De nos jours‎ > ‎

Participants

Le Grand Serment Royal et de Saint Georges des Arbalétriers de Bruxelles participent à l'Ommegang depuis 1930.

Aujourd'hui, plus de 1 400 personnes participent à l'Ommegang. Ils sont issus de divers milieux sociaux et professionnels et originaires de toutes les régions de la Belgique. Certains figurants sont même des descendants des participants de 1549. Chacun fait partie d'une des troupes de reconstitutions historiques et s’habillent, à l’occasion de l’Ommegang, avec des costumes dans le style de l’époque de Charles Quint. La plupart de ces costumes date de l’Ommegang de 1930. C'est pourquoi des couturières travaillent dessus toute l’année afin de réparer les dégâts causés par le temps, les mites et les conditions météorologiques. Lors de la préparation du défilé, les participants veillent à ce qu’il n’y ait aucun anachronisme dans leur costume tels qu’une montre ou un parapluie afin d'être le plus fidèle possible historiquement. 

Nous n'évoquerons que les principaux groupes présents à l’Ommegang car ils sont fort nombreux. Bien que ces groupes participent à chaque fois, leur composition varie d’une année à l’autre. Deux associations régissent l’Ommegang. La société royale Ommegang Oppidi Bruxellensis se charge de la gestion du personnel et du patrimoine. L’Ommegang Brussels Events gère l’organisation de l'événement et du cortège. 

Le groupe Binche 1549 fournit des costumes aux personnes qui ont pour rôle de reconstituer la Cour de l’empereur Charles Quint, donc l’empereur lui-même, son fils, Philippe II, le futur Roi d’Espagne, Marie de Hongrie, etc. Les participants chargés de ces rôles sont des membres de la Société royale de l’Ommegang de Bruxelles dont la plupart appartiennent à la noblesse belge. Deux personnes interprètent l’empereur Charles Quint, l’un le mardi et l’autre le jeudi, ce sont le prince Bernard de Mérode et le marquis Olivier de Trazegnies. À cette cour reconstituée s’est ajouté depuis deux ans le personnage du héraut. Son rôle durant l’Ommegang est d’annoncer, de présenter et d’expliquer les divers moments du défilé au public présent sur la Grand Place. La personne qui l’interprète est choisie par la direction de l’Ommegang. En 2011, ce fut Jean-Pierre Castaldi et en 2012 Stéphane Bern. L’ASBL des Lignages de Bruxelles regroupe les descendants des anciens magistrats de la ville de Bruxelles. Ces deux groupes réunis forment près 200 personnes et prennent place sur la principale tribune de la Grand Place. Un autre groupe représentant des personnes de la noblesse du temps de Charles Quint est l’ordre de Marie de Hongrie, basé à Binche, ville où Marie de Hongrie, sœur de Charles Quint vécut une partie de sa vie. Dans le défilé, on retrouve aussi des volontaires de la police fédérale qui jouent les portes- bannières de Charles Quint. L’ASBL Alkuone, association de jeunes artistes spécialisés dans la danse et les acrobaties, fait intervenir des manieurs de drapeaux. Lors du spectacle, il y a les échassiers de Merchtem et des bouffons, cracheurs de feu, fauconniers et magicien. En dehors des acteurs et interprètes en chair et en os, il y a aussi des figurants fabriqués et articulés par les participants tels que des marionnettes avec l’intervention de la troupe du Toone ou encore le défilé de géants de processions et de cortèges. D’autres groupes sont aussi présents l’Ommegang dont le point commun est qu’ils lient le côté reconstitution historique et le côté sportive. Le club bruxellois « La maison de l’escrime » reconstitue à l’occasion de l’Ommegang le Serment Royal des Saints Michel et Gudule, originellement créé en 1480 et fait combattre dans le défilé des escrimeurs costumés. On retrouve le même intérêt pour l’histoire et le sport dans des associations d’archers et d’arbalétriers. Dans le premier cas, il s’agit du Grand Serment Royal des archers de Saint Sébastien de Bruxelles, et dans le deuxième cas, le Grand Serment Royal et de Saint Georges des arbalétriers de Bruxelles et l’Ancien Grand Serment Royal et Noble des Arbalétriers de Notre-Dame au Sablon.

Accueil