


Luis Tamani Amasifuen

DU 13 Septembre au 9 octobre 2013

Peintre d'Amazonie Péruvienne

Le peintre d'Amazonie péruvienne Luis Eleazar Tamani Amasifuen sera à Paris le 21 septembre.
Dans la traditions de ses ancêtres, la quette du rêve éveillé, initiée par les guérisseurs ou "chamanes" et leurs plantes sacrées, nous entraîne vers des mondes profonds que nul caméra ne peut photographier. Les peintures de Luis Tamani sont donc des instants de rêve mystiques ramenés des espaces intemporels enfouis dans les replis de nos mémoires.
Ces images que nous ne pouvons atteindre que par le rêve, le chercheur Suisse Carl Gustav Jung les qualifiaient "d'inconscient collectif", les hommes-médecines parlent de mondes réels et interagissants...
Ce talentueux jeune artiste sera présent à l'exposition "Dreams & Divinity" le 21 septembre 2013 dans notre galerie à Paris en compagnie de son épouse pour nous montrer ses derniers travaux, un moment de pure magie visionnaire à ne pas rater.

+
"
DREAMS & DIVINITIES"

- Art
visionnaire contemporain -
DU 13 Septembre au 9 octobre 2013
Vernissage-concert le 13 Septembre à 18 :00
Célébration de l’équinoxe le 21 Septembre à 19:00

 

                



 

Grâce à une série de livres et d’expositions, Dreams & Divinities fait découvrir au public
le mouvement planétaire émergent du Conscious Art («
Art Conscient »).








Le projet réunit un groupe d’artistes international, issu de tous horizons culturel.
Chacun avec son rêve unique, ses influences ethniques, mais unis par une collaboration artistique et communautaire.

La quête et l’expression de l’Amour Universel est un thème central et unificateur que l'on retrouve dans les livres et les expositions.

Après un lancement réussi dans l'ancienne église San Marcos de Tolède (fondation caja castilla),
“The Dreams and Divinities Travelling Show”
a poursuivi son périple espagnol au Museum Instituto de Americas et fera son grand final à Paris.
Du 13 septembre au 9 octobre 2013

Les maitres de l’art visionnaire, surréaliste et fantastique exposeront à

-  THE VISIONARY ART GALLERY of PARIS  -
“Atelier Porte-Soleil”
57 rue des Vinaigriers, 75010 PARIS
01 44 729 433
ouvert mardi au samedi de 15  à 19 heures


Prochain rendez-vous pour une nouvelle tournée en Mars 2014 à MEXICO
 


Vernissage avec concert
 le 13 Septembre à 18 :00

Concert à 19:30
Concert acoustique interactif avec Axel Lecourt et Nathalie Pena Vieira : De l’arc en bouche a la flûte pygmée, du chant bêlé au chant spontané, du rite au rythme, les artistes Axel Lecourt musicien insolite et Amazone Schaye chanteuse de l’âme, partagent leur amour du son, de la nature et leur joie de vivre à travers l’improvisation des chants et musiques du monde. (Entrée libre)


Célébration de l’équinoxe:
21 Septembre à 19:00

Présentation multi sensorielle par Michel Roudnitska: 20:00 -20:30
“Soleils Intérieurs” Voyage au cœur des chakras et des éléments. Création vidéo HD d’inspiration chamanique et visionnaire à partir d’images de nature et d’images de synthèse (fractales, particules...) associée à une partition olfactive et sonore. Une immersion multi sensorielle et méditative sous forme de tableaux mouvants et évolutifs.”
Participation aux frais 10€, un verre vous sera offert.
Documentaire sur Dreams & Divinities: 21:00 -21:45
Le documentaire « Dreams  & Divinities » de Vincent Gallet sera projeté pour la première fois à l’occasion de l’évènement.

 

Information & liste des artistes:
http://dreamsanddivinities.com

- spreading Love through creativity -

 



EXPOSITION De Martina HOFFMAN
- Art visionnaire contemporain -
DU 24 Mai au 25 Juin 2013
Vernissage le 24 mai à 18h30


Figure centrale de l’art visionnaire contemporain, Martina Hoffmann vit en Californie et propose un tour d'horizon de ses paysages intérieurs à la galerie de l'atelier porte-soleil du 24 mai au 25 juin 2013 à Paris. Vernissage le 24 mai à 18h30.

Le style de Martina Hoffmann est résolument féminin et place la femme universelle dans un cosmos intime : celui des paysages intérieurs, des rêves, de la méditation, et des voyages chamaniques. Ses expériences extatiques, mais aussi ses réflexions subtiles sur la nature de la femme, elle les retranscrit dans un style réaliste où le fantastique côtoie le sacré. Issue d'une sensibilité Hippie où domine la nature insouciante de l'amour, Martina Hoffmann a su évoluer vers une réelle profondeur de la pensée humaine, un humanisme sans concession vers une conscience de l'universel.

Martina Hoffmann organise des ateliers de peinture dans des instituts culturels internationaux tels que Esalen en Californie, Omega à New York, et Skyros en Grèce.

Elle est également conférencière, diffusant sa connaissance de l’art et de la culture visionnaire lors de colloques internationaux tels que « The AllChemical Conference » à Kona (Hawaii), « Mindstates Conference » à Berkeley, « Convergence and The Amazonian Shamanism » à Iquitos

(Perou), « Chimeria » à Sedan (France) et « Prophets Conference » à Santa Fe (USA).


«Mon travail a été grandement inspiré par les États élargis de conscience, avec le féminin sacré comme un thème central. Il tente de dépeindre la langue qui se trouve au-delà des mots. Ce langage qui nous présente les vérités et les messages guidant nos vies vers la source, que partagent tous les êtres comme point de départ et comme destination finale. En tant qu'artiste, je ne demande rien de plus que l'ouverture absolue à « l'espéranto de l'inconnu » et devenir un canal ouvert à l'infinie richesse de son imaginaire et de sa sagesse."

Martina Hoffmann est l'un des 50 artistes présentés dans Metamorphosis (Beinart Publishing).

Martina Hoffmann expose dans le monde entier depuis 1985.


http://www.martinahoffmann.com







EXPOSITION De GANAELLE STRIDE
- Art d'inspiration Ancestral -
(Aborigènes d'Australie)
DU 20 Avril au 18 Mai 2013.

Vernissage le samedi 20 Avril



La première exposition à Paris de l'Artiste Visionnaire Française, Ganaëlle STRIDE puise son inspiration
dans les paysages du rêve Aborigène Australien.

Les vernissages conviviaux et sympatiques sont ouverts à tous les amateurs d'art et de cultures sous forme
d'apéritifs-partages où chacun apporte une bouteille: Samedi 20 Avril à 19h.

- Atelier Porte-Soleil: Galerie d’Art Visionnaire de Paris
57 rue des Vinaigriers – 75010 Paris - entrée libre -
Visites de 15 à 20h sauf Dimanche et Lundi ou sur rendez-vous au 01 44 72 94 33

Artiste Visionnaire, Ganaëlle est née en 1972, dans les territoires du Nord de la France.

Depuis sa plus tendre enfance, elle dessine et représente l'espace qui l'entoure avec ses propres codes représentatifs. En 1995, l'art de vivre des Aborigènes d'Australie est devenu sa philosophie, son mode de rapport et de compréhension du monde. Initiée par Pago, un "sang mélé" initié par son grand père et venu en France en 1996, Ganaëlle s'inspire de la vision du monde des Warlpiri, tribu des territoires du Nord de l'Australie. Elle fabrique et peint ses boomerang.

Elle peint des toiles d'inspiration Aborigène depuis 2001. Suivant la tradition de la peinture sur écorce, elle fabrique d'abord artisanalement ses supports en tissus et bambou, ce que refusent d'exposer les galeries trop "traditionnelles" où elle se présente. L'écriture de « la voix de la Terre » en 2004, a permis de trouver les mots justes pour exprimer ses ressentis, sa vision du monde et son monde intérieur.

Depuis 2007, se formant à l'art-thérapie et à la l'analyse Jungienne, Ganaëlle représente ses rêves dont elle tire la plupart de ses inspirations. Aujourd'hui, elle se sent autorisée à exposer ses peintures et ses pensées. Les mots ne sont plus tabous.
Les oreilles novices peuvent entendre la voix des profondeurs de la nuit.

Vernissage le 20 avril à 19h
Exposition du 20 avril au 18 mai

Contact presse:

Jean-Michel Gassend (06 83 59 21 80)


- Atelier Porte-Soleil: Galerie d’Art Visionnaire de Paris
57 rue des Vinaigriers – 75010 Paris entrée libre - Visites sur rendez-vous au 01 44 72 94 33

- Show-room (Amazonie): Ancienne usine du chemin de vaux - 91580 ETRECHY








EXPOSITION D'ELVIRE CLEV
- Art d'inspiration Ancestral -
(
INDIENS HUICHOLS DU MEXIQUE)

DU 9 Novembre AU 30 Décembre 2012.

Vernissage le samedi 9 Novembre













EXPOSITION DE TABLEAUX ABORIGÈNES
- Art Ancestral -
(en parallèle avec l'exposition du quai Branly)

DU 15 Octobre AU 10 Novembre 2012.

Vernissage le samedi 19 Octobre





Damien Marks (c)association Wanampi



Exposition « Visions aborigènes, peintures du désert australien » - entrée libre Galerie d’Art Visionnaire de Paris Atelier Porte Soleil - 57 rue des Vinaigriers – 75010 Paris Visites sur rendez-vous - 01 44 72 94 33
Contact galerie : JMichel Gassend - 06 83 59 21 80
Contact Presse :
Florence Ménard - Attachée de Presse menardflorence@free.fr - 06 66 14 05 90







EXPOSITION INTERNATIONALE DE PEINTRES VISIONNAIRES

Art contemporain


DU 15 Septembre  AU 13 Octobre 2012.






Provenant de différentes cultures et de différentes parties du globe, douze artistes nous proposent de contempler une vision plus béatifique du monde. De la Russie à l’Australie, de Londres, Paris et Vienne à la côte ouest des Etats-Unis, ces douze artistes (7 hommes et 5 femmes) s’unissent dans une même quête pour évoquer le sacré. Leurs peintures aux techniques classiques, imprégnées d’une lumière transcendante, rayonnent de couleurs dorées et scintillantes. Des divinités hindoues aux bodhisattvas bouddhistes, des patriarches byzantins aux déesses mères, leurs œuvres sublimes évoquent le sacré d’une manière radieuse, pure et ravissante. Nous contemplons de majestueuses figures, pacifiques et sereines, leurs yeux mis clos en une profonde méditation. Au-dessus d’eux une architecture céleste se dessine, se transformant en spirale et se solidifiant en cristaux lumineux. Des géométries sacrées, des couleurs spectrales, des vues panoramiques – tels des rêves et révélations, les toiles brillent avec l’authenticité de leur vision intérieure.

S’élevant en-dehors des modes actuelles, ces artistes sont des héritiers de Blake, Delville et Moreau. Ensemble ils représentent trois générations du meilleur de l’art visionnaire. L’aîné, Ernst Fuchs (né en 1930 à Vienne) est un artiste de renommée internationale et reconnu comme le fondateur de l’École viennoise du réalisme fantastique. À la manière des maîtres anciens, il a directement transmis des aspects de sa vision et de ses techniques raffinées de peinture à de talentueux apprentis qui sont à leur tour reconnus comme des maîtres : Kuba Ambrose (Melbourne, Australie), L. Caruana (Paris, France), A. Andrew Gonzalez (San Antonio, USA), Amanda Sage (Los Angeles, USA) et Oleg Korolev (Russie). Ceux-ci ont, à leur tour, organisé des séminaires et transmis leurs connaissances aux artistes tels que David Heskin (Boulder, USA), Aloria Weaver (Boulder, USA) Daniel Mirante (Londres, Angleterre) et Timea Tallian (Londres, Angleterre). Avec Maura Holden (Madison, USA) et Liba Waring Stambollion (Paris, France), ils partagent des liens profonds qui les unissent en tant qu’artistes, visionnaires et « peintres - prophètes ».


EXPOSITION DE TABLEAUX HUICHOLS

- Art Ancestral -

  (INDIENS DU MEXIQUE)


DU 18 AU 30 MAI 2012.

Vernissage le samedi 19 mai

 

 

Galerie d'art Visionnaire de Paris
57, rue des vinaigriers

Entrée libre en semaine de 15 à 20 h
et visites sur rendez-vous

 

 

 

Les tableaux des indiens Huichols racontent la genèse du monde, les lois cosmiques, la symbolique des esprits, des éléments, animaux et plantes sacrées.
Tout droit sortis des rêves éveillés, u
ne soixantaine de tableaux, de différentes tailles, nous racontent ces visions. Réalisés dans la tradition: en fils de laine et coton, une cire d'abeille malléable est répartie sur une toile ou sur du bois. Cette couche de cire sert de liant aux fils de couleurs collés un à un.
C'est une méthode qui nécessite parfois des semaines de travail pour un seul tableau.

Ces œuvres offrent une vision unique de la Terre, du Soleil et de la Lune, des animaux et des plantes, des volcans et des océans, des quatre éléments, des esprits de la nature et des énergies cosmiques.
À travers des structures très harmonieuses respectant
d’une manière intuitive les lois de la géométrie sacrée, les toiles Huichols explosent de couleurs et leurs représentations chamaniques, totémiques ou abstraites éveillent nos sens endormis. Ce sont des œuvres vibrantes et bien vivantes qui rendent hommage aux forces universelles essentielles à l'harmonie de l'aventure humaine. Une médecine de l'âme.
Cette collection unique en Europe a été patiemment réunie années aprés année par Eric Frasca qui nous la présentera le 19 mai à la galerie.
Un voyage tout en couleur par les plus grands artistes de la tradition:
José Bénites Sanchez, Don Matsiwa Mijarez, Eliséo Castro, Gabriel Parada, Saul Eleuterio Carrillo, Arte Tépéhuano...









EXPOSITION DU PEINTRE VISIONNAIRE

LAURENCE CARUANA

" L. Caruana, le pouvoir des mythes "

du 3 au 28 juin 2012
Vernissage le Samedi 2 juin 2012 à 18h30


Site web de L. Caruana: www.lcaruana.com                                                                   

La Galerie d’Art Visionnaire de Paris présente l’œuvre de L. Caruana,  L’exposition intitulée « L. Caruana, le pouvoir des mythes »

Véritable tour d’horizon de son œuvre, l’exposition présente une vingtaine de tableaux de L. Caruana (peintre, écrivain et auteur du célèbre Manifeste de l’Art Visionnaire). Des esquisses et dessins. des peintures, finement exécutées grâce aux techniques retrouvées des maîtres anciens, qui offrent une expérience onirique où les traditions sacrées de cultures ancestrales - hindoue, aztèque, bouddhique ou byzantine, - se rencontrent. Leurs symboles se combinent, leurs mythes se croisent et leurs styles se mélangent, manifestant cette interaction incessante entre mythe et vision, à la quête du sacré.


Samedi 2 juin 2012

Vernissage à 18h30

suivi d’une présentation sur

« L’art visionnaire » par L. Caruana

- gratuit -                          

Depuis plus de 25 ans, le peintre L. Caruana a poursuivi les visions du sacré à travers la peinture. En tant que conférencier, il a souvent été sollicité pour son point de vue sur l’évolution récente de l’art visionnaire. L. Caruana évoque ici son propre développement artistique, explique d’où vient le mouvement de l’art visionnaire et quels en sont les principaux acteurs. Il se concentre sur la tentative que nous partageons tous pour aborder et comprendre le sacré. La conférence sera suivie par une discussion avec l’artiste.



Dimanche 10 juin 2012

« Live painting et chants »  à 18h00

Peinture: L. Caruana

Musique: Amazone Schaye

- Entrée 8 € -                         

 

Accompagné par des chants néo-tribaux, L. Caruana et d’autres artistes s’engagent dans le « live painting », traduisant en images et couleurs les rythmes et sons spirituels. Provenant des Etats-Unis et des festivals néo-tribaux à travers le monde, cette nouvelle pratique de la peinture saisit l’ambiance et l’énergie au rythme du pinceau.







http://www.atelierportesoleil.com/







EXPOSITION DE SCULPTURES VISIONNAIRES

- Art Contemporain -

  (INDIENS D'AMAZONIE)


Toute l'année, entre les expositions temporaires,
où en d'autres lieux,
nous vous proposons les œuvres
des artistes visionnaires de l'Amazonie péruvienne...