Sculpteur, paysagiste, comédien, depuis trente-six ans, Olivier Ledoux, tel un chercheur guerrier en quête de paix et d’harmonie, l’œil affûté,
l’oreille aux aguets, le corps dans la danse, le scalpel à la main, ouvre à nos instincts gourmands les portes d’un imaginaire palpable.

Amoureux du son, il fonde sa création sur un principe auditif et rythmique, crée des volumes qui sont autant de partitions,
d’allégories de la vie de l’homme et d’espaces sensibles de vie, détournant le sens de la fonctionnalité habituelle du mobilier.

Et, tandis que l’œuvre se construit, un échange vient s’accomplir avec elle, profond et charnel.